Conférence "Les utopies animalistes dans le cinéma américain"

25 janvier 2018
Conférence

Jeudi 25 janvier, une conférence de Camille Brunel, journaliste, auteur et critique de cinéma, sur le thème "Les utopies animalistes dans le cinéma américain" se tiendra à l'amphi L3.

"Les humains ne sont pas les seuls à posséder les substrats neurologiques de la conscience" : depuis la Déclaration de Cambridge sur la conscience animale (2012), l’animalisme semble s'être lentement substitué, au cinéma, à l'écologie traditionnelle. La menace de l'anthropomorphisme étant tombée, on peut prêter une individualité à un animal sans verser dans la "disneyisation" du monde, ou l'onirisme pur et simple. 

Un nouvel idéalisme technoscientifique émerge, fondé sur les travaux récents en cognition animale. Les animaux ne sont plus là pour éloigner du réel, mais faire en sorte que le public s'y confronte : montrer à la fois la réalité de ce qu'ils endurent dans les prisons humaines, et la réalité de leurs mondes intérieurs. Il s'agit ainsi d'étudier comment cette nouvelle perception des animaux influence le cinéma, principalement américain. Celui-ci s’est en effet découvert au moins une utopie alternative : celle que les philosophes Donaldson et Kymlicka ont appelé Zoopolis, et Disney Zootopie ; dont Matt Reeves a fait une planète dans les derniers Planète des Singes. Au cinéma, dans les séries et les documentaires ou même sous forme de dystopies (Mad Max Fury Road), c'est la même idée : nous ne sommes plus seuls dans l'univers, car nous ne sommes plus seuls sur Terre.

Informations pratiques
Campus de Villejean (Rennes) - Bât. L - Amphi L3
25 janvier 2018
De 14h00