Avatar Unité de recherche ACE

Axe LLC - Lectures et Langages Critiques

Responsables

Thierry Goater et Delphine Lemonnier-Texier

Littérature

La notion de sujet dans l’aire culturelle anglophone

L’objet d’étude de notre laboratoire étant constitué par les productions culturelles anglophones, et plus particulièrement les textes littéraires et les outils critiques permettant de les analyser, les questions qui se posent à nous sont celles des identités culturelles anglophones telles que les discours et modes de représentation littéraires (narratifs, dramatiques etc.) les constituent.
Les stratégies énonciatives et les stratégies de représentation mises en jeu dans les textes littéraires sont le creuset indispensable à la construction des identités, laquelle ne s’effectue que dans et par le processus de représentation, dans une relation dialectique et dynamique. Les modalités discursives selon lesquelles ce processus de construction des identités et des subjectivités s’effectue à travers le support du texte littéraire dans le processus de création culturelle font donc l’objet de nos travaux, avec l’appui des outils linguistiques d’analyse de l’énonciation, car toute pratique de représentation pose la question de la position d’énonciation, du lieu d’où l’on parle, et de la relation de l’énonciateur à cette topographie du sujet, et / ou de l’interlocution, qui fait de la représentation elle-même son propre objet, son propre conflit intérieur, et sa propre résolution formelle.
La nécessité de re-conceptualiser la notion de sujet et de subjectivité, manifeste dans la pensée post-moderne et illustrée par le cheminement des travaux de Michel Foucault, mais aussi de Louis Althusser, de Jacques Derrida et de Judith Butler notamment, nous amène donc à analyser, dans une perspective marquée par les cultural studies (qui nous permet de proposer des thématiques transversales articulées à celle des deux autres laboratoires de l’équipe ACE), les processus de construction du sujet à travers la représentation littéraire comme autant de lieux d’intersection ou de points où s’effectue la ‘suture’ (Stuart Hall) entre individu et identité(s) à travers divers processus qui entrelacent effets d’identification et d’aliénation, sentiments d’appartenance et d’exclusion, forces centripètes et centrifuges. Le sujet / la subjectivité y sont redéfinis comme oscillation et tension entre forces contraires, et processus en mouvement perpétuel.
Ce décalage par rapport aux définitions essentialistes du sujet et de l’identité rend manifestes les rouages des discours qui articulent la représentation identitaire, et y instaure du jeu, donnant lieu à deux phénomènes principaux et complémentaires : d’une part, l’émergence de voix subalternes ou de phénomènes d’hybridation, qui renouvellent les perspectives et redéfinissent le schéma identitaire et le rôle de la représentation comme creuset expérimental et lieu de confrontation culturelle ; d’autre part, la tentation patrimoniale, à partir d’œuvres érigées en véritable lieux de mémoire culturelle, figées dans la représentation d’une certaine idée de l’identité anglophone, du patrimoine littéraire et culturel, de l’héritage, le texte (de roman ou de théâtre) devenant monument cinématographique ou télévisuel érigé en archétype.
A travers l’exploration de cas d’étude, notre travail collectif vise à dégager des outils et à faire émerger les modalités spécifiques de la mise en œuvre de ces modes d’articulation linguistiques, littéraires et culturels dans l’aire anglophone contemporaine concernant les processus de construction de la subjectivité.
 

Linguistique

Les sciences du langage peuvent être mises à contribution de plusieurs manières dans le projet de l’axe LLC, avec le thème du sujet pour le plan quinquennal Idéologies et représentations. Un premier ensemble est constitué par les technologies spécifiques d’approche quantitative des textes. Un deuxième ensemble concerne la problématique de la liberté énonciative et de la structuration à propos des discours et de leur construction. Les théories de type énonciatif d’une part, la pragmatique d’autre part, interrogent les possibilités d’émergence et de maintenance des sujets à la fois quant à leurs discours, mais aussi quant à la langue elle-même et aux structures qu’elle offre. Un troisième ensemble adresse la problématique générale de la communication dans sa systématique et l’altérité dans la langue et dans le texte. Toutes les disciplines de la linguistique peuvent être convoquées, de la sémantique à la syntaxe, de la phonologie à l’histoire de la langue anglaise, ou à l’histoire de la linguistique elle-même. Deux pistes privilégiées, sans exclusive, lors de l’élaboration du plan quinquennal 2012-2017 sont « liberté énonciative et structuration » et « subjectivité et altérité».

 

Journée d’études

  • « Représentations de l’identité anglaise / britannique dans le théâtre contemporain », en collaboration avec le metteur en scène Guillaume Doucet autour de sa création de la pièce de Nick Gill Mirror Teeth, au théâtre de la Paillette (Rennes, janvier 2013), ainsi qu’en collaboration avec Mélanie Leray et le Théâtre National de Bretagne / Festival Mettre en scène 2012, 19 novembre 2012. Resp. : Nicolas Boileau (MCF, Aix-Marseille) et Delphine Lemonnier-Texier (MCF, Rennes 2).

 

Partenariats

Avec L'EA 3874 LIDILE (Linguistique et Didactique des Langues, Rennes 1-Rennes 2): séminaire conjoint LLC / LIDILE le 21 mars 2013, conférence de Jean Szlamowicz, "Le sujet dans la langue".

Convention recherche avec l'université de Caen (EA 2610 ERIBIA) et l'université du Maine au Mans (EA 2610, 3 LAM): co-organisation d'une journée d’études internationale à Caen, « Measure for Measure in Performance », 18/01/13.
Invités : Andrew Gurr , Abigail Rokison (Shakespeare Institute), Adel Hakim (metteur en scène) et  Michael Dobson (Shakespeare Institute). Resp. : Delphine Lemonnier-Texier, Estelle Rivier (MCF, Le Mans), et Isabelle Schwartz-Gastine (MCF HDR Caen)

Avec le théâtre rennais de La Paillette : journée LLC « Représentations de l’identité anglaise / britannique dans le théâtre contemporain ». Table ronde avec les metteurs en scène Guillaume Doucet et Mélanie Leray.

Publications récentes ou à venir

Journée d'étude sur Rachel Cusk, publication des actes dans la revue E-REA (10.2, 2013), sous la direction de Pierre Nicolas BOILEAU, Clare HANSON et Maria TANG

http://erea.revues.org/2966


Cloarec, Nicole, Delphine Lemonnier-Texier, et Nathalie Merrien (dir.), numéro LISA : Censure et processus de création, vol. XI, n°3, 2013. En ligne : https://lisa.revues.org/5419.

Goater, Thierry, “Paint, not the thing, but the effect it produces”: the power of impressions in Far from the Madding Crowd, à paraître dans la revue électronique LISA.

Goater, Thierry, « Repression and Expression of Sexuality in Thomas Hardy’s Tess of the d’Urbervilles : the paradoxes of censorship », LISA, vol. XI, n°3, 2013, https://lisa.revues.org/5453.

Goater, Thierry, L’engagement dans les romans féminins de la Grande-Bretagne des 18e et 19e siècles, ouvrage collectif en codirection avec Elise Ouvrard, Presses Universitaires de Rennes, 2012.

Goater, Thierry, Avant-propos co-écrit avec Elise Ouvrard, Goater, Thierry & Ouvrard, Elise (dir.), L’engagement dans les romans féminins de la Grande-Bretagne des 18e et 19e siècles, Presses Universitaires de Rennes, 2012.

Goater, Thierry, « Stratégies auctoriales et discursives de l’engagement au féminin chez Jane Austen », Goater, Thierry & Ouvrard, Elise (dir.), L’engagement dans les romans féminins de la Grande-Bretagne des 18e et 19e siècles, Presses Universitaires de Rennes, 2012.

Goater, Thierry, « Dissonances polyphoniques dans Far from the Madding Crowd : a ‘hideous clang of music’ ? », Journée d’étude Agrégation du 26 novembre à l’Université Blaise Pascal-Clermont 2, publication électronique des Presses Universitaires Blaise Pascal (http://www.univ-bpclermont.fr/celis/spip.php?article502), décembre 2011.

Goater, Thierry, Thomas Hardy – Figures de l’aliénation, Presses Universitaires de Rennes, 2010.

Lachaux, Françoise, "Be to, grammaticalisation et ambiguïté énonciative", Anglophonia, 2012, n° 32, Presses Universitaires du Mirail.

Lachaux, Françoise, « Le couple être en train de / be + -ing : quelle légitimité ? », Actes du Colloque du 13 juin 2009, Les amis du Crelingua, éd. E.M.A.

Lemonnier-Texier Delphine,  "Staging Sedition Despite Censorship : the Representation of the People on the Shakespearean Stage in 2 Henry VI", LISA, vol. XI, n°3, 2013, https://lisa.revues.org/5453.

Lemonnier-Texier Delphine et Winter G., Lectures de Measure for Measure de William Shakespeare, Rennes, PUR, 2012, collection Mondes Anglophones, et dans ce collectif :
« Règle, mesure(s) et comédie dans Mesure pour Mesure », p. 7-13
« Rien n’est plus drôle que le mal : corps et comédie de la chair dans Measure for Measure », p.17-34.

Lemonnier-Texier Delphine, Avec G. Chevallier et B. Prost, L'esthétique de la trace chez Samuel Beckett: écriture, représentation et mémoire, Rennes, PUR, collection Interférences, 2012 et dans ce collectif :
« Ceci n’est pas une trace : le paradoxe de l’écriture beckettienne », p.7-17.
« Poétique de la trace et dramaturgie de l’écho chez Samuel Beckett », p.141-154.

Lemonnier-Texier Delphine, traduction et travail éditorial avec Nicolas Boileau des actes du colloque PROSPERO, Utopie et pensée critique dans le processus de création théâtrale, colloque de Tampere [20-23 octobre 2010], Besançon, Éditions Les Solitaires Intempestifs, 2012.

Lemonnier-Texier Delphine,  « La révolution populaire au cœur de la dramaturgie : Coriolan comme lieu de mémoire du soulèvement populaire », in La révolution mise en scène, sous la direction de F. Maier, C. Page et C. Vaissié, PUR, 2012 (p. 227-240).

Lemonnier-Texier Delphine, « Dire et ne pas dire : la dramaturgie du traumatisme dans Sept Enfants juifs, de Caryl Churchill » dans l'ouvrage collectif Ecritures théâtrales du traumatisme, Christiane Page(dir.), Rennes, PUR, 2012, p. 159-174.

Lemonnier-Texier Delphine, Traduction avec Nicolas Boileau: In-yer-Face! Le théâtre britannique des années 1990, d'Aleks Sierz, PUR, 2011.

Lemonnier-Texier Delphine, «  Love as memento mori in William Shakespeare’s Romeo and Juliet”, journée d’études internationale Shakespeare de l’ICES, in Journées d''études Shakespeare, Paris, Editions Cujas, 2011, p. 51-60.

Lemonnier-Texier Delphine, Représentations et identités sexuelles dans le théâtre de Shakespeare. Mises en scène et écritures de l’histoire, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2010.

Lemonnier-Texier Delphine, Avec G. Winter, Lectures de The Winter’s Tale de William Shakespeare, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, Novembre 2010.

Lemonnier-Texier Delphine, avec B. Prost et G. Chevallier, Lectures de Endgame / Fin de partie de Samuel Beckett, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009.

Lemonnier-Texier Delphine,  "The Winter's Tale: imitatio, mimesis et poétique de la théâtralité", in D. Lemonnier-Texier et G. Winter (dir.), Lectures de The Winter's Tale de William Shakespeare, Rennes, PUR, 2010, p. 9-18).

Lemonnier-Texier Delphine,  « Le corps dans Endgame », in D.Lemonnier-Texier, B.Prost et G.Chevallier (dir.), Lectures de Endgame / Fin de partie de Samuel Beckett, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009, p. 97-104.

Lemonnier-Texier Delphine,  « Les didascalies dans Endgame, in in D.Lemonnier-Texier, B.Prost et G.Chevallier (dir.), Lectures de Endgame / Fin de partie de Samuel Beckett, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009, p. 61-70.

Lemonnier-Texier Delphine, article accepté à paraître: « Les vestiges du monologue tragique dans A Piece of Monologue / Solo. La spectropoétique du je(u) » dans ouvrage collectif sur les dramaticules de Samuel Beckett, sous la direction de Llewellyn Brown, aux éditions Minard (2012).

Lemonnier-Texier Delphine, "'We'll thwack him hence with distaffs': langue des femmes et pouvoir patriarcal dans The Winter's Tale" in ibid., p. 143-160.

Lemonnier-Texier Delphine, Notice critique sur la pièce de Robert Greene, L’honorable Histoire de frère Bacon et de frère Bungay, in L. Cottegnies, F. Laroque et J.-M. Maguin (dir), Théâtre élisabéthain, vol. 1, Paris, Gallimard, La Pléiade, 2009, p. 1586-1591.

Lemonnier-Texier Delphine, Notice critique sur la pièce de George Peele, Le Conte de la bonne femme, in L. Cottegnies, F. Laroque et J.-M. Maguin (dir), Théâtre élisabéthain, vol. 1, Paris, Gallimard, La Pléiade, 2009, p. 1615-1621.

Merrien, Nathalie, De Kipling à Rushdie. Le postcolonialisme en question. Presses Universitaires de Rennes, 2009

Merrien, Nathalie, "Crispations identitaires", http://www.epistemocritique, 2011.

Merrien, Nathalie, "Le Club, lieu commun du roman anglo-indien" dans Lieu commun, collection les Cahiers du littoral. Presses Universitaires du Littoral, 2013

Roulland, Daniel « L’interlocution comme clé du contrastif », en collaboration avec C. Douay, L'interlocution comme paramètre, Coll. Rivages Linguistiques, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012, p. 77-95.

Roulland, Daniel « L’anaphore en question : réexamen de l’imperfectif verbal et de l’indéfini nominal », en collaboration avec C. Douay, in C. Bracquenier et L. Begioni (eds),  L'aspect dans les langues naturelles,  Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012, p. 143-158.

Roulland, Daniel L'interlocution comme paramètre, Coll. Rivages Linguistiques, Edition en collaboration avec C. Douay, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012.

Roulland, Daniel « Préface » à Le Tallec-Lloret, G., La concordance des temps en espagnol moderne. Unité du signe, modes, subordination, Presses Universitaires de Rennes, 2010, p. 7-10.

Roulland, Daniel « Temps et théorie des systèmes », in Douay, C. Système et chronologie, Rivages Linguistiques, Presses Universitaires de Rennes, 2010, p. 71-90.

Roulland, Daniel « Les constructions impersonnelles en basque », en collaboration avec D. Bottineau, in Daviet-Taylor, F. et Bottineau, D. (eds), L’impersonnel. La personne, le verbe, la voix, Rivages Linguistiques, Presses Universitaires de Rennes, 2010, p. 243-263.

Roulland, Daniel, Direction scientifique et édition des Travaux Linguistiques du CerLiCO 22, Presses Universitaires de Rennes. Préface: Grammaire et prosodie 2, 2010, p. 7-10.

Roulland, Daniel « Approche interlocutive de l’imperfectivité », en collaboration avec C. Douay, LACUS Forum 35, the Linguistic Association of Canada and the United States, Québec, Université Laval, disponible à l’adresse internet http://www.lacus.org/volumes/35., 2009, p. 124-132.

Tang, Maria, "Bodies at Risk. Ambiguous Subjectivities in Rachel Cusk's Arlington Park: A Beauvoirean Perspective", à paraître dans E-REA, avril 2013.

Tang, Maria, "Of Fate and Feet : Dismembering, Re-membering and Piecing Together in Monica Ali’s Brick Lane", Textes et Genres n°3, Université Paris X, 2007, pp. 205-217. Actes du colloque du Groupe de Recherche FAAAM « L’écriture du corps dans la littérature féminine de langue anglaise », 8, 9, et 10 juin 2006, Université de Paris X Nanterre.

Tang, Maria, "The End(s) of Myth in Middlemarch: The Poetics and Politics of Literary Experience" in Sophie Marret et Pascale Renaud-Grosbras (dir.), Lectures et écritures du mythe, Presses Universitaires de Rennes, 2006, pp. 205-221.

Tang, Maria, "Eve’s fig-leaf: The Male Narrator, Sophistry and the Loss of Narrative Innocence in The Mill on the Floss" in Cahiers victoriens et édouardiens 59, avril 2004, 239-250.

Tang, Maria, Lectures d’une oeuvre. The Mill on the Floss de George Eliot. Ouvrage collectif coordonné par Maria Tang, Nantes, Editions du Temps, 2002.

Tang, Maria, "‘Something that’s there... to be... not there’: Food as Matter and Metaphor in Katherine Mansfield’s Selected Stories” in Q/W/E/R/T/Y 7, Presses Universitaires de Pau, octobre 1997, 111-119.

Tang, Maria, "Les corps déchirés de Daniel Deronda. Corps représentés, corps représentants" in Cahiers victoriens et édouardiens N°47 avril 1998, 37-49. Présenté dans le cadre du colloque de la SFEVE sur « Le Corps », Paris 7 janvier 1996.

 

Soutenances

Pauline Levillain a soutenu sa thèse de doctorat intitulée "Marqueurs et polyphonie en anglais contemporain : étude de cas" le 18 novembre 2013. Elle a obtenu la mention Très Honorable. Directeur de thèse: Daniel Roulland. Jury: Catherine Collin (Université de Nantes), Jean Albrespit (Université Bordeaux 3), Catherine Douay (Université d'Amiens), Marie-Claude Le Bot (Université Rennes 2), Daniel Roulland (Université Rennes 2).

Jaine Chemmachery a soutenu sa thèse de doctorat intitulée "Modernité et colonisation: les nouvelles sur l'empire de Rudyard Kipling et de Somerset Maugham" à l'université Rennes 2 le 28 juin 2013. Directrice de thèse : Emilienne Baneth-Nouailhetas (Université Rennes 2), co-directrice : Claire Joubert (Université Paris 8). Jury : Catherine Delmas (Université Grenoble 3), Thierry Goater (Université Rennes 2), Vanessa Guignery (ENS LSHS Lyon), Nathalie Martinière (Université de Limoges).