Avatar Archives de la Critique d'Art

Programmes et activités de recherche

La critique d’art, prisme des enjeux de la société contemporaine (1948-2003)

Lancé en septembre 2015 pour une durée de trois ans, ce programme de recherche pluridisciplinaire vise à enrichir la compréhension de l’histoire de la critique d’art sous l’angle décloisonné des enjeux sociopolitiques, culturels et scientifiques. Il appréhende la critique d’art comme un prisme épistémologique et l’envisage, au-delà du seul discours esthétique, comme un terrain dynamique de gestation - voire d’incubation ? - des débats de la société qui lui est contemporaine. Il repose sur le traitement documentaire (classement, numérisation et référencement dans une base de données en ligne) et sur l’analyse des fonds d’archives de l’Association Internationale des critiques d’art (AICA) sur la période 1948-2003 ainsi que sur leurs croisements avec les fonds d’archives de critiques individuels.

Responsables scientifiques: Antje Kramer-Mallordy en collaboration avec Nathalie Boulouch
Avec la contribution de Lola Lorant (doctorante) et Camille Simon (archiviste)

Consulter le  Carnet de recherche sur Hypothèses

Ce programme a reçu le soutien de la Fondation de France, ainsi que de la Région Bretagne, de la Maison des sciences de l’homme Bretagne et de l’Université Rennes 2.

Légende de l'image : 20e Assemblée générale  de l’AICA, Bordeaux, 8-17 sept. 1968.

Le projet suit son cours en visant trois objectifs :

- La visibilité et l’accessibilité des sources à travers un catalogage systématique et un traitement numérisé, disponible en ligne. Dès à présent, plus de 605  fiches ont été décrites et plus de 949 liens pdf sont actifs dans le Guide général des fonds archives : lien

- L’identification et l’amorce de chantiers scientifiques à partir des croisements thématiques des fonds d’archives et l’apport méthodologique et théorique d’un réseau de chercheurs pluridisciplinaire.

- La consolidation et l’élargissement d’un réseau national et international de collaborateurs individuels et institutionnels du GIS-Archives de la critique d’art en tant que pôle vivant de la recherche, au-delà de la seule communauté scientifique en histoire et théorie de l’art.

Depuis janvier 2016, le programme PRISME bénéficie également du soutien de la Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne. Grâce à cette labellisation au sein du pôle « Art et création » de la MSHB, dix chercheurs nationaux et européens ont pu être sollicités en vue de la constitution d’un réseau de recherche pluridisciplinaire. Ils sont principalement rattachés, aux côtés de l’histoire de l’art et de l’architecture, à la philosophie de l’art, à l’histoire des médias, à l’histoire contemporaine et à l’épistémologie. La recherche collective, axée sur les enjeux historiques et épistémologiques des corpus d’archives, a débuté en mars 2016 (lancement du réseau). Elle se concrétisera à partir de septembre 2016 par les premiers séjours des chercheurs à Rennes, adossés à des séances de séminaire. Elle donnera lieu à une journée d’étude thématique, suivie le lendemain par une réunion de travail du réseau, en décembre 2016. L’axe transversal des travaux en 2016 est : la critique entre sciences, technologies et médias.

A ce jour, le classement est terminé pour :

- Fonds AICA (1948-1987) : 17,94 ml (brut), comprenant les congrès et assemblées de 1948 à 1987 (8 ml brut) et d’autres dossiers (9,94  ml brut) : signalement et description en fonction du contenu au niveau de la série et/ou du dossier

- Archives JJ Sweeney (1999-2007) (3 boîtes)

- AICA Suède 1999-2013 (1 boîte, anglais et suédois)

- Photographies dans les différents dossiers du fonds

De janvier à avril 2016, des recherches croisées sur les fonds de l’AICA Internationale, AICA France, Pierre Restany et Otto Hahn, ont été menées par les étudiants en Master 2 recherche « Histoire et critique des arts » de l’université Rennes 2, dans le cadre du séminaire de recherche encadré par Nathalie Boulouch et Antje Kramer-Mallordy. Directement adossé au programme PRISME, cette recherche collective a porté sur les relations entre critique d’art et médias entre 1948 (Congrès de préfiguration de l’AICA) et 1982 (Congrès de l’AICA à Bordeaux, présidé par Jacques Leenhardt). Un document de synthèse est en cours de publication.

Par ailleurs, Antje Kramer-Mallordy a présenté une communication intitulée “Reframing a Transnational History of Art Criticism in the Shadow of the Iron Curtain” lors du colloque international Global Art Challenges. Towards an Ecology of Knowledges, Université de Barcelone/MACBA, 28-29 avril 2016.

MONADE : Méthodes et Outils Numériques pour la recherche en Arts, Design et Esthétique – [Mapping Relational Aesthetics]

Ce projet vise à l'élaboration d'une première suite d'outils d'analyse et de visualisation permettant d'explorer, grâce au traitement automatique des langues, un corpus numérisé de publications du critique d'art Nicolas Bourriaud dont le fonds d’écrits est conservé par les Archives de la critique d'art. Le programme est en cours de réalisation et se terminera en 2016 par une valorisation publique.

Responsabilité scientifique et coordination : Nicolas Thely et Fabienne Moreau

 

ANR MAPPING.CRIT.ARCH Une cartographie de la critique architecturale, XXe-XXIe siècles

Ce programme ANR sur la critique architecturale s’attache à l’étude des transferts culturels et disciplinaires, notamment les transferts de notions des sciences humaines et sociales, ou les frontières de la critique architecturale avec des critiques d’autres pratiques ou arts. Un séminaire international a eu lieu les 18 et 19 janvier associant l’université Rennes 2, les Archives de la critique d’art et la Terra Fondation for American Art.

Responsable scientifique : Hélène Jannière

 

Autres activités

D’octobre à décembre 2015, un programme documentaire financé par l’Equipe de recherche Histoire et critique des arts de Rennes 2 a débuté pour le traitement du fonds d’archives du critique d’art Pierre Cabanne entré en juillet dans les collections. Un nouveau programme sera lancé en 2016.

Du 2 février au 2 mai les Archives de la critique d’art ont  accueilli Carmen Palumbo, doctorante de l’université de São Paulo sous la direction de Cristina Freire qui avait obtenu une bourse de mobilité entrante Rennes Métropole pour une recherche sur les rapports de Pierre Restany avec le Brésil. Un moment de restitution de la recherche a eu lieu le 25 avril 2016 (14h00-17h00) dans la salle de séminaire des Archives de la critique d’art : discussion à partir du Manifeste du Naturalisme Intégral (août 1978) de Pierre Restany et présentation du film numérisé en partenariat avec le CREA Rennes2 « « Chronique d'un voyage au Naturalisme intégral, Rio Négro - Amazonie. (F. Krajcberg) », 1978.