Type d'article
Brève

Un engagement collectif pour faciliter l'utilisation du prénom d'usage

À l'occasion du 17 mai, plusieurs établissements d'enseignement supérieur s’engagent avec l'Université Rennes 2 pour faciliter l’utilisation du prénom d’usage.

 

Image
drapeau arc-en-ciel

À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et transphobie, les  établissements membres du Projet Université de Rennes (Universités de Rennes 1, Rennes 2, l'ENS Rennes, l’ENSCR, l’EHESP, l’INSA Rennes, Sciences Po Rennes), l'École nationale supérieure d'architecture de Bretagne (ENSAB) et IMT Atlantique s’engagent pour faciliter l’utilisation du prénom d’usage, démarche commune contre les discriminations transphobes.

En 2019, suivant l'exemple initié par l'Université Rennes 2, l'Université de Rennes 1 et plusieurs grandes écoles ont entrepris des démarches en ce sens. Elles proposent aujourd’hui de partager leur expertise aux établissements d’enseignement ayant rejoint récemment le groupe de travail contre les violences sexistes et sexuelles et les discriminations.

Ainsi, à la rentrée universitaire 2021/2022, tous les établissements du groupe de travail disposeront d’une procédure facilitée.

Grâce à l’évolution du logiciel de scolarité, l’inscription des étudiant·e·s sous le prénom d’usage sera possible sur simple demande.

Mots clés