Type d'article
Brève

25 novembre : les actions de prévention mises en place par les établissements rennais

Les universités de Rennes 1, Rennes 2, l’École normale supérieure (ENS) de Rennes, l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes (ENSCR), l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Bretagne (ENSAB), l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP), rejointes par l’INSA et Sciences Po sont engagés ensemble dans la lutte contre le harcèlement, les violences et les discriminations via la mise en place d'un groupe de travail inter-établissements chargé d’impulser des actions de prévention.

Image
Orange Day

Malgré le contexte sanitaire, des actions communes sont proposées aux différents publics de ces établissements pour lutter contre le harcèlement, les violences et les discriminations à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes :

  •  Une formation sur les violences sexistes et sexuelles (VSS) et le harcèlement, à destination des étudiant·e·s, ayant pour objectif de leur permettre d’identifier les violences sexistes et sexuelles et de connaître leurs effets (harcèlement sexuel, cyber harcèlement, violences entre pairs). Elle se déroule sur trois créneaux au choix entre le 24 novembre et le 25 novembre 2020.
  •  Réimpression du guide de harcèlement de rue. En 2018, l'Université Rennes 2 et ses partenaires du projet UNIR (ENSCR, EHESP, INSA Rennes, Sciences po Rennes, ENS Rennes et université de Rennes 1) ont réalisé ce guide de lutte contre le harcèlement de rue à Rennes avec l'aide de l'association Stop harcèlement de rue de Bordeaux et le soutien de la préfecture - mission égalité entre les femmes et les hommes en Bretagne et de la Région Bretagne. Vous y trouverez des conseils pour faire face aux diverses situations de harcèlement de rue qui peuvent se présenter à vous et tous les numéros utiles. 
  • En projet, une formation à destination des personnels pour recueillir la parole des victimes ayant subi des violences.

Les établissements proposent une programmation partagée à toute la communauté : 

  • se mobiliser en ligne pour soutenir la campagne de l'ONU #OrangeDay. En cette année particulière, l'université de Rennes 1 a choisi de soutenir ce mouvement. Pour contribuer à cette initiative, la communauté universitaire - étudiant·e·s, enseignant·e·s, chercheur·e·s, personnels administratifs et d'accompagnement - est invitée à participer en se prenant en photo avec un élément orange (vêtement, objet, élément de décor, filtre et/ou lumières). Ces images seront diffusées entre le 25 novembre et le 10 décembre sur le site web et les comptes sociaux de l'université. En savoir plus sur la campagne Orange Day portée par ONU Femmes
  • Prévenir en s'appuyant sur la Recherche. L’EHESPSciences Po Rennes et l’université de Rennes 1, proposent un webinaire consacré à la prévention des violences de la maternité mardi 24 novembre de 13h à 14h ; Jacques Dayan, PUPH en pédopsychiatrie, et Sylvie Ollitrault, politiste et référente Égalité Homme/Femmes dialogueront sur l’objet « émergent » d’une maternité pas forcément heureuse et comment cette maternité problématique est portée et traitée par la société contemporaine. Inscriptions sur le site du laboratoire ARENES
  • Les Mardis de l'égalité à Rennes 2 sont un séminaire qui se veut un lieu d’information et d’échanges sur les questions d’égalité. Au programme du mardi 24 novembre à 17h30, en visio, la Projection et rencontre - Paye (pas) ton gynéco  - film de Nina Faure (Documentaire, France, 2018, Couleur, Stéréo, 20 minutes, sous-titré français). La projection sera suivie d’une conférence de Margaux Collet.

 

Mots clés