Type d'article
Brève

Chaire des Amériques : accueil du démographe René Zenteno

Dans le cadre de la Chaire des Amériques, René Zenteno, Professeur au Département de Démographie de l’Université du Texas de San Antonio (UTSA), a récemment séjourné à l’Université Rennes 2.

Image
Professeur René Zenteno

La Chaire des Amériques, financée par l’Université Rennes 2, facilite chaque année la venue de chercheur·e·s et enseignant·e·s-chercheur·e·s confirmé·e·s en poste sur le continent américain. Elle les accueille dans des établissements membres de l’Institut Des Amériques (IDA) de Rennes et de ses laboratoires de recherche.

Candidature de René Zenteno à la Chaire des Amériques

René Zenteno travaille depuis plus de vingt ans avec des instituts de recherche français. C’est d’ailleurs dans les années 90 qu’il a rencontré Pascal Sebille (aujourd’hui maître de conférences au département de sociologie de l’Université Rennes 2 et chercheur au laboratoire « Espaces et Sociétés » (ESO - Rennes)). « Après notre première rencontre, nous avons continué à collaborer périodiquement au fil des ans. Lorsque Pascal m’a invité à donner une conférence en 2019, j'étais ravi de venir à Rennes. J'ai alors fait la connaissance de personnes travaillant à l’IDA-Rennes et ainsi découvert le programme de la Chaire des Amériques. J'ai décidé de poser ma candidature afin de continuer à explorer d’éventuelles collaborations, et la possibilité d'établir un programme de mobilité entre Rennes 2 et l'UTSA."

Cours et conférences

Les étudiant·e·s du Master "les Amériques" de l’Université Rennes 2 ont pu profiter de l’expertise de René Zenteno à travers plusieurs cours qu’il a donnés sur le thème des migrations. Il s’est aussi exprimé sur le récit de la menace latino aux États-Unis lors de cours d’espagnol.

Pendant son séjour, il a également été invité à prononcer un discours lors d’une conférence organisée en collaboration avec ESO - Rennes , où il a évoqué les défis posés par la baisse de la fécondité et de l'immigration aux États-Unis, et ce que cela signifie pour la diversité dans le pays en général.

Collaborations actuelles et futures

René Zenteno et Pascal Sebille travaillent actuellement sur un nouveau projet de recherche qui se concentre sur l'opposé de la migration - l’immobilité. Il s’agira pour les deux chercheurs de tenter d'expliquer pourquoi, bien que les Mexicains constituent l'un des plus grands groupes d'immigrants au monde, 60 % de la population mexicaine ne quitte jamais son lieu de naissance.

Même si l’Université Rennes 2 et l'UTSA n'ont pas encore de programme commun de mobilité étudiante, c'est quelque chose que René Zenteno espère pouvoir faciliter. "J'ai pu discuter de cette idée avec le personnel de Rennes 2 et de l’IDA-Rennes, et nous cherchons à développer cette idée dans le cadre d'un programme spécifique. »

Plus d'infos sur la Chaire des Amériques sur le site de l'IDA-Rennes : https://idarennes.hypotheses.org