Type d'article
Interview

Découvrez l’univers pop d’Erual

Lauréate du Tremplin "À vous de jouer !", édition 2019/2020, Erual montera sur la scène du Diapason le 22 octobre 2020 à 20h30 aux côtés des autres gagnants Djokoz et Lone Reliefs.

Image
Erual

Après avoir suivi des temps de formation et d'accompagnement à sa pratique musicale, cette autrice-compositrice-interprète proposera un concert plein de sensibilité et de douceur, emprunt de sonorité alternative/indé, musique du monde et chanson française.

Qu'est ce qui t'a donné envie de participer au tremplin? Avais-tu des attentes précises par rapport au dispositif?

Erual. Pour être honnête je me suis inscrite à ce tremplin sans vraiment savoir où cela pouvait me mener, et un peu sur un coup de tête car c’était un rêve pour moi de pouvoir me produire sur scène seule (à chaque fois que je monte sur scène, c’est toujours avec un de mes groupes de musique). Je préparais mon premier EP et je me suis dit : pourquoi ne pas tenter ma chance ? On ne sait jamais, je pourrais être sélectionnée. Pour la suite, j’espère que ce tremplin me permettra de faire découvrir ma musique à un public plus large en me produisant sur des scènes comme celles proposées par le dispositif et d’aller enregistrer quelques morceaux en studio.

Comment décrirais-tu ta musique pour ceux qui ne t’ont jamais entendu ou jamais vu jouer ? Quelles sont tes influences ?

E. Je dirais que c’est une musique principalement pop, avec des sonorités électro-pop, alternative/indé, musique du monde et chanson française qui sont mes influences principales.

Pour les non-anglophones, que racontent les textes de tes chansons ?

E. Mes textes parlent souvent de moi, de ma vie, de ce que je ressens et de ce que j’ai envie de transmettre. C’est un univers plutôt introspectif. J’aime aussi raconter des histoires, écrire des textes sur des choses qui m’entourent, dans lesquelles je me reconnais et que j’ai envie de partager.

As-tu des thèmes qui t’inspirent ou des sujets privilégiés ?

E. Déjà, je crois que les artistes aiment tous parler d’amour quelle que soit la forme parce que tout le monde peut s’identifier. Personnellement,  j’aime aussi écrire sur mes expériences personnelles. J’écris beaucoup sur ce que je ressens, mes angoisses, mes peurs, les moments qui m’apportent de la joie aussi. Écrire des chansons tristes c’est souvent plus facile parce qu’on peut y mettre plein d’éléments alors j’aime bien mettre des touches d’espoir dans mes textes. Je parle également de sujets qui me touchent comme certains faits d’actualités, ou des histoires d’autres personnes qui ont pu me marquer.

Quelle est ton expérience de la scène ?

E. J’ai depuis plusieurs années l’habitude de monter sur scène (même si ça n’enlève pas le trac au départ de monter dessus à chaque fois!). Déjà en école de musique, j’ai presque toujours eu à me produire pour des concerts de fin d’année. En parallèle, je suis aussi entrée dans un bagad il y a quelques années avec lequel on se produit très régulièrement, que ce soit pour des prestations publiques ou des concours. Et enfin, j’ai un groupe de musique, Union Square, depuis 4 ans maintenant avec lequel je fais quelques scènes ouvertes.

Quelques mots sur ton album en préparation ?

E. Je crois que je n’en ai jamais écrit un aussi vite. J’ai hâte de le sortir parce que je m’y suis donnée vraiment à fond ! Si tout va bien, il devrait sortir cet automne mais quelques titres sortiront avant (avec un premier morceau en avril).

La première chanson que tu as composée ?

E. La première (vraie) chanson que j’ai composée était une chanson que j’avais écrite pour l’anniversaire de mon père juste avant que l’on parte vivre, avec ma famille, à l’étranger. J’avais 11 ans.

Si tu devais citer trois albums sans lesquels tu ne pourrais pas vivre ? / Une trouvaille musicale à partager ?

E. Oula ! Ça a été très difficile de choisir seulement 3 albums mais je dirais : The Fame de Lady Gaga, qui a été l’un des premiers albums que j’ai découvert toute seule et que j’ai écouté en boucle, Birdy de Birdy qui de même que celui de Lady Gaga (mais dans un autre genre) m'a marqué. Le troisième, plus récent, c’est l’EP Don’t Smile At Me de Billie Eilish et produit par son frère Finneas, car c’est avec lui que je les ai découverts tous les deux. Je le trouve vraiment très novateur et c’est un EP qui bouscule certains codes de la musique actuelle. Pour la trouvaille musicale, je vous conseille d’aller écouter le dernier album de Harry Styles qui est une pure merveille ou encore l’artiste King Princess.

Que penses-tu de la scène musicale rennaise ?

E. Je trouve que c’est une scène plutôt vaste qui présente différents genres musicaux avec de très bons artistes. D’ailleurs je suis fan du collectif Columbine qui en est issu et si vous ne les connaissez pas, je vous conseille d’aller les écouter !

Titre de l'encadré
Informations pratiques
texte

Concert des lauréat·e·s du tremplin À vous de jouer, édition 2019/2020

Mardi 22 octobre à 20h30 - Diapason, Université de Rennes 1

Gratuit / Réservez vos billets en ligne !

L’édition 2019/2020 du tremplin musiques actuelles de l’université Rennes 2 s’ouvrait pour la première fois aux établissements membres de l’UNIR (ENSCR, IEP, EHESP, ENS, INSA, Rennes 1, Rennes 2). En raison des mesures prises par l’université Rennes 2 face à la Covid-19, cet événement a été reporté au 22 octobre 2020 à 20h30 au Diapason, Université de Rennes 1.