Type d'article
Brève

Le site rennais (UniR) labellisé "Science avec et pour la société"

Les établissements membres du site rennais, parmi lesquels l’Université Rennes 2, ont reçu le 14 avril 2022, une nouvelle labellisation du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation pour le projet TISSAGE, piloté par l’Université de Rennes 1.

Engagé de longue date dans une stratégie en faveur des relations science-société, le site rennais - regroupant l’EHESP, l’ENSCR, l’ENS Rennes, l’INSA Rennes, Sciences Po Rennes, l’Université de Rennes 1 et l’Université Rennes 2 – fait partie des douze universités nouvellement labellisées, dans le cadre de l’appel à projets 2022. Attribué pour une période de 3 ans, le label "Science avec et pour la société" (SAPS) est assorti de moyens financiers pour mettre en place des actions et renforcer ces interactions.

Le projet lauréat, intitulé TISSAGE pour « TrIptyque Science Société pour AGir Ensemble », a pour ambition de mettre en œuvre un dialogue entre les citoyen·ne·s, les chercheur·se·s et les décideur·se·s, sur les sujets notamment des transitions environnementales, de santé, numérique ou sociétale.

Au-delà des établissements membres d’UniR, il s’appuie sur un solide réseau de partenaires déjà engagés sur le territoire : la Région Bretagne, Rennes Métropole, le rectorat et la délégation régionale académique à la recherche et à l'innovation (DRARI), les délégations régionales des organismes nationaux de recherche ainsi que l’Espace des sciences, TV Rennes et Ouest France, qui mettront à disposition leur savoir-faire et leurs outils pour que TISSAGE touche tous les publics.

Le projet TISSAGE s’articule autour de trois axes qui permettent chacun de construire des liens de différentes natures entre les acteurs du triptyque que sont les citoyen·ne·s, les chercheur·se·s et les décideur·se·s.

  • Le premier axe a pour objectif le renforcement des relations au travers de formations, afin de développer les compétences de chacun·e à dialoguer et d’initier les futur·e·s citoyen·ne·s à la « science en train de se faire ».
  • Le second axe mettra en œuvre des débats impliquant les acteur·rice·s, les rendra accessibles au plus grand nombre et en fera émerger des recommandations pour le territoire.
  • Enfin, le projet a pour vocation de mettre à disposition les ressources nécessaires pour permettre la co-construction de projets de recherche participative au service du territoire.

Au travers de l’ensemble du projet, les acteur·rice·s rennai·se·s de la société pourront donc ainsi mettre en œuvre de nouvelles pratiques de collaborations, dans une dynamique de science ouverte au service des grandes transitions.