Type d'article
Brève

Mobilité étudiante à Tunis : « Je n’ai jamais autant parlé arabe de ma vie ! »

Du 16 au 24 mai 2022, 22 étudiant·e·s qui prennent des cours d’initiation à l'arabe à Rennes 2 sont parti·e·s à Tunis pour y suivre des cours intensifs. Trois d'entre-eux·elles nous racontent leur séjour.

Image
Photo de groupe Tunis
Légende

Groupe d'étudiant·e·s de Rennes 2 à Tunis / excursion 

Mong, L3 Humanités

Pourquoi avoir choisi d’apprendre la langue arabe? 

Apprendre des langues m’a toujours plu. J’aime aussi beaucoup la calligraphie, et au-delà de sa richesse linguistique et culturelle, l’arabe dispose d’une magnifique écriture. 

Quelles étaient vos motivations pour partir en stage à Tunis?

Je souhaitais pouvoir mettre en pratique les compétences linguistiques acquises pendant les trois années de cours au centre de langues de Rennes 2, tout en m’immergeant dans une autre culture. 

Comment s’est passé votre séjour ? 

Nous avons été extrêmement bien accueilli·e·s par l’équipe encadrante de l’association AFS* de Tunisie. Les cours ont mis l’accent sur la pratique et au fil du stage, j’ai pu véritablement développer mon aisance à l’oral. J’ai beaucoup aimé la pédagogie développée par l’Institut Bourguiba des Langues Vivantes (IBLV)**, que j’ai trouvée vraiment stimulante. Par ailleurs, j’ai aussi apprécié le temps passé avec Houria, membre de l'AFS, qui m’a accueilli chez elle pendant la durée du stage et avec qui j’ai tissé de véritables liens. J’ai aussi pu faire quelques visites en dehors de Tunis, ce qui m’a permis de mieux connaître le pays, de partir à la rencontre de ses habitant·e·s, de découvrir leur vie quotidienne sous ses aspects positifs et négatifs. Les gens sont très gentils et chaleureux, ce qui rend les échanges très faciles. La Tunisie est un pays à découvrir, tant pour son histoire, son esprit d’ouverture et le sourire des Tunisien·ienne·s.

* : Association internationale de séjours linguistiques et interculturels

** : Institut Bourguiba des Langues Vivantes (IBLV) rattaché à l’Université Al-Manar de Tunis

 

Image
Photo de Mong
Légende

Mong, L3 Humanités à Rennes 2 

Johanne, L2 Arts plastiques

Pourquoi avoir choisi d’apprendre la langue arabe? 

Je souhaite devenir architecte d’intérieur, et je voudrais être capable de pouvoir commercer avec les pays arabes dont j’aime beaucoup les artisanats. 

Quelles étaient vos motivations pour partir en stage à Tunis?

Je ne connaissais pas cette partie du monde, et la possibilité de pouvoir pratiquer l’arabe en situation m’a tout de suite séduite. 

Comment s’est passé votre séjour ?

Pour venir à Tunis, j’ai pris l’avion pour la première fois. Contrairement à mes camarades qui sont pour la plupart parti·e·s de Nantes, je me suis envolée de Paris et suis donc arrivée seule à Tunis. À l’aéroport, j’ai rencontré une femme qui m’a aidée à acheter une carte sim. Elle ne me parlait qu’en arabe et j’ai donc été plongée dans le bain tout de suite. C’était un peu déroutant au début mais aussi très drôle. Les cours à l’IBLV se sont très bien passés. J’ai bien aimé le fait d’être sans cesse sollicitée et le côté « conversation géante » m’a beaucoup plu. Je n’ai jamais autant parlé arabe de ma vie ! À l’Institut, j’ai aussi fait la connaissance d’Atef, un bénévole de l’ASF. Comme ma famille n’avait pas beaucoup de temps pour les sorties, il m’a prise sous son aile (ainsi que deux autres camarades) et m’a fait découvrir d’autres endroits autour de Tunis, tous plus beaux les uns que les autres ! Ma sortie préférée, ça a été le souk de Tunis : je l’ai dévalisé, et suis devenue une vraie négociatrice. J’ai même réussi à adapter ma connaissance de l’arabe littéraire et à parler en dialecte tunisien. Enfin, les gens du groupe étaient très sympas et au fil des jours, nos liens se sont vraiment resserrés. 

Image
Photo de Joanne près de la mer
Légende

Johanne 

Myriam, L1 Infocom

Pourquoi avoir choisi d’apprendre la langue arabe ? 

Je parle le dialecte marocain avec ma famille. Je souhaitais depuis longtemps apprendre l’arabe littéraire, mais mes quelques tentatives s’étaient avérées infructueuses. En rentrant à l’université, j’ai décidé de tenter à nouveau l’expérience. 

Quelles étaient vos motivations pour partir en stage à Tunis ?

Je n’étais jusque-là jamais allée dans un autre pays du Maghreb que le Maroc. Je me suis dit que me rendre à Tunis me permettrait de découvrir une autre facette de cette région du monde. C'était aussi l'occasion de parler arabe dans un autre environnement que celui auquel j'étais habituée. 

Comment s’est passé votre séjour ?

Je ne connaissais personne au départ mais très vite, le groupe s’est soudé. L’IBLV nous a très bien accueilli·e·s et nous avons été tout de suite mis·e·s dans le bain. Les cours nous ont permis de pratiquer intensivement l’arabe, dans un cadre bienveillant. J’ai aussi eu la chance de visiter Sidi Bou Saïd dont je garderai un souvenir impérissable : ce village est juste magnifique ! Partir à la découverte de la médina de Tunis m’a aussi beaucoup plu : je me suis sentie comme au bled. 

 

Image
Photo Myriam
Légende

Myriam