Type d'article
Brève

Structuration du site rennais: cap sur 2023

Les 7 établissements engagés dans la démarche de structuration du site rennais ont annoncé la création d'un établissement public expérimental (EPE) au 1er janvier 2023.  L’Université Rennes 2 s’associe au futur EPE.

Image
conf unir

En septembre 2021, une première étape dans la structuration du site rennais a été franchie avec la signature d’une convention de coordination territoriale. Cette dynamique de rapprochement se poursuit avec l’annonce le 19 janvier 2022 de la création d’un établissement public expérimental (EPE) au 1er janvier 2023, auquel l’Université Rennes 2 souhaite s'associer.

"Porteuse des disciplines arts, lettres, langues, sciences sociales et humaines et sports, Rennes 2, en tant qu’université associée, entend être l’université de référence dans ces domaines pour le futur EPE. Par ailleurs, fort de ses 10 départements offrant des formations en 18 langues étrangères, de son Centre de Langues et du Centre international rennais d’études de français pour étrangers (CIREFE), l’établissement souhaite s’affirmer comme ressource au niveau métropolitain en matière d’enseignement et de recherche des langues et cultures."

Christine Rivalan Guégo, présidente de l'Université Rennes 2

Un modèle rennais singulier, respectueux des identités

Les sept établissements membres du regroupement UniR entendent constituer un modèle propre au site rennais et adapté à ses spécificités. À l’issue d’un vote mené dans les sept conseils d’administration, ils se projettent vers la structuration suivante :

  • l’Université de Rennes 1 se transformera en EPE. Le premier semestre 2022 sera consacré à l’élaboration puis au vote des statuts de l’EPE, qui définiront les principes et les processus de fonctionnement de l’établissement ;
  • l’École nationale supérieure de chimie de Rennes, l’ENS Rennes et Sciences Po Rennes se positionnent comme établissements-composantes au sein de l’EPE et conserveront à ce titre leur personnalité morale et juridique ;
  • l’Université Rennes 2, moteur pour l’interdisciplinarité sur le site, deviendra université associée et conservera également sa personnalité morale et juridique. Dans ce contexte, un travail sur la convention d’association à l’EPE sera mené au sein d'une commission d’élaboration de la convention d'université associée, issue de l'évolution du comité de suivi UniR ;
  • l’INSA Rennes opte pour le positionnement d’établissement associé ;
  • l’EHESP envisage de devenir établissement-composante ou établissement associé de l’EPE et se positionnera d’ici la fin du premier trimestre 2022.

Une ambition commune au service du territoire

La concrétisation de cette structuration vise à renforcer l’ambition commune portée par le site rennais : en matière de formation, il s'agit d’encourager les synergies et les complémentarités entre les différents acteurs du site pour la réussite de tou·te·s leurs étudiant·e·s ; en matière de recherche et d’innovation, d’affirmer une signature scientifique de haut niveau autour de trois transitions sociétales majeures – la santé, l’environnement et le numérique.

Ce regroupement permettra ainsi d’atteindre les objectifs suivants :

  • définir une stratégie unifiée sur les grands enjeux de formation, de recherche et d’innovation ;
  • renforcer l’attractivité, la lisibilité et la reconnaissance du site rennais à l’échelle nationale, européenne et internationale ;
  • capitaliser sur les réussites communes, les faciliter et en pérenniser les résultats, en particulier sur les grands appels à projets nationaux ;
  • se doter de moyens renforcés au bénéfice des personnels et des étudiant·e·s.