Type d'article
Brève

Trophées du sport 2018 : 80 étudiant·e·s récompensé·e·s

Chapô

Les étudiant·e·s sportif·ve·s des universités de Rennes 1 et Rennes 2 ayant défendu brillamment les couleurs de leur établissement lors des championnats de nationaux et internationaux ont été mis à l’honneur mardi 16 octobre 2018, en présence de Faustine Noël, vice-championne du monde 2015 de parabadminton et marraine de l'événement.

Image
Trophées du sport 2018
Contenu sous forme de paragraphes
texte

Ils·elles étaient 80 étudiant·e·s sportif·ve·s à s'être hissé·e·s sur le podium lors de compétitions nationales et internationales universitaires 2017-2018. Le service des sports universitaire de Rennes 1 et Rennes 2 les a récompensé·e·s lors dune cérémonie organisée en leur honneur. Ils·elles ont été accueilli·e·s mardi 16 octobre 2018, sur le campus Villejean, dans l’auditorium du PNRV. Une démonstration de danse a clos la cérémonie dont la marraine était Faustine Noël, ancienne étudiante de l’université de Rennes 1, et championne de France de badminton handisport.

En 2017-2018, les étudiant·e·s sportif·ve·s des deux universités rennaises ont remporté 13 médailles d’or (championnats de France et jeux européens universitaires), 12 médailles d’argent et 21 médailles de bronze. Douze disciplines sont représentées cette année : athlétisme, badminton, boxe anglaise, canoë-kayak, gymnastique sportive/trampoline, judo, muay thaï, natation, savate boxe française, tennis, basket, rugby.

Les équipes féminine et masculine de l’AS Rennes 2 de rugby universitaire à 7, championnes d’Europe, ont été tout spécialement citées pour leur beau doublé cet été au Portugal. « Cette médaille d’or est une satisfaction, quant au travail fourni les cinq dernières années. On a eu de la chance d’avoir une très bonne génération, de pouvoir en profiter et d’en faire profiter Yann Moison, notre entraîneur qui bosse depuis 20 ans », estime Arnaud Le Berre, capitaine de l’équipe masculine lors de la compétition. Du côté des filles, la capitaine, Yolaine Yengo, aujourd’hui sélectionnée en équipe de France, se félicite aussi de cette victoire aux Jeux européens, venue couronner trois ans d’effort : « On est une équipe qui se fait confiance. Il y a de la vitesse, de la rage de gagner, vraiment. On s’est formées ensemble et on avait l’objectif d’aller plus loin. Notre adversaire principal, c’était l’Ile-de-France et cette fois-ci, on a réussi à la battre. »