Ciné Tambour - Échappées belles

Film / Projection

Ciné Tambour - Échappées belles

Le 6 février

Pour cette nouvelle soirée en partenariat avec les Écrans Variables, venez découvrir un cinéma à la rencontre du territoire sous ses plus vastes formes. La première partie de soirée mettra à l’honneur une série de courts métrages soulignant les singularités du paysage. Qu’ils soient documentaires ou fictionnels, ceux-ci confrontent différents points de vue ou bien le médium photographique afin de livrer au spectateur un spectre de vision aussi riche que varié sur la question territoriale. Le voyage continuera ensuite vers les terres maliennes grâce à l’incomparable Yeelen, signé Souleymane Cissé. Véritable pèlerinage spirituel, on y suit le jeune Nianankoro, destiné à traverser le Mali pour échapper aux envies meurtrières de son père. Film repère dans l’histoire du cinéma africain, Yeelen, est un renvoi direct aux voyages initiatiques peuplant notre imaginaire collectif, et une autre manière d’envisager le filmage d’un paysage, comme une échappée vers des contrées que le cinéma nous donne sans cesse à (re)découvrir d’un œil neuf.

 

18h : Écrans variables : Territoires, paysages

Sophie Ristelhueber. Paysages vus du train de Gilles Delavaud, 1985

Pierre de Fenoÿl, Paysages de campagnes de Didier Deleskiewicz, 1985

Gabriele Basilico. Le littoral d’Olivier Guitton, 1985

La Cabale des oursins de Luc Moullet, 1991

Le Tempestaire de Jean Epstein, 1947

Pour y rêver à mon aise de Jean Fraysse, 1979-2017

 

20h30 : Yeelen

Souleymane Cissé, 1987, Mali, 105 mn, DCP