Spectacle/Conférence - La Convivialité

Spectacle/Conférence - La Convivialité

Le 2 mai

Conférence théâtrale avec Arnaud Hoedt et Jérôme Piron (Compagnie Chantal et Bernadette)  en partenariat avec le Master FPMI (Francophonie, plurilinguisme, médiation interculturelle).

 

L’orthographe française est un dogme.
Elle n’est pas susceptible d’être remise en question sans éveiller l’anathème. Or, la liste de ses absurdités est longue.
Pourquoi mettre un t à édit ou bruit (comme dans éditer ou bruiter), mais pas à abri ?
Pourquoi écrire contraindre avec ai alors qu’il vient de stringere comme astreindre ou restreindre ?
À quelle étymologie se rapporte le p de dompter qui vient du latin domitare ou le d de poids qui vient de pensum ?
Une approche pop et iconoclaste de l’invariabilité du participe passé des verbes qui utilisent l’auxiliaire avoir en fonction de la position du complément dans la phrase.
La plupart des gens ignorent que l’orthographe française n’est pas une et indivisible, mais le résultat d’une histoire chaotique que les linguistes redécouvrent.

Dans La Convivialité, Jérôme Piron et Arnaud Hoedt, anciens professeurs de français, portent un regard critique, rafraîchissant et décomplexant sur l’orthographe.


Crédit photo : Véronique Vercheval