Séminaire "Les situations minoritaires"

13 mai 2011
Conférence

Ermine, groupe de recherche du CRBC, a le plaisir de vous inviter à son son prochain séminaire, le vendredi 13 mai 2011 à 11h00 à la Maison des sciences de l'homme en Bretagne, à Rennes. Pierre-Jean Simon, Professeur honoraire de sociologie, présentera une communication sur le thème : "Les situations minoritaires"

En partant de l’examen du mot même de minorité, de ses diverses significations, on est amené à la notion qui, dans la perspective de la sociologie des relations interethniques, est essentielle de la situation minoritaire. Autrement dit l’état de plus ou moins grande infériorité, inégalité, dépendance, exclusion ou marginalité, dans laquelle se trouvent ces collectivités que l’on désigne comme des minorités ethniques, raciales, culturelles, religieuses, linguistiques, ou encore nationales, nationalitaires ou régionales… ; cette minorisation impliquant leur mise sous tutelle exercée par une collectivité similaire majoritaire.

Cette tutelle, couramment justifiée dans l’intérêt même des minoritaires-mineurs, soit par leur trop grande jeunesse (leur primitivité, leur retard culturel…), soit par leur trop grande vieillesse (leur sclérose, leur décadence…), ou, aussi bien, par une combinaison des deux, la situation minoritaire, donc, frappe les collectivités minoritaires d’incapacité et de particularisme. Avec les conséquences que l’on retrouve assez généralement qui vont depuis le mépris et la haine de soi jusque, à l’opposé, le renforcement des sentiments identitaires, le phénomène bien connu du retournement du stigmate en emblème et le combat, qui peut prendre des formes très variées, pour mettre fin à la situation.

De l’autre côté, celui des majoritaires, si l’on constate que les politiques à l’égard des minorités sont assurément diverses, selon les époques et les pays, elles se ramènent fondamentalement à deux grandes options : soit leur élimination, selon différents modes : hard (expulsion, extermination) ou soft (conversion, assimilation), soit leur acceptation, là aussi de différentes manières : dans l’exploitation, la ségrégation et la discrimination, ou dans la tolérance intéressée, ou bien encore, mais c’est le plus difficile, dans le pluralisme.

 


 

 


 

Pour accéder à la MSHB :

- En sortant de la gare SNCF, sortie principale (Nord) : prenez sur votre gauche dès la sortie de la gare et repérez le pilier autour duquel attendent les taxis. L’entrée du Centre d’Affaires Gare Nord se trouve au pied de ce pilier.

- En arrivant depuis l’avenue Janvier : une fois devant l’entrée de la gare SNCF, orientez-vous sur votre droite et repérez le pilier autour duquel attendent les taxis. L’entrée du Centre d’Affaires Gare Nord se trouve au pied de ce pilier.
 

Informations pratiques
13 mai 2011

à 11h00

Contact

Ronan Le Coadic
ronan.lecoadic [at] univ-rennes2.fr