La voix d'un texte - "David Cronenberg : l’adaptation en question"

26 octobre 2017
autre événement

L'association Adhoc organise sa première séance "La voix d'un texte" le jeudi 26 octobre à 18h30 à la Bibliothèque Universitaire (au rez-de-chaussée) autour de l'ouvrage de Caroline San Martin "David Cronenberg: l'adaptation en question".

L’œuvre de David Cronenberg regorge d’adaptations : romans (Crash, 1996), pièces de théâtre (Spider, 2002), opéras (M. Butterfly, 1993), fait divers (Dead Ringers, 1988), films (Le Mouche, 1986), ou encore bandes dessinées (A History of Violence, 2005). Même ses scénarios originaux s’adaptent dans des remakes étranges et Videodrome (1983) se transforme en eXistenZ (1999). Mais de quoi parle-t-on quand on évoque l’adaptation chez David Cronenberg ? L’étude de ses films peut-elle se réduire à des questions de respect du texte d’origine ? Sommes-nous devant un fait, une caractéristique ou bien un problème plus profond voire à une production de discours métafilmique ?

Dans cette filmographie, en effet, adapter n’est jamais illustrer. Il s’agit de proposer une ressemblance, comme un écho, à un degré de différence près, si bien que The Naked Lunch de William S. Burroughs (1959) devient Naked Lunch chez David Cronenberg et Crash ! de James Ballard (1973) se voit amputé de son point d’exclamation pour son titre à l’écran. D’ailleurs, le scénario se rédige dans un détachement voire dans une rupture avec l’œuvre de départ. Le livre et le film sont envisagés de façon désolidarisée pour qu’ils puissent générer d’autres types de rapports entre eux que ceux qu’on leur aurait attribués a priori. C’est alors que l’adaptation n’est plus mise en avant comme le résultat d’une transformation mais rendue visible comme processus ; processus qui devient, nous le verrons, une véritable mise en abyme du cinéaste à l’œuvre.

Informations pratiques
Campus Villejean

Rez-de-chaussée de la BU

26 octobre 2017

à 18h30

Contact

asso.adhoc [at] gmail.com