Des noms de personnalités féminines pour des amphithéâtres

Autre info

Pour la première fois de son histoire, l'université Rennes 2 donne des noms de personnalités féminines à ses amphithéâtres. Le premier renommé est celui du campus Mazier de Saint-Brieuc. Il porte désormais le nom de Mona Ozouf, philosophe et historienne d'origine bretonne, spécialiste de la Révolution française et de l’école publique en France. Une cérémonie a été organisée en sa présence le jeudi 1er février.

Dans le cadre de sa mission égalité, l'équipe de direction a travaillé en concertation avec des étudiant·e·s et des personnels, afin de donner des noms de femmes à des salles et amphithéâtres identifiés jusqu'alors par des lettres et des chiffres sur les trois campus.

Cette démarche est partie d’un constat : sur les 29 amphithéâtres des 3 campus - Villejean, La Harpe et Mazier - 13 portaient un nom de personnalité masculine, aucun de personnalité féminine.

Christine Rivalan-Guégo, Vice-Présidente en charge de l'égalité, précise : "il y avait une réelle attente de la communauté. Cette démarche permet de restituer le rôle oublié des femmes au travers de personnalités emblématiques, et rappelle que l'Histoire ne s'écrit pas qu'au masculin."

Quatre autres salles et amphithéâtres porteront le nom d'Isabelle Autissier, de Pina Bausch, d'Angela Davis et de Joséphine Pencalet. Quant à l'amphithéâtre Victor Basch, il sera renommé Hélène et Victor Basch.

Informations pratiques
Plusieurs lieux