L’université Rennes 2 développe ses partenariats avec le Japon

Autre info

Lesley Lelourec, vice-présidente des relations internationales, et Brigitte Prost, enseignante-chercheuse en arts du spectacle, étaient en déplacement au Japon en novembre 2017 pour rencontrer les représentant·e·s de plusieurs universités partenaires.

La délégation rennaise s’est rendue à Tokyo Metropolitain University (TMU), à Meijigakuin University, au Kyoto Art and Design, à Hiroshima City University et à Tohoku University Sendai entre le 5 et le 15 novembre 2017. L’objectif de ces rencontres était d’accroître et de renforcer les coopérations, sachant que de plus en plus d’étudiants de Rennes 2 choisissent l’UEL japonais (673 étudiants à la rentrée 2017) et la mineure de japonais (141 étudiants).

 

 

Les discussions avec la Tokyo Metropolitain University ont porté sur l’élargissement de la collaboration à d’autres disciplines et à d’autres collègues francophones, notamment en philosophie et en histoire de l’art. A la Meijigkuin University, elles ont porté sur un rapprochement avec le département de français pour améliorer le niveau de langue des étudiants japonais avant leur arrivée en France.

A Kyoto, la délégation rennaise a demandé de mettre en place une convention avec le Kyoto Art and Design. A la Hiroshima City University, la mise en place d’un programme Erasmus+ MIC va être étudiée et le nombre de mobilités étudiantes devrait être revu à la hausse, dans les filières arts plastiques, AES et LEA. La visite de la Tohoku University Sendai s’est faite dans le cadre des 50 ans de jumelage entre les villes de Rennes et Sendai, en compagnie des élus de la ville de Rennes et de Rennes Métropole. Cette rencontre a été l’occasion d’affirmer une volonté commune d’augmenter le nombre de mobilités entrantes et sortantes et de créer des ponts pour de futures collaborations en recherche, notamment en lettres.