Avatar SUIO-IP

Mineure de découverte Philosophie

Semestre 1

Découvrir la philosophie antique (24h CM)

Enseignant : Cyril Morana

Des présocratiques à Augustin, nous proposerons de retracer l’histoire de la philosophie antique à travers ses courants, ses philosophes et ses grandes questions fondatrices : qu’est-ce que l’être ? Peut-on accéder à la vérité ? Comment faire régner la justice entre les hommes ? Qu’est-ce qu’une Cité idéale ? Y a-t-il un art de bien vivre? A-t-on besoin d’artistes ? etc. Cette promenade dans la pensée antique sera également l’occasion de découvrir et d’assimiler tout un vocabulaire philosophique et des concepts qui forment la base de toute la réflexion ultérieure, toutes disciplines confondues. À partir d’un corpus de textes fournis en début d’année et de son approfondissement en cours, l’étudiant pourra construire une culture philosophique antique fondamentale, qu’il pourra mettre à profit dans la suite de son parcours, aussi bien étudiant, professionnel que personnel.

Bibliographie/extraits notamment tirés de :
- Héraclite/Parménide/Empédocle, "Fragments"
- Platon, "République"
- Aristote, "Les politiques et Éthique à Nicomaque"
- Épicure, "Lettres et Maximes"
- Lucrèce, "De la nature des choses"
- Sénèque, "Lettres à Lucilius" et "De la vie heureuse/De la brièveté de la vie"
- Épictète, "Manuel et Entretiens"
- Marc-Aurèle, "Pensées à moi-même"
- Saint Augustin, "Confessions et Cité de Dieu"


Introduction à la philosophie morale et politique (24h CM)

Enseignant : Pedro Lippmann

Les étudiants seront initialement familiarisés à quelques courants classiques et aux théories de leurs représentants, comme le contrat social, l’utilitarisme, la déontologie et l’éthique des vertus, à travers l’analyse d’une série de questions qui ont nourri la réflexion philosophique au long des siècles : « Qu’est-ce qu’une action moralement bonne ? », « Quelles sont nos obligations morales ? », « Quelles sont les sources de l’autorité en politique ? », « Qu’est-ce qu’un bon gouvernement ou qu’est-ce qu’une société juste ? ». La partie finale du cours, plus contemporaine, comporte une brève discussion sur le féminisme, ainsi qu’une introduction aux questions de justice socioéconomique au-delà des frontières étatiques.
Aucune connaissance préalable en philosophie n’est exigée, mais la validation du cours présuppose un travail assidu et une lecture très attentive des textes.

Bibliographie indicative :
- Aristote, "Ethique à Nicomaque".
- Gouges, "Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne".
- Hobbes, "Léviathan".
- Kant, "Fondements de la métaphysique des mœurs".
- Locke, "Traité du gouvernement civil".
- Mill, "L’utilitarisme".
- Platon, "La République".
- Rawls, "Théorie de la justice".
- Singer, "Famine, richesse et moralité".
- Woolf, "Une chambre à soi".

 

Semestre 2

Le plaisir : conceptions antiques (24h CM)

Enseignante : Fabienne Baghdassarian

Que se passe-t-il lorsqu’on ressent du plaisir ? Quels sont les objets qui peuvent en procurer ? Le plaisir a-t-il de la valeur ? Peut-on lui faire une place en éthique ? Le plaisir rend-il/suffit-il à rendre heureux ? Telles sont les questions principales auxquelles la philosophie antique a été confrontée et dont on proposera un aperçu, en privilégiant l’étude de trois auteurs : Platon, Aristote, Épicure.

Bibliographie indicative :
- Aristote, "Éthique à Nicomaque" livres VII et X
- Épicure, "Lettres à Ménécée"
- Platon, "Protagoras et Philèbe"

 

L’invention du sujet moderne, subjectivité et individu (24h CM)

Enseignante : Patricia Limido

Le cours se propose d’éclairer l’histoire du sujet moderne : l’apparition de la subjectivité et de l’individu, la manière dont conscience, liberté et sentiments sont devenus des dimensions propres de l’homme en un sens résolument nouveau par rapport à l’Antiquité. Il s’agira de comprendre comment l’homme est devenu un sujet auteur de sa pensée et de son vouloir et un individu acteur de son existence. Le cours cheminera depuis Descartes jusqu’à Heidegger, en passant par le romantisme allemand, entre sujet et objet, individualité et singularité, perspectivisme et existence.

La bibliographie sera donnée à la rentrée.