Ciné Tambour - Condamnés à bûcher !

Ciné Tambour - Condamnés à bûcher !

The 10 février

S’il est une idée qui semble mettre d’accord une grande part des chapelles cinéphiles, c’est que le cinéma a quelque chose à voir avec le travail. Quoi de mieux qu’une caméra pour montrer le labeur en train de se faire ? Il y a le temps, l’effort, ce que ça fait au corps… Le geste peut être filmé dans toute l’ampleur de sa durée sans que ne soit porté sur lui le jugement de la monotonie ou du plaisir. C’est un pouvoir du cinéma que de donner à voir l’acte brut du travail dans sa forme la plus neutre. Nous verrons donc, ce soir, un petit florilège de gestes et de regards possibles pour la traditionnelle séance « Écrans variables » intitulée « Gestes de travail » et programmée à l’occasion de l’exposition « L’ombre d’un geste » de l’artiste Cédric Martigny à la Galerie Art et Essais de l’université Rennes 2 (reportée à la saison prochaine en raison du contexte sanitaire actuel), suivi du Clan des Irréductibles de Paul Newman, dans lequel une famille de bûcherons bornés d’un coin reculé de l’Oregon refuse d’interrompre sa production alors que le reste du village lance un mouvement de grève – où l’on découvre que, parfois, le geste le plus juste est d’arrêter de travailler.

18h : « Écrans Variables » - « Gestes de travail »

Séance en écho à l’exposition « L’ombre d’un geste » de Cédric Martigny à la galerie Arts et Essais de Rennes 2 (reportée à la saison prochaine en raison du contexte sanitaire actuel).

-Richard Serra, Hand catching lead, 3’, 1968.
-Germaine Dulac, Thèmes et variations, 9’, 1928.
-Louis Malle, Humain, trop humain, 75’, 1972.

20h30 : Le Clan des irréductibles

Paul Newman, États-Unis, 1971, 113 min, 35mm