Conférence internationale sur l'art et le patrimoine colonial dans les villes de Bristol, Capetown et Marseille

Conférence internationale sur l'art et le patrimoine colonial dans les villes de Bristol, Capetown et Marseille

Du 27 au 28 mai

Dans de nombreuses villes européennes et africaines, des artistes, des activistes et des praticiens du patrimoine ont tenté de composer avec les controverses soulevées par la mémoire et le traumatisme des histoires coloniales et de la traite des esclaves. Comme en témoigne le renversement de la statue d'Edward Colston à Bristol au cours de l'été 2020, dans le sillage de Black Lives Matter, les signes d'un passé exprimant un récit identitaire nationaliste et violent sont de plus en plus contestés.

Suscitant une profonde réticence de la part de certains artistes, activistes et de conservateurs de musées, les traces coloniales sont devenues des points de mobilisation pour étudier les moyens de décoloniser les monuments, les espaces urbains ainsi que la mémoire. Qu'ils soient actifs au sein de musées ou d'associations, qu'ils agissent de manière collective ou individuelle, les artistes et activistes contemporains utilisent les traces coloniales - les objets, les sites, les monuments - afin de réinterpréter les anciennes relations culturelles asymétriques entre métropole et colonie. Quel est le rôle des artistes et des conservateurs dans la réécriture de ces mémoires nationales et conflictuelles ? Dans quelle mesure un patrimoine dissonant peut-il être recadré de manière collective ? Quelles relations sont établies par les interventions des artistes autour des pratiques commémoratives entre le passé et le présent ?

Ce panel en ligne se déroule dans le cadre du projet de recherche européen ECHOES, financé par le programme Horizon 2020. Il réunit des artistes, des conservateur·rice·s, des activistes et des historien·ne·s de l'art basé·e·s à Bristol, Capetown et Marseille qui cherchent à questionner dans leurs pratiques les héritages de ce passé dans l'espace urbain.

L'événement consistera en des présentations et des discussions avec le public afin de confronter les sentiments et les réactions à travers cet espace transnational.