Colloque Jean de Saint-Samson

Colloque Jean de Saint-Samson

Du 28 septembre au 1 octobre

Du 28 septembre au 1er octobre 2022, se tient aux Archives départementales d’Ille-et-Vilaine le premier colloque jamais consacré à Jean de Saint-Samson, carme du XVIIe siècle et auteur de nombreux écrits.

Ce colloque est le premier jamais consacré à Jean de Saint-Samson (1571-1636), auteur d’abondantes Œuvres spirituelles et mystiques (Rennes, 1658-1659). Il rassemble des spécialistes de la littérature spirituelle du XVIIe siècle et des historiens du catholicisme à l’époque moderne, français et étrangers (Belgique, Pays-Bas, Italie, Portugal, Malte), ainsi que les responsables de l’édition en cours des Œuvres complètes (Edizioni Carmelitani, onze volumes prévus), par l’Institutum Carmelitanum, à Rome. Il se tient aux Archives départementales d’Ille-et-Vilaine, qui conservent un fonds manuscrit exceptionnel, principale source pour cette édition. Le colloque est l’occasion pour les Archives de faire connaitre ce fonds en le mettant en ligne sur leur site.

Une première session sera consacrée à la présentation du fonds, des Œuvres complètes et aux problèmes d’édition : très tôt le constat a été fait que les volumes publiés au XVIIe siècle, une vingtaine d’années après la mort de Jean, étaient parfois très éloignés des manuscrits conservés. Ces derniers ne sont pas autographes, car Jean de Saint-Samson était aveugle, mais il s’agit de copies très anciennes. Tous les intervenants au colloque ont pu avoir accès à des copies numériques et à des transcriptions de travail.

Une deuxième session tentera d’apprécier le rôle historique de Jean de Saint-Samson. Originaire de Sens en Bourgogne, venu à Paris en 1597, Jean Du Moulin est admis au couvent carme de Dol-de-Bretagne en 1606 et y prend son nom de religion. Quoique « frère laïc » il acquiert un fort ascendant sur les novices et, en 1612, est appelé à Rennes par le prieur. L’historiographie l’a dès lors considéré comme le « maître spirituel » de la Réforme de Touraine, un courant réformateur dont Rennes a été le foyer.

On s’attachera ensuite davantage à ses écrits. Un point central est le lien de la spiritualité de Jean de Saint-Samson à la mystique « abstraite » d’origine rhéno-flamande. On abordera aussi sa mystique sponsale et le thème de l’amour dans ses écrits (le plus connu aujourd’hui étant l’Épithalame). On s’efforcera d’apporter quelque éclairage sur sa réception et son influence, liées aux enjeux d’une « science mystique » à l’époque de la scolastique tardive.

Quasi intégralement inédite, la production poétique de Jean de Saint-Samson représentera l’équivalent d’un volume dans la future édition des Œuvres complètes : elle fera l’objet d’une journée entière du colloque. On croisera ici des approches prosodique, stylistique, thématique et d’histoire de la spiritualité.

Le colloque invite donc à une véritable redécouverte de Jean de Saint-Samson, carme et mystique, et même à la découverte de Jean de Saint-Samson poète : lui que Titus Brandsma osait comparer à Jean de la Croix, grande figure de la réforme des carmes déchaux.

Télécharger le programme