Echoes (terminé)

Vous êtes ici :

Le programme vise à donner une place à la mémoire et à l'héritage du colonialisme dans les récits contemporains de l'Europe.

Le projet ECHOES aborde un dilemme pressant au cœur de l'Europe contemporaine : le fait que si l'histoire des empires et du colonialisme constitue sans aucun doute un passé européen commun, ce passé reste étrangement absent des récits officiels sur le patrimoine culturel de l'Europe.

ECHOES propose donc que la mémoire et l'héritage du colonialisme trouvent leur place dans les récits contemporains de l'Europe, soutenant que l'UE doit de toute urgence non seulement reconnaître ce phénomène, mais aussi l'inclure de manière réfléchie et progressive au cœur de son identité.

En s'appuyant sur l'expertise éprouvée d'une équipe de chercheurs internationaux, ECHOES explore les activités créatives et les engagements avec le patrimoine colonial dans des villes européennes et non européennes encore imprégnées de multiples traces du passé colonial, identifiant ainsi de nouvelles formes de pratiques patrimoniales progressistes. En facilitant la diplomatie scientifique horizontale entre les villes et en créant de nouveaux liens et partenariats avec des artistes, des musées et des groupes de citoyens, ECHOES favorise de nouvelles formes de dialogue interculturel tournées vers l'avenir, basées sur une compréhension « décoloniale » des relations coloniales. Portée au niveau européen, cette diplomatie scientifique contribue à repenser les tensions existantes entre l'Europe et ses voisins mondiaux.

L’Université Rennes 2 est responsable du Work package n°5, Artists and citizens.

 

Image
drapeau européen
Contenu du texte déplié