Start-up

Vous êtes ici :
Contenu sous forme de paragraphes
texte

L'université Rennes 2 compte à ce jour trois start-up issues de ses travaux de recherche. 

TerraClima

Cette start-up offre des solutions d'expertise en climatologie pour les vignobles afin d'anticiper le développement de la vigne grâce aux indices bioclimatiques, de mieux gérer les risques climatiques, de distinguer les zones de maturité précoce ou tardive en vue de la sélection parcellaire, de localiser les parcelles au potentiel aromatique unique et d'aider au choix du cépage en vue d’une nouvelle plantation.

Elle propose trois types de services :

  • études d'impacts sur le microclimat ;
  • diagnostic climatique des vignobles à l’aide de cartes de températures et d’indices bioclimatiques ;
  • suivi à distance et en temps réel du climat des parcelles de vignobles grâce à de nouvelles technologies de capteurs.

 

Kermap

Cette start-up résulte d’un essaimage des compétences du laboratoire CNRS LETG et de l'université de Rennes 2. KERMAP est actuellement incubé à l’Institut Mines-Télécom Atlantique (IMT-A) de Rennes et à l’Institut Géographique National (programme IGNfab). Elle propose des services dédiés aux professionnels de l’aménagement à partir de données satellites et aéroportées : audit, production de données d’occupation du sol et d’indicateurs, modélisation, assistance à maîtrise d’ouvrage. Elle développe plus particulièrement des solutions innovantes pour faciliter la transition écologique des territoires. Sur la base de compétences pluridisciplinaires et d’une veille technologique permanente, KERMAP propose une expertise sur l’adaptation au changement climatique, le suivi de la végétation, le stockage du carbone, la pollution de l’air et le confort des citadins.

 

Moovency

Née d’une thèse associant le laboratoire Mouvement, Sport, Santé (M2S) de l’université Rennes 2 et Faurecia, équipementier automobile, Moovency propose une solution logicielle permettant d’évaluer les risques de troubles musculo-squelettiques à partir d’une seule caméra de profondeur, sans nécessiter de port de capteurs. Optimisé pour l’industrie, le logiciel permet d’évaluer objectivement les postures adoptées lors des tâches de travail, participant ainsi à l’évaluation du risque associé pour la santé des opérateurs. Cette start-up est actuellement incubée dans le programme Emergys de Rennes Atalante.