Recherches en psychopathologie

Vous êtes ici :
Description succinte

L’équipe d'accueil (EA) 4050 multi sites « Recherches en psychopathologie, nouveaux symptômes et lien social » est présente sur les établissements de Rennes 2 (établissement principal), Poitiers, Brest et l'université catholique de l'ouest (UCO) d’Angers.

Elle accueille comme membres titulaires des enseignants-chercheurs en psychopathologie d’orientation psychanalytique, mais aussi comme membres associés des professionnels issus d’institutions avec lesquels des travaux sont menés dans les champs médical, médico-social, éducatif et judiciaire orientés par la clinique du sujet. Les recherches -dont une large part en coopération à l’international (Amérique du Sud, Europe, Russie, Afrique du Nord, Asie) -défendent une approche singulière du cas dans une orientation psychanalytique, majoritairement lacanienne. Les chercheurs de l’EA 4050 publient dans des revues françaises et étrangères mais aussi nombre d'ouvrages qui font référence en Psychopathologie.

L’EA 4050 accueille, au sein d'une école doctorale accréditée, des doctorants qui développent des recherches innovantes à partir du paradigme clinique mais aussi des étudiants étrangers avec bourses d’étude (doctorat sandwich, post doctorat).

 

Informations complémentaires

Chaque site est une composante de l’EA 4050 et porte un intitulé spécifique (Rennes, site principal, ayant deux composantes) :

  • C-RCP : Composante Recherches en Clinique Psychanalytique, processus psychiques, et esthétique, université catholique de l'ouest, Angers, (UCO).
  • C-RPC : Composante Recherches en Psychopathologie Clinique, université de Brest (UBO).
  • C-CAPS : Composante Clinique de l’Acte et Psycho-Sexualité, université de Poitiers.
  • C-LS : Composante Logiques Subjectives et Formes Nouvelles du Symptôme, université Rennes 2. Cette composante s'articule avec les recherches des autres sites. Les travaux se répartissent sur un large spectre et interrogent les manifestations modernes des symptômes. La position du sujet dans le lien social contemporain sont abordés et les solutions nouvelles étudiées, en lien avec ce que propose la société. L'histoire de la psychopathologie et le devenir de cette dernière sont étudiés, ainsi que son traitement par la psychiatrie et par la psychanalyse. 
  • C-CPS : Composante Champs et pratiques spécifiques, université Rennes 2. En lien avec les autres composantes, l'équipe travaille sur l'effet d'un discours sur les réponses d'un sujet. Repartant du corps et ses jouissances, et des réponses qu'autorise la société qui s'incarne dans des discours spécifique, les chercheurs interrogent les réponses du milieu médical, mais aussi du milieu socio-éducatif ou judiciaire. Le discours religieux et ses impacts contemporains sont aussi questionnés, notamment dans le cadre des thèmes comme la radicalisation.

Première composante Rennes : Logiques Subjectives et Formes Nouvelles du Symptôme

Cette composante s'articule avec les recherches des autres sites. Les travaux se répartissent sur un large spectre et interrogent les manifestations modernes des symptômes. La position du sujet dans le lien social contemporain sont abordés et les solutions nouvelles étudiées, en lien avec ce que propose la société. L'histoire de la psychopathologie et le devenir de cette dernière sont étudiés, ainsi que son traitement par la psychiatrie et par la psychanalyse. 

Cette composante se répartie en plusieurs axes de travail : 

  • Axe 1 Clinique infanto-juvénile 
    Recherche sur la petite enfance, la construction du sujet et le travail sur les pathologies et nouveaux symptômes. 
  • Axe 2 Clinique de l'adulte 
    La question des classifications en psychopathologie, histoire et nouvelles hypothèses de travail. 
  • Axe 3 Logique subjective et nouvelle forme du symptôme  
    Structuration de la recherche sur la construction actuelle des symptômes et leurs manifestations dans le monde contemporain.

Deuxième composante Rennes : Champs et pratiques spécifiques

En lien avec les autres composantes, l'équipe travaille sur l'effet d'un discours sur les réponses d'un sujet. Repartant du corps et ses jouissances, et des réponses qu'autorise la société qui s'incarne dans des discours spécifique, les chercheurs interrogent les réponses du milieu médical, mais aussi du milieu socio-éducatif ou judiciaire. Le discours religieux et ses impacts contemporains sont aussi questionné, notamment dans le cadre des thèmes comme la radicalisation.   

Cette composante se répartie en plusieurs axes de travail : 

  • Axe 1 Clinique en milieu médical 
    Recherches en partenariat avec le champ médical portant sur l’accueil de la souffrance, la prise en charge des phénomènes de corps, de la douleur et l’accompagnement du patient (fin de vie, trauma, personnes âgées). 
  • Axe 2 Milieu socio éducatif et structure spécialisées 
    Travaux portant sur les discours criminologique, socio-éducatif et judiciaire, ainsi que sur l'impact du discours religieux dans une orientation psychopathologique (fanatisme, dérives sectaires).