Concert | Beethoven, 1770-2020 : l’éternelle jeunesse

Concert | Beethoven, 1770-2020 : l’éternelle jeunesse

Le 28 janvier

Récital de musique de chambre proposée par le Pont supérieur, pôle d’enseignement supérieur spectacle vivant Bretagne - Pays de la Loire, coordonnée par Alain Brunier.

Dans ce concert, vous pourrez entendre deux œuvres de musique de chambre représentatives de la «première manière» de Ludwig van Beethoven, c’est-à-dire de sa première période créatrice. Ne nous laissons pas abuser par les numéros de catalogue : si l’opus 20 représente naturellement l’une des premières œuvres répertoriées du compositeur, l’opus 103 lui est en réalité antérieur. Il s’agit d’une adaptation du quatuor opus 4, composé alors que le jeune Beethoven n’avait pas encore quitté sa ville natale, Bonn, pour aller étudier à Vienne. L’œuvre adaptée pour Octuor d’instruments à vent s’est trouvée aublée arbitrairement du numéro d’opus 103, qui ne correspondait à aucune œuvre existante.

Ces deux œuvres témoignent du charme du classicisme dans les premières compositions de Beethoven, dont il se départira bientôt pour entrer de plain-pied dans le romantisme.

Octuor pour instruments à vents opus 103 :

Lorraine CAPITANT, Eva BROCHARD, Adélaïde WILLEM, ûtes / Karla ONTIVEROS, hautbois / Erwan LEMARE, trompette / Ricardo JASSO JERONIMO, saxophone ténor / Damien ROUBERTY, euphonium / William ROSS, clarinette basse

Septuor pour cordes et vents opus 20 :

Éloïse GUESDON, clarinette / Erwan LEMARE, bugle / Santiago MARTI, saxophone ténor / Cosima BREZOVSKI, violon / Damien HENRION, alto / Marcelle CARO, violoncelle / Boris CAVAROC, contrebasse