Ciné Tambour - Toubib or not toubib ?

Ciné Tambour - Toubib or not toubib ?

The 3 février

Pour cette double-séance, la scène du Tambour endosse sa blouse blanche pour vous projeter deux récits médicaux. Dans ce contexte singulier, venez découvrir les héros masqués et anonymes qui intriguaient déjà les cinéastes il y a soixante-dix ans, pour leur maîtrise de l’art délicat de la médecine autant que pour leur place centrale dans la société, leur permettant d’en prendre le pouls. Dans L’amour d’une femme, Jean Grémillon filme le quotidien de la Dr Marie Prieur sur l’île d’Ouessant qui, d’abord confrontée à la défiance de la population, fait ses preuves grâce à des prouesses professionnelles. Le film est aussi l’occasion de tracer le portrait résolument féministe d’une femme dans un monde masculin. Nous traverserons ensuite les océans pour découvrir dans Le Duel silencieux la vie du Dr Kyoji Fujsaki au crépuscule de la seconde guerre mondiale. Blessé lors d’une intervention, il passe du statut de soignant à celui de patient. Cette variation permet alors d’étudier la vie de cet homme par le prisme de sa maladie. Une double-séance en prise avec les problématiques de notre monde contemporain, donc, dont nous ne manquerons pas d’applaudir les personnages à l’entracte, vers 20h !

18h : L’Amour d’une femme

Jean Grémillon, France, 1953, 104 min, 35mm

20h30 : Le Duel silencieux

Akira Kurosawa, Japon, 1949, 95 min, DCP