Concert - À la ligne

Concert - À la ligne

Le 25 novembre

Feuillets d’usine de Joseph Ponthus


Par Michel Cloup Duo et Pascal Bouaziz.
Dans le cadre du festival Transversales "Trans'en danse".

 

« La lumière des néons
Les gestes automatiques

Les pensées qui vagabondent
Dans un demi sommeil de réveil
Tirer tracter trier porter soulever peser ranger
Comme lorsqu’on s’endort
Ne même pas chercher à savoir pourquoi ces gestes et ces pensées s’entremêlent
A la ligne »

 

À la ligne est le premier et seul roman de Joseph Ponthus, disparu prématurément en février 2021.C’est l’histoire d’un ouvrier intérimaire qui embauche dans les conserveries de poissons et les abattoirs après un déménagement en Bretagne. Jour après jour, il inventorie avec une infinie précision les gestes du travail à la ligne, le bruit, la fatigue, les rêves. Par la magie d’une écriture tour à tour distanciée, coléreuse, drôle, fraternelle, la vie ouvrière devient une odyssée où Ulysse combat des carcasses de bœufs et des tonnes de bulots comme autant de cyclopes.

Publié aux éditions de La Table Ronde, A la ligne a obtenu à ce jour le Grand Prix RTL/Lire 2019, le Prix Régine Deforges 2019, le Prix Jean Amila-Meckert 2019, le Prix du Premier roman des lecteurs de la Ville de Paris 2019. L’adaptation scénique de ce livre, écrit sans ponctuation, telle une longue litanie, a été précisément une recherche orale de cette humanité à travers la mélodie, au-delà d’un rythme, souvent mécanique, imposé par le travail à la chaine et la tentative de s’en échapper.

À mi-chemin entre lecture et chanson, la musique orchestrant ce combat « humain contre homme-machine » sera naturellement Rock (au sens le plus large) ainsi qu’électronique.

 

Le concert sera précédé de la projection du film Le Ballet mécanique (Lorraine Féline, 22 min).


Michel Cloup > Voix, guitares

Pascal Bouaziz > Voix, guitares

Julien Rufié > Batterie, électronique

Création 2020 - Une coproduction La Station Service, la Carène, Hydrophone et Stereolux