Colloque Les confraternités régulières du Moyen Âge à nos jours

Colloque Les confraternités régulières du Moyen Âge à nos jours

Du 18 au 19 novembre

Le laboratoire Tempora de l’Université rennes 2 organise les 18 et 19 novembre, dans la salle de conférence de la MSHB, le colloque "Les confraternités régulières du Moyen Âge à nos jours".

Ce colloque réunit une vingtaine de chercheurs venus de toute l’Europe autour du thème des confraternités créées à partir des établissements réguliers, de leur apparition au haut Moyen Âge jusqu’à leurs avatars contemporains. Son ambition est de sortir de l’ombre cet objet religieux mal identifié – souvent confondu, à tort, avec les confréries, les messes pour les défunts ou les indulgences – en mobilisant les compétences d’historiens (du Moyen Âge au temps présent) et d’historiens du droit de l’Église.
Il abordera les aspects théologiques des confraternités (sur quels dogmes et croyances se fondent-elles, quelle place occupent-elles dans la vision chrétienne du salut ?), leur codification (quelles conditions sont posées à l’affiliation spirituelle ? qui peut l’accorder et à qui ?).
Il mettra surtout l’accent sur les pratiques, à la lumière d’une documentation riche mais disséminée, afin de mesurer le rayonnement des confraternités (dans quelles régions, à quels moments, auprès de quel public et autour de quels ordres religieux, au masculin et comme au féminin ?) et d’apprécier ses conséquences sur les interactions entre moines (ou moniales) et non-moines.
Cette rencontre posera ainsi de précieux jalons pour une histoire des confraternités entendue avant tout comme une histoire des solidarités humaines – par-delà les différences de statut, de sexe ou de classe sociale – face à l’inéluctable défi de l’au-delà.

Les communications, d’une durée de trente minutes, se répartiront en cinq sessions portant respectivement sur :

  • Le lien confraternel : les mots pour le dire ;
  • Un instrument de la réforme des réguliers ;
  • La confraternité au féminin ;
  • Solidarités mutuelles entre communautés et gens d’Église ;
  • Le salut pour tous ? 

Consultez le programme détaillé