Ciné Tambour - La Der des ders (?)

Ciné Tambour - La Der des ders (?)

Le 10 novembre

18h : La France

(Serge Bozon, France, 2007, 98 min., 35 mm)

20h30 : Avoir 20 ans dans les Aurès

(René Vautier, France, 1972, 97 min., DCP)

 


 

La guerre nourrit la guerre”…  Ce soir, deux regards sur deux sources traumatiques de la mémoire française se croisent au Ciné-Tambour. Sur les pas de Camille, jeune femme rejoignant une troupe de poilus pour retrouver son mari disparu au front, La France est une œuvre de contradictions, tantôt rongée par le désespoir de ses personnages, tantôt emportée par des élans de joie incongrus et hors-du-temps, lorsque le chant reprend le contrôle des corps abîmés. Contradictions que l’on retrouve dans Avoir 20 ans dans les Aurès, celles d’un groupe d’appelés bretons, farouches opposants à la guerre devenus comme les autres des machines à tuer. Témoin précieux et censuré de son temps marqué par les tabous et le traumatisme, cette « arme de témoignage » (dixit Vautier lui-même) est une arme cruelle et féroce, une quête de vérité dans le rapport des hommes au conflit franco-algérien d’une frontalité rare. Derrière les cris, derrière les silences, la rage de la guerre comme un éternel retour. 

En partenariat avec Films en Bretagne