Ciné Tambour - Le Japon (au féminin) selon Naruse

Ciné Tambour - Le Japon (au féminin) selon Naruse

Le 17 novembre

18h : Le Grondement de la montagne

(Mikio Naruse, Japon, 1954, 94 min., DCP)

20h30 : Quand une femme monte l’escalier

(Mikio Naruse, Japon, 1960, 111 min., DCP)

 


 

C’est par le biais de deux poignants portraits de femmes signés Naruse que le Ciné-Tambour vous invite à plonger, le temps d’une soirée, dans le Japon du milieu du siècle dernier. Une immersion en noir et blanc dans un quotidien régi par un patriarcat écrasant auquel nos héroïnes se retrouvent soumises malgré elles. À travers ces vies, le cinéaste nous dévoile l’envers du décor d’une société où l’apparente « bienséance » est impitoyable pour celles qui doivent s’y conformer. Aussi bien dans Le Grondement de la Montagne, explorant les failles du couple marié, que dans Quand une Femme monte l’escalier, plus centré sur l’impossibilité d’une indépendance purement féminine, c’est en entrant dans l’intimité de ses personnages, au travers de leurs relations – notamment aux hommes – et de leurs attentes que le réalisateur met en évidence la dure réalité d’une époque difficile à appréhender pour les Japonaises. 

En partenariat avec le Festival des 3 Continents