Ciné Tambour - Synthèse additive 3 : le bleu du ciel

Ciné Tambour - Synthèse additive 3 : le bleu du ciel

Le 1 décembre

18h : Au loin s’en vont les nuages

(Aki Kaurismäki, Finlande, 1996, 96 min., DCP)

20h30 : Sully

(Clint Eastwood, États-Unis, 2016, 96 min., DCP)

 


 

Le ciel est bleu mais les oiseaux ne chantent pas toujours. D’un côté, Lauri et Ilona, dans Au loin s’en vont les nuages, essaient, suite à la perte de leurs emplois, de ne pas se laisser emporter par le chômage. De l’autre, Sully, dans le film du même nom, tente de garder la tête hors de l’eau suite à l’amerrissage forcé du vol US Airways 1549 qu’il pilotait. Deux histoires qui traitent, avec des angles différents, du travail et du poids des institutions avec poésie et réalisme, mais également de résilience et d’espoir. Entre tempêtes intérieures, cyclones émotionnels et éclaircies, les films de ce soir suivent des protagonistes prêts à tout pour que se dessinent au loin des jours meilleurs, pour qu’enfin se dégage le ciel, afin d’y apercevoir de plus heureux horizons.