Pause théâtre - Réponses de l’art à notre temps (3) : un « documentaire participatif »

Pause théâtre - Réponses de l’art à notre temps (3) : un « documentaire participatif »

Le 26 novembre

Anna Rispoli, artiste en espace public

Anna Rispoli, italienne installée à Bruxelles, situe sa démarche entre pratique artistiques et activisme et explore les liens « humains-villes-identités ». Les formes qu’elle propose s’inventent en fonction des nécessités de chaque projet. Avec A certain value, Anna Rispoli et Martina Angelotti s’intéressent à des modes intenses de mutualisation et de partage, dans des groupes aussi hétérogènes que les femmes de la prison de Rennes, des professionnel.le.s de l’art basé.e.s à Bruxelles partageant un seul et même compte en banque, ou des enfants hongrois en lutte contre l’inaction climatique de leur gouvernement. L’ensemble des témoignages collectés deviennent un script pour une forme hybride, un « documentaire participatif », grâce auquel les spectateurs pourront le temps d’une soirée incarner la voix et le point de vue d’un.e autre, découvrir d’autres pratiques et entrer dans le débat. Cette rencontre nous permettra de revenir sur les liens entre art et action politique et sur les inventions formelles que cela implique.

Rencontre organisée en partenariat avec le TNB et les Tombées de la Nuit et modérée par Bénédicte Boisson (MCF en études théâtrales).

À voir :
A certain value, conception et recherche d’Anna Rispoli et Martina Angelotti, avec les témoignages de Common Wallet (Bruxelles), des habitant·es du Squat 59 St-Just (Marseille), des détenues du Centre Pénitentiaire des Femmes (Rennes), d'élèves de l'École Primaire et du Mars Program private learning group (Budapest) et de membres de la Comunità Italiana (Genk), du 25 au 27 novembre à Hôtel Pasteur, dans le cadre du festival du TNB

Crédit photo : © Anna Rispoli et Martina Angellotti