Organisation des études

Vous êtes ici :
Contenu sous forme de paragraphes
texte

Organisation L.M.D.

Afin d'harmoniser les cursus d'enseignement supérieurs européens, le cursus universitaire français s'organise autour de trois diplômes nationaux : la Licence, le Master et le Doctorat. Cette organisation, dite L.M.D., permet de faciliter la mobilité des étudiant·e·s européen·e·s, la mobilité entre discipline et entre formation générales et professionnelles.

La Licence

Le diplôme de licence se prépare en 6 semestres (3 ans). Il correspond à un diplôme bac +3.

Le début de la formation est constitué d’un socle pluridisciplinaire commun à plusieurs mentions de licence et de licence professionnelle. Les enseignements se spécialisent ensuite progressivement. L’étudiant·e a la possibilité d’effectuer son choix d’orientation définitif à plusieurs moments de la formation, y compris vers une licence professionnelle.

La licence professionnelle est ainsi un débouché naturel pour les étudiants de licence, choisi en fonction de leur projet personnel et professionnel, suite à leur 2e année de licence.

Le Master

Le diplôme de master se prépare en 4 semestres (2 ans). Il correspond à un diplôme bac +5.

À l'issue de la licence, les étudiant·e·s peuvent préparer le diplôme de master qui répondent à deux objectifs :

  • préparer les étudiant·e·s à se destiner à la recherche
  • leur offrir un parcours menant à une qualification et une insertion professionnelle de haut niveau.

Le Doctorat

Le diplôme de doctorat se prépare généralement en 3 ans. Il correspond à un diplôme bac +8.

Tous les étudiant·e·s titulaires du grade de Master peuvent se porter candidat à une inscription en thèse de doctorat, qu'ils·elles aient obtenu un diplôme de master, ou qu'ils·elles soient titulaires d'un titre d'ingénieur·e ou un diplôme d'école supérieure de commerce conférant le grade de Master.

Plus d'information sur le doctorat

 

texte

Les crédits ECTS

Les ECTS (European Credits Transfer System) ont pour but de faciliter la reconnaissance académique des études à l'étranger, notamment dans le cadre des programmes ERASMUS. Il est proportionnel au volume de travail à fournir et permettent de mesurer le niveau atteint.

Ils se comptabilisent de la manière suivante :

  • 1 an = 60 crédits (soit 1500 à 1800 heures de travail donc 30 crédits par semestre)
  • 1 crédit = 25 à 30 heures de travail

La licence correspond à 180 crédits ECTS (ou 6 semestres d'études validés).

Un master correspond à 120 crédits ECTS (ou 4 semestres d'études validés).
En tout, à la fin de votre master, vous aurez donc validé 300 crédits ECTS.

texte

Architecture de la licence

La licence est organisée dans une démarche d'appropriation progressive des compétences et connaissances disciplinaires (environ 20h de cours/semaine) : la première année est une année de découverte des disciplines, la deuxième une année de développement, la troisième une année de renforcement.

A chaque semestre, plusieurs unités d'enseignements sont proposées. Certains enseignements sont imposés, d’autres sont à choix et permettent la construction d’un parcours de formation et d’un parcours professionnel.

Il existe deux types de licence :

  1. la licence dite "monodisciplinaire" : les enseignements correspondants à la (ou aux) discipline(s) principale(s) sont divisés en unités d'enseignements fondamentaux (UEF) et unité d'enseignement de méthodologie disciplinaire (UEMD). Ce type de licence propose à l'étudiant de se spécialiser progressivement en lui proposant des enseignements à choix au cours du cursus : des mineures de découverte (UED) en L1, des mineures de complément (UEC), des enseignements d'ouverture (UEO) ou une 2e majeure en L2 et L3.

    Architecture de la L1 monodisciplinaire
    Architecture de la L2 monodisciplinaire
    Architecture de la L3 monodisciplinaire
     

  2. la licence dite "pluridisciplinaire" : les enseignements des différentes disciplines dispensés dans la formation se répartissent entre des unités d'enseignements fondamentaux (UEF), des enseignements de méthodologie correspondants à une ou plusieurs disciplines et des enseignements de spécialisation (UES). Seules quatre licences dispensées à Rennes 2 sont dites pluridisciplinaires : "Administration Economique et Sociale", "Langues Etrangères Appliquées", "Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales" et "Sciences et techniques des activités physiques et sportives".

    Architecture de la L1 pluridisciplinaire
    Architecture de la L2 pluridisciplinaire
    Architecture de la L3 pluridisciplinaire

Quel que soit le type de licence choisi, les étudiants suivent tous des unités d'enseignements de méthodologie générale (documentaire, informatique et projet professionnel ; UEMG) et des enseignements de langue vivante (UEL).

 

Licence 1

Lors de la semaine d’accueil (journées d'information organisées début septembre), des conférences et rencontres avec les enseignants responsables permettent aux étudiants de mieux se repérer et d’opérer des choix réfléchis lors des inscriptions pédagogiques.

La première année de Licence s’articule autour de plusieurs types d’UE, disciplinaires ou transversaux :

Les Unités d'Enseignements Fondamentaux (UEF)

Ces enseignements portent sur la ou les discipline(s) principale(s) de la formation choisie.
Ils sont complétés par des enseignements méthodologiques disciplinaires (UEMD) qui visent l'acquisition de la maîtrise du travail universitaire (méthodes propres à la discipline choisie et à l’enseignement supérieur).

Les Unités d'Enseignements transversaux ( UEMG, UEL, UED)

  • Les enseignements de méthodologie générale (UEMG) facilitent la transition entre l’enseignement secondaire et l’enseignement supérieur. Ils transmettent des compétences transversales en méthodologie documentaire (familiarisation avec l’information scientifique et technique) et informatique (maîtrise des outils bureautiques et des outils informatiques). Selon les formations, aux semestres 2 (L1), 3, 4 (L2) ou 5 (L3), les enseignements de méthodologie au projet professionnel apportent à l'étudiant les cadres et les outils pour construire son parcours de formation en lien avec son projet professionnel.
  • Les enseignements de langue vivante (UEL). La pratique d’une langue vivante s’avère indispensable. Ces enseignements ont pour objectif l'acquisition coordonnée de compétences linguistiques et de connaissances historiques et culturelles en rapport avec le parcours disciplinaire spécifique de l'étudiant. Ils préparent également aux possibilités de séjour dans une université étrangère offertes aux étudiants durant leur cursus de licence. La langue vivante choisie correspond soit à la continuation des apprentissages du lycée, soit à l'initiation dans une nouvelle langue.
    A noter : s’il le souhaite, l’étudiant peut poursuivre une deuxième langue (en continuation) à titre facultatif.
  • La découverte d’une autre discipline (Mineure de découverte/UED) est proposée en première année. Elle permet à l'étudiant de composer un parcours associant plusieurs disciplines, mais aussi, éventuellement, de se réorienter au cours du semestre 2 ou à la fin de sa première année.
  • Les enseignements facultatifs :
    • Langue en continuation (+ Latin, Grec ancien, Gallo, Langues des signes)
      ou
    • Sport (voir SIUAPS). Cet enseignement n'est validé qu'au semestre 2. L'inscription en Sport facultatif peut s'effectuer au semestre ou à l'année :
      • Au semestre 2 (janvier) : inscription gratuite mais risque réel de ne pas trouver de créneau disponible dans l'activité choisie ;
      • A l'année (dès septembre) : inscription payante (carte sport), mais permet de s'assurer une place dans un créneau d'activité au semestre 2.

A Noter :

En première année, deux périodes permettent de se réorienter vers une nouvelle discipline de licence :
1- en octobre-novembre, pour une réorientation à partir du deuxième semestre.
2- entre avril et juin, pour une réorientation à la fin de son année universitaire.

  • S'informer sur les procédures de réorientation

Licence 2 et Licence 3

Les deuxième et troisième années s’articulent également autour de plusieurs types d’UE :

  • des enseignements fondamentaux (UEF)
  • des enseignements de langue vivante (UEL)
  • des enseignements au choix (à l'exception des licences pluridisciplinaires) :
    • soit une mineure de complément (UEC) : poursuite de la discipline choisie dans le cadre de la mineure de découverte en L1.
    • soit des enseignements d'ouverture (UEO) relevant d'un choix varié : cours de culture générale (UEO thématiques), parcours d'ouverture professionnelle (UEO professionnelle), validation de l'engagement étudiant (VEE), parcours sport/santé, stage, certification informatique (PIX),... (consultez l'offre relative aux enseignements d'ouverture - UEO).
    • soit une deuxième MAJEURE : enseignements fondamentaux (UEF) d'une autre discipline proposée par un autre département de formation. Pour la rentrée 2017-2018, seules les licences Histoire et Géographie proposent ce dispositif à leurs étudiants (majeure Histoire à partir de la L3 en licence Géographie et majeure Géographie à partir de la L3 en licence Histoire). A la fin de la licence, l'étudiant obtient un double diplôme de licence.

Chaque étudiant peut ainsi construire son parcours et acquérir des compétences complémentaires à son choix disciplinaire principal. Il peut également choisir des enseignements facultatifs :

  • Langue en continuation  (+ Latin, Grec ancien, Gallo, Langue des signes)
    ou
  • Sport (enseignement validé uniquement aux semestres 4 et/ou 6) L'inscription en Sport facultatif peut s'effectuer au semestre ou à l'année :
    • Au semestre 2 (janvier) : inscription gratuite mais risque réel de ne pas trouver de créneau disponible dans l'activité choisie ;
    • A l'année (dès septembre) : inscription payante (carte sport), mais permet de s'assurer une place dans un créneau d'activité au semestre 2.