Table ronde | La littérature jeunesse a-t-elle un genre ?

Table ronde | La littérature jeunesse a-t-elle un genre ?

Le 1 décembre

A l’heure où le genre est reconnu comme construction sociale, la prise de conscience d’une nécessité de déconstruire les stéréotypes de genre dès le plus jeune âge s’accentue. Ce Mardi de l’égalité propose d’explorer la manière dont la littérature jeunesse s’empare de ces questions. Comment écrire, illustrer, éditer, vendre et promouvoir une littérature jeunesse non-genrée, qui dépasse des approches stéréotypées et construit des représentations plus égalitaires ?

Table ronde avec Jessie Magana, autrice jeunesse, éditrice indépendante et directrice de collection chez Talents Hauts, Caroline Ibos, maîtresse de conférences en science politique à l’université Rennes 2, et Ayla Saura de la librairie rennaise La Nuit des temps, modérée par Christine Rivalan Guégo, vice-présidente de l’université Rennes 2 en charge de l’égalité.


La table ronde sera traduite en direct en Langue des signes française.


Les Mardis de l'égalité sont un cycle de conférences de sensibilisation sur les questions d'égalité. Une fois par mois, ces conférences font intervenir des expert·e·s sur ces questions.

La conférence est filmée et diffusée en direct sur le campus Mazier à Saint-Brieuc. Elle sera ensuite visible sur l’Aire d’U, le webmédia de l’Université Rennes 2.


icône attention Informations Covid-19 :

Pour le respect, la sécurité et le confort de tou·te·s, nous vous remercions de respecter les contraintes sanitaires imposées. La jauge de la salle est réduite de moitié, et le placement sera imposé un siège sur deux.

Le port du masque sera obligatoire dès votre entrée dans le bâtiment et pour toute la durée de l'événement. Une désinfection des mains devra être effectuée à l'entrée de la salle. Des mesures de distanciation physiques seront également imposées dans le hall et dans la salle. Des marquages et les équipes seront présents pour vous guider. En cas de non-respect de ces consignes, il vous sera demandé de quitter les lieux.