LICENCE D'ITALIEN: descriptif 2017-2018

01 septembre 2017
-
31 août 2018
formation

Licence d’Italien

 

Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER)

https://www.univ-rennes2.fr/italien

 

Campus Villejean

Place du Recteur Henri Le Moal,

CS24307, 35043 Rennes Cedex

 

Contacts :

Directrice du département : Claudia Zudini - claudia.zudini [at] univ-rennes2.fr, L117, 0299141657

Directrice adjointe : Manuela Spinelli - manuela.spinelli [at] univ-rennes2.fr, E213, 0299141640

Responsable Licence : Giovanna Sparacello - giovanna.sparacello [at] univ-rennes2.fr, bureau E211, 0299141638

Responsable de la mobilité internationale : Manuela Spinelli - manuela.spinelli [at] univ-rennes2.fr, bureau E213, 0299141640

Responsable Agrégation et Parcours Littérature et culture italiennes : Claire Lesage - claire.lesage [at] univ-rennes2.fr, bureau E211, 0299141638

Responsable MEEF Parcours italien et CAPES : Claudia Zudini - claudia.zudini [at] univ-rennes2.fr, bureau L117, 0299141657

Secrétariat d’italien : Dominique Bellier - dominique.bellier [at] univ-rennes2.fr, bureau L 126, 0299141650

 

Place de la formation dans l’offre régionale et nationale

Cette formation, unique dans l’Académie de Rennes, s’intègre dans l’offre régionale du Grand Ouest en matière de Langue, Littérature et Civilisation Italiennes, dans un contexte d’accueil d’élèves de l’enseignement secondaire dont l’effectif est en forte croissance (+10% pour l’Académie de Rennes). Elle reçoit non seulement des étudiants venus du Finistère et des Côtes d’Armor, où ce cursus n’est proposé ni par les universités de Brest ni par l’antenne de Saint-Brieuc, mais aussi des étudiants venus du Morbihan, où il n’existe pas d’offre universitaire de cursus d’Italien, et des étudiants en provenance des académies de Nantes, Orléans-Tours et Caen.

A l’issue de la Licence, les étudiants se présentent aux concours de recrutement de l’enseignement (PE et CAPES et Agrégation d’italien) : le taux de réussite en particulier au CAPES des étudiants suivant une préparation à Rennes 2 (depuis plus de 10 ans, environ 17,5% des inscrits sont reçus, pour une moyenne nationale de 8% environ) témoigne de l’attractivité de la formation en matière de débouchés professionnels. Ce débouché est aussi, pour un département au taux de boursiers très élevé, un important facteur de promotion sociale.

En ce qui concerne le contexte économique, il faut préciser que l’Italie est le deuxième partenaire commercial de la France et le 5e de la Bretagne (plus de 200 entreprises bretonnes dans des secteurs très différents – ingénierie, informatique, chantiers navals, agro-alimentaire, plastiques, chaudières, cosmétique, papeterie, mobilier, décoration et design – travaillent avec l’Italie). D’autre part, les touristes italiens séjournant en Bretagne représentent la troisième clientèle étrangère, après les Anglais et les Allemands.

 

Aptitudes intellectuelles et savoir-faire souhaitables lors de l’entrée en Université

Avoir un bon niveau linguistique en italien.

Posséder une pratique même élémentaire de l'étude des textes et de la dissertation.

Etre motivé par l'étude de la langue italienne.

Conseils : lire des livres, des quotidiens ou des hebdomadaires en langue italienne.

Renseignements pratiques : les cours sont dispensés en petits effectifs. En ce qui concerne la langue, les types d'exercices les plus courants sont les traductions écrites, les exposés oraux, les exercices de compréhension (à partir d'enregistrements oraux, ou de textes écrits). Les cours d’histoire, histoire de la littérature, civilisation, art et cinéma sont des cours magistraux dispensés en italien. Il faudra envisager l'achat d’une grammaire française et d’une grammaire italienne, d'un dictionnaire bilingue et unilingue italien et d’un manuel de littérature italienne. Voir à ce sujet les bibliographies proposées dans les descriptifs des cours.

 

Objectifs de la formation

La formation doit amener les étudiants à une bonne maîtrise de la langue italienne écrite et orale, leur fournir les savoirs et les compétences méthodologiques requises pour la compréhension et l’analyse des textes littéraires et des textes de civilisation.

Elle permet aux étudiants d'acquérir des connaissances systématiques en histoire, histoire de la littérature et civilisation italiennes. Pendant les deux premiers semestres, l’accent est mis sur l’acquisition de la langue écrite et parlée. En outre, civilisation et littérature contemporaines sont abordées, dans le cadre d’une initiation à la lecture d’œuvres en italien et par l’étude de l’histoire italienne. Les enseignements des semestres 3, 4, 5, 6 conduisent l’étudiant vers un élargissement et un approfondissement progressifs de ses connaissances de la langue, de la civilisation et de la littérature italiennes.

L'étude sérieuse d'au moins une 2e langue vivante (UEL), les mineures de découverte (UED), les mineures de complément (UEC) et les enseignements d'ouverture (UEO) permettent de personnaliser la formation et d'élargir le champ des compétences et les débouchés possibles.

 

Compétences visées

- Connaissances en matière d’histoire de la littérature, de l’art et du cinéma italiens ;

- Connaissances en matière d’histoire et de civilisation italiennes ;

- Maîtrise des exercices universitaires traditionnels appliqués aux champs de savoirs décrits ci-dessus : explication et commentaire de textes littéraires et de documents de différentes natures (archives, documents historiques, documents iconographiques, documents de civilisation), composition et dissertation dans les deux langues : autant d’exercices diversifiés où se révèle la maîtrise de démarches intellectuelles impliquant de réelles capacités de compréhension, d’approfondissement, d’expression, d’argumentation et de communication, à partir des savoirs fondamentaux de la culture et de la civilisation italiennes.

- Traduction de l’italien au français et du français à l’italien ;

- Tâches d’enseignement (premier et second degrés) autorisées par l’obtention de la licence ;

- Aide à l’enseignement scolaire, accompagnement d’adultes en formation ;

- Assistanat et lectorat dans les établissements italiens ;

- Préparation aux concours de recrutement des premier et second degrés ;

- Aptitude à l’analyse des textes et à la dissertation, pratique du commentaire et du résumé : capacité d’analyse des implications du sujet, capacité de mise en forme d’une problématique, capacité de structuration d’un discours argumenté. Aptitude à l’analyse et à la synthèse de documents de différentes natures (tableaux statistiques, documents juridiques ou notariés ayant valeur historique, textes à contenu sociologique voire économique). L’ensemble de ces aptitudes dont le développement est visé par le diplôme rend les étudiants susceptibles d’affronter les exigences de nombreux concours d’encadrement de la fonction publique dans lesquels la note de synthèse, le commentaire de documents, le résumé documentaire sont les exercices de référence, applicables à des données à caractère juridique, social, économique ou sanitaire ;

- Accompagnement de groupes italiens en France et français en Italie dans tous les domaines d’activité ne demandant pas de compétences hyper-spécialisées ;

- Aide ponctuelle aux secteurs d’activité entretenant des relations avec l’Italie ;

- Postes dans les entreprises liés aux échanges avec l’Italie (après éventuelle formation complémentaire fournie par l’employeur) ;

- Formation à la recherche.

 

Compétences ou capacités attestées

- Connaissances en matière d’histoire de la littérature, de l’art et du cinéma italiens.

- Connaissances en matière d’histoire et de civilisation italiennes.

- Maîtrise des exercices universitaires traditionnels appliqués aux champs de savoirs ci-dessus décrits : explication de textes littéraires, commentaire de textes littéraires et de documents de différentes natures (archives, documents historiques, documents iconographiques, documents de civilisation), composition générale et dissertation : autant d’exercices diversifiés où se révèle la maîtrise de démarches intellectuelles mettant en évidence les qualités de compréhension, d’approfondissement, d’expression, d’argumentation et de communication, à partir des savoirs fondamentaux de la culture et de la civilisation italiennes.

 

Publics visés

- Pour la première année de licence : bacheliers et reprises d’études.

- Pour les autres années, après validation de formations antérieures et/ou d’expériences professionnelles : étudiants en provenance d’autres secteurs de l’Université Rennes 2, ayant entamé ou accompli d’autres cursus ; étudiants en provenance d’autres universités ayant déjà commencé un cursus de Langue, Littérature et Civilisation italiennes ou tout autre type de cursus ; enfin, personnes en provenance d’un secteur d’activité professionnelle, public ou privé, désirant valider leurs acquis d’expérience et accomplir un cursus en italien.

 

Formation continue / Adultes en reprise d’études

Quels sont les principaux publics d’adultes en reprise d’études susceptibles d’être concernés ?

- Personnels de la fonction publique désirant approfondir leur connaissance de la culture italienne.

- Personnels de l’enseignement de premier degré ayant besoin d’améliorer leur maîtrise d’une langue étrangère ou désirant se donner la possibilité d’une promotion professionnelle par l’accès aux concours de l’enseignement du second degré.

- Personnels du secteur privé en provenance de toute la région Bretagne, travaillant dans le domaine de l’import-export avec l’Italie, ressentant le besoin personnel et l’utilité professionnelle d’une connaissance approfondie des référents culturels et idéologiques de leurs interlocuteurs commerciaux.

 

Champs d’insertion professionnelle visés

- Enseignement secondaire (préparation aux concours de recrutement, en particulier : Capes et Agrégation) ;

- Enseignement primaire (concours de recrutement du CAPE) ;

- Enseignement supérieur et Recherche (à travers le Master) ;

- Concours de la fonction publique ;

- Traduction littéraire et métiers de l’édition ;

- Métiers de la culture ;

- Journalisme ;

- Secteurs d’activités où les échanges écrits et oraux avec les autres pays sont fréquents (tourisme, hôtellerie, transports, information et communication).

 

Organisation de la licence

La licence est organisée dans une démarche d'appropriation progressive des compétences et connaissances disciplinaires (environ 20h de cours/semaine) : la première année est une année de découverte des disciplines, la deuxième une année de développement, la troisième une année de renforcement.

La licence est organisée en six semestres comportant chacun des Unités d’Enseignements (UE) capitalisables. Chaque semestre correspond à 30 Crédits ECTS (European Credits Transfer System).

A chaque semestre, plusieurs unités d'enseignements sont proposées. Certains enseignements sont imposés, d’autres sont à choix et permettent la construction d’un parcours de formation et d’un parcours professionnel.

La licence d'italien est une licence monodisciplinaire : les enseignements correspondants à la discipline principale sont divisés en unités d'enseignements fondamentaux (UEF) et unité d'enseignement de méthodologie disciplinaire (UEMD). La licence d'italien propose à l'étudiant de se spécialiser progressivement en lui proposant des enseignements à choix au cours du cursus : des mineures de découverte (UED) en L1, des mineures de complément (UEC), des enseignements d'ouverture (UEO). Pour les mineures de découverte et de complément, le choix de la Mineure Lettres, de la Mineure Histoire ou de la Mineure Histoire de l'Art est tout spécialement encouragé.

 

Relations Internationales

- Erasmus+ : les étudiants inscrit à la Licence d'italien peuvent profiter des conventions Erasmus+ signées par le département et partir un semestre dans une université étrangère en troisième année, notamment à Campobasso, Gênes, Parme, Salerne, Sienne ou Trieste.

- Programmes ouverts aux étudiants de toutes filières : avec les USA et l’Amérique latine (Programme ISEP); avec le Québec (Programme Crepuq); avec des universités du Japon, de l’Australie, de l’Inde, du Chili, de Scandinavie, d’Argentine, d’Uruguay…

- Après l’obtention d’une licence, les étudiants ont également la possibilité de partir comme assistants ou lecteurs à l’étranger.

Partir à l’étranger ne s’improvise pas. Vous devez commencer vos démarches l’année qui précède votre départ.

Ne manquez pas la Semaine internationale (fin octobre-début novembre) qui, chaque année vous permet de connaître les échanges proposés et les conditions de départ.

 

Evaluation des connaissances et des aptitudes

L’évaluation concerne, d’une part, la pratique de la langue orale et de la langue écrite et, d’autre part, les connaissances et le niveau de réflexion acquis par les étudiants. Par ailleurs, les étudiants doivent acquérir une série de compétences transversales nécessaires à l’insertion professionnelle.

Les étudiants sont par conséquent évalués par le biais d’exercices diversifiés où se révèle la maîtrise de démarches intellectuelles impliquant de réelles capacités de compréhension, d’approfondissement, d’expression, d’argumentation et de communication, à partir des savoirs fondamentaux de la culture et de la civilisation italiennes. Plus précisément, la progression des étudiants italianistes est évaluée grâce à des épreuves orales en contrôle continu (CC) et en examen terminal (ET), à des devoirs sur table en contrôle continu et en examen terminal, à la rédaction de dossiers en contrôle continu.

Pour la première année de licence, le contrôle continu est la forme d’évaluation adoptée. Seuls deux oraux par semestre (couplés avec des épreuves de contrôle continu) sont prévus, afin d’habituer par paliers les étudiants à affronter un examen terminal.

En deuxième année, le volume horaire des épreuves terminales écrites (couplées avec du contrôle continu) est de 3h par semestre.

Enfin, en troisième année, le volume horaire des épreuves terminales écrites passe à 4h par semestre (commentaire de texte ou dissertation). Il est couplé, d’un part, avec du contrôle continu (traduction) et, d’autre part, avec des examens oraux terminaux.

Pour les non assidus, les épreuves de contrôle continu des assidus sont remplacées par des dossiers et des oraux. D’autre part, les non assidus passent les mêmes épreuves terminales écrites que les assidus.

Pour les Modalités de Contrôle des Connaissances et des Aptitudes (MCCA), voir  : https://www.univ-rennes2.fr/devu/modalites-controle-connaissances

 

Stages professionnalisants

Aucun stage n’est obligatoire pour obtenir le diplôme de licence. Néanmoins, les enseignants responsables d’année conseillent vivement aux étudiants d’effectuer des stages de découverte dans le milieu professionnel correspondant, par exemple, à leur choix d'UEO Professionnelle, par le biais de conventions mises en place par le SUIO-IP de Rennes 2.

 

Ouverture sur les Masters

- Master Lettres et Humanités, Parcours Littérature et culture italiennes (avec option bi-diplômant en M2)

- Préparation au Capes d'italien et, après obtention du M2, préparation à l’Agrégation

- Master Mention MEEF PLC (Métiers de l’Enseignement et de la Formation), Parcours italien

- Master Mention MEEF PE (professeur des écoles)

- Tout autre Master professionnel et Master Recherche du domaine Arts, Lettres, Langues et Communication.

 

Organisation de la formation

- Organisation générale des licences : https://www.univ-rennes2.fr/suio-ip/organisation-enseignements-licences

- Enseignement d'ouverture (UEO) : https://www.univ-rennes2.fr/suio-ip/enseignements-ouverture-ueo

- Langues en continuation : anglais, allemand, arabe, breton, chinois, espagnol, portugais, russe.

- Langues en initiation : allemand, arabe, breton, catalan, chinois, galicien, gallois, grec ancien, grec moderne, latin, irlandais, japonais, polonais, portugais, russe, suédois, tchèque.

 

DESCRIPTIFS DES ENSEIGNEMENTS FONDAMENTAUX (UEF) ET DE METHODOLOGIE DISCIPLINAIRE (UEM)

Licence 1, semestre 1

 

UEF 1 Langue

Version

1h par semaine - Enseignant : Gerard Vittori (gerard.vittori [at] univ-rennes2.fr)

Apprentissage de la traduction de l’italien vers le français, à partir d’un ensemble de textes d’auteurs contemporains (Ammaniti, De Carlo, De Luca, Sciascia, Tabucchi etc.).

Complément bibliographique facultatif :

- B.-A. Chevalier, La version italienne par l'exemple, Ellipses.

Thème

1h par semaine - Enseignante : Manuela Spinelli (manuela.spinelli [at] univ-rennes2.fr)

Traduction du français à l'italien de phrases grammaticales, ainsi que de textes tirés de la presse ou de la littérature contemporaine.

 

UEF 2 Langue et civilisation contemporaines

Expression écrite et orale

1h par semaine - Enseignant : Salvatore Schillaci (salvatore.schillaci [at] univ-rennes2.fr)

Lecture d’articles, extraits de journaux et de revues. Résumés et dictées. Discussions sur des thèmes variés en rapport avec l’Italie : la vie quotidienne, les jeunes, l’école, le travail, etc.

Grammaire

1h par semaine - Enseignant : Gérard Vittori (gerard.vittori [at] univ-rennes2.fr)

Etude des aspects essentiels de la grammaire italienne (morphologie, syntaxe), avec mise en oeuvre des apprentissages au moyen d’exercices de thème grammatical et d’analyse contrastive de textes italiens.

Complément bibliographique facultatif :

- G. Ulysse-O. Ulysse, Précis de grammaire italienne, Hachette

 

UEF 3 Civilisation des XXe et XXIe siècles

Cinéma italien

2h par semaine - Enseignante: Elisa Barbolini (elisa.barbolini [at] univ-rennes2.fr)

Le cinéma italien de 1942 à nos jours. Les différentes étapes, arrêt sur images : le Néoréalisme (De Sica, Rossellini, Visconti…), les années 60 : la modernité (Antonioni, Fellini…), la « comédie à l’italienne », le cinéma politique etc. Quelques aspects du cinéma contemporain : Moretti, Benigni… Une liste de films à visionner impérativement (disponibles à la médiathèque) sera distribuée à la rentrée.

Civilisation 1945-1968

1h par semaine - Enseignante : Manuela Spinelli (manuela.spinelli [at] univ-rennes2.fr)

Les questions de civilisation traitées par cet enseignement sont en relation avec les films visionnés pendant le cours de cinéma. Si le néoréalisme montre la réalité populaire de la résistance et la dureté du quotidien de l’après-guerre, dans les années 1950-1960, le cinéma analyse la réalité de la bourgeoisie et les effets du « miracle économique » italien, en montrant les ombres de cette période : la migration méridionale, les problèmes du prolétariat, la Mafia, la spéculation immobilière, le problème de l’emploi et du monde ouvrier. Dans les années 1970, les mondes de la Mafia, du terrorisme et de la corruption politique fournissent les sujets les plus intéressants, aussi bien du point de vue cinématographique qu’historique.

Des photocopies seront distribués aux étudiants durant le cours.

Bibliographie :

- F. Attal, Histoire de l’Italie de 1943 à nos jours, Armand Colin, Paris, 2004

- G. Cranz, Autobiografia di una Repubblica. Le radici dell’Italia attuale, Roma, Donzelli, 2009

- P. Ginsborg, Storia d’Italia dal dopoguerra a oggi, Einaudi, Torino, 1998

- M. Isnenghi, Breve storia dell’Italia unita a uso dei perplessi, Rizzoli, Milano, 1998

- M. Isnenghi, Dieci lezioni sull’Italia contemporanea, Donzelli, Roma, 2011

- C. Lattieri, L’Italie contemporaine, Ellipses, Paris, 2008

- M. Lazar (dir.), L’Italie contemporaine de 1945 à nos jours, Fayard, Paris, 2009.

- A. Lepre, Storia della prima Repubblica. L’Italia dal 1943 al 2003, Il Mulino, Bologna, 2004 (1a ed. 1993)

- S. Lupo, Partito e antipartito. Una storia politica della prima Repubblica (1946-78), Donzelli, Roma, 2004

- F. Lussana, Le donne e la modernizzazione: il neofemminismo degli anni Settanta, in Storia dell’Italia repubblicana, vol. III, t. 2, Einaudi, Torino, 1997, p. 471-565

 

UEM 1 Méthodologie disciplinaire

Analyse de l'image

1h par semaine - Enseignant : Elisa Barbolini (elisa.barbolini [at] univ-rennes2.fr)

Ce cours a pour objectif de conduire l’étudiant à se familiariser avec les différents supports utilisés dans les cours de civilisation et de littérature. Notamment, les bases de l’analyse de l’image fixe (photos, publicités, ou tableaux) et en mouvement (essentiellement extraits de films), à partir de supports italiens feront l'objet de cet enseignement de 12h.

Analyse de texte

1h par semaine - Enseignant : Jean-Paul Le Quay (jean-paul.lequay [at] univ-rennes2.fr)

L’objectif de ce cours de 12h sera de conduire l'étudiant à se familiariser avec un travail de lecture méthodique et critique du texte littéraire.

 

DESCRIPTIFS DES ENSEIGNEMENTS FONDAMENTAUX (UEF) ET DE METHODOLOGIE DISCIPLINAIRE (UEM)

Licence 1, semestre 2

 

UEF 1 Langue

Version

1h par semaine - Enseignant : Jean-Paul Le Quay (jean-paul.lequay [at] univ-rennes2.fr)

Apprentissage de la traduction de l’italien vers le français, à partir d’un ensemble de textes d’auteurs contemporains (Ammaniti, De Carlo, De Luca, Sciascia, Tabucchi etc.).

Thème

1h par semaine - Enseignante : Claudia Zudini (claudia.zudini [at] univ-rennes2.fr)

Traduction de français en italien de textes tirés de journaux et de romans français contemporains.

UEF 2 Langue et civilisation contemporaines

Expression écrite et orale

1h par semaine - Enseignant : Salvatore Schillaci (salvatore.schillaci [at] univ-rennes2.fr)

Lecture d’articles extraits de journaux et de revues. Résumés. Discussions sur des thèmes variés en rapport avec l’Italie : la famille, les loisirs, le sport, etc..

L'Italie : territoires et institutions

1h par semaine - Enseignante : Valeria Pansini (valeria.pansini [at] univ-rennes2.fr)

L'objectif de ce cours est l'acquisition de connaissances de base sur la géographie et l'histoire italiennes : l’organisation de l’État, les répartitions territoriales (régions, provinces, communes), les problèmes liés à la gestion du territoire et au développement économique seront mis en relation avec leurs raisons historiques.

Références bibliographiques:

- A. Delpirou-S. Mourlane Atlas de l'Italie contemporaine, Autrement, 2011

- Esiste l'Italia? Dipende da noi, numero speciale di Limes. Rivista Italiana di Geopolitica, Febbraio 2009 (cote VP 212, salle des périodiques BU)

- Ph. Gut, L'Italie de la Renaissance à l'Unité. XVIe-XIXe siècle, Hachette, 2001

 

UEF 3 Littérature et civilisation contemporaines

Littérature contemporaine

Ce cours constitue une première approche de l’étude de textes contemporains. On suivra les tendances les plus importantes des années 1980 à nos jours, nous concentrant en particulier sur la position des jeunes en tant que sujets et objets littéraires. Les étudiants sont appelés à mettre en œuvre les savoirs acquis en matière de rhétorique et d’analyse littéraire. Les étudiants doivent avoir lu les romans en programme (dans l’ordre de présentation – voir ci-dessous) avant le début du second semestre. Pour le roman de Culicchia, toutes les versions depuis 1994 sont acceptées sauf celle de 2014.

Textes au programme:

- S. Veronesi, Per dove parte questo treno allegro, Milano, Bompiani, 1991

- G. Culicchia, Tutti giù per terra, Milano, Garzanti, 1994

- G. Montesano, Di questa vita menzognera, Milano, Feltrinelli, 2005

Civilisation contemporaine

1h par semaine – Enseignante : Manuela Spinelli (manuela.spinelli [at] univ-rennes2.fr)

La civilisation contemporaine des années 1970 à nos jours. Dans les années 1970, l’Italie traverse une profonde crise politique, marquée par les actions terroristes d’extrême droite et d’extrême gauche. Après arrivent les années 1980, les années du « riflusso » et du deuxième miracle économique dont on paiera les conséquences pendant la décennie suivante. La crise économique, les attentats mafieux et la fin de la « Première République » avec l’opération judiciaire nommée « Mani pulite », ébranlent la nation. C’est sur ce terrain et sur cette nécessité de renouveau que s’installent de nouvelles forces politiques et commence une période qui dure jusqu’à nos jours. Des photocopies seront distribuées aux étudiants pendant le cours.

Quelques ouvrages conseillés :

- E. Ambrosi-A. Rosina, Non è un paese per giovani: l'anomalia italiana, una generazione senza voce, Venezia, Marsilio, 2009

- M. Calabresi, Spingendo la notte più in là. Storia della mia famiglia e di altre vittime del terrorismo, Milano, Piccola Biblioteca Oscar Mondadori, 2009

- P. Ceri, Gli italiani spiegati da Berlusconi, Roma, Laterza, 2001

- G. Crainz, Il paese mancato, Roma, Donzelli, 2003

- E. Deaglio, Patria 1978-2008, Milano, Il Saggiatore, 2009

- E. Fenzi, Armi e bagagli. Un diario delle Brigate Rosse, Genova, Costa & Nolan, 1998.

- E. Ruspini (dir.), Donne e uomini che cambiano, Milano, Guerini scientifica, 2005.

- S. Zavoli, La notte della Repubblica, Milano, Oscar Mondadori, 2009 (1ère éd. 1992).

 

UEM 1 Méthodologie disciplinaire

Méthodologie du commentaire et de la dissertation

2h par semaine - Enseignante : Claudia Zudini (claudia.zudini [at] univ-rennes2.fr)

Cet enseignement a pour objectif de conduire l’étudiant à se familiariser avec les exercices demandés dans les cours de littérature, en particulier, la dissertation et l’analyse de texte, en prenant appui sur les œuvres au programme du cours de littérature contemporaine.

 

DESCRIPTIFS DES ENSEIGNEMENTS FONDAMENTAUX (UEF)

Licence 2, semestre 3

 

UEF 1 Littérature et civilisation anciennes
Littérature italienne des origines à Dante

2h par semaine - Enseignant : Gérard Vittori (gerard.vittori [at] univ-rennes2.fr)

Etude des textes fondateurs de la littérature italienne, depuis le Cantique des Créatures de Saint François d’Assise à la Divine Comédie de Dante, en passant par la poésie religieuse ombrienne en particulier. Une partie du cours est consacrée à la découverte des auteurs de la poésie courtoise sicilienne et de la poésie toscane du dolce stil novo. Un recueil de textes photocopiés est fourni en début d’année par l’enseignant.

Textes :

- Poesia italiana, “Il Duecento”, Milan, Garzanti, I grandi libri, 1999

- Dante, La divina commedia, Milan, Biblioteca Universale Rizzoli

Art et société : XIe-XIIIe siècles

1h par semaine - Enseignante : Elisa Barbolini (elisa.barbolini [at] univ-rennes2.fr)

A travers les grandes œuvres sont envisagés les rapports entre les expressions artistiques et leurs conditions socio-historiques de production.

Bibliographie d’orientation et de consultation :

Manuels d’histoire de l’art

- P. Adorno, L’arte italiana, Messine-Florence, D’Anna, 1986

- C.G. Argan, Storia dell’arte italiana, Florence, Sansoni, 1968

- C. Bertelli – C. Briganti – A. Giuliano, Storia dell’arte italiana, Milan, Electa - B. Mondadori, 1988

- P. De Vecchi – E. Cerchiari, Arte nel tempo, Milan, Bompiani, 1998

- G. Duby, L’arte e la società medievale, Rome-Bari, Laterza, rééd. 2005

Dictionnaires (voir aussi les indications bibliographiques des cours de littérature)

- G. Duchet-Suchaux – M. Pastoreau, La Bible et les saints. Guide iconographique, Paris, Flammarion, 1990

I. Aghion – C. Barbillon – F. Lissarrague, Héros et dieux de l’Antiquité. Guide iconographique, Paris, Flammarion, 1994

Dictionnaire de la peinture italienne. La peinture italienne des origines à nos jours, Paris, Larousse, 1989

Sources iconographiques

- Jacques de Voragine (Iacopo da Varazze), La Légende dorée (Legenda aurea), 2 vol., Paris, Garnier-Flammarion, 1967

Autres

- A. Chastel, L’Art italien, Paris, Larousse, 1956

- E. H. Gombrich, Histoire de l’art, Paris, Flammarion, rééd. 1995

Civilisation : de la chute de l'empire romain (476) au Duecento

1h par semaine - Enseignant : Gérard Vittori (gerard.vittori [at] univ-rennes2.fr)

Etude des grandes périodes et des dates importantes qui les ont marquées. Cette étude sert de cadre général à la découverte des aspects de la civilisation et de la culture du Moyen Age en Italie : évolution des institutions, des mentalités, de l’économie et des modes de vie.

 

UEF 2 Littérature et civilisation modernes

Le Roman du Risorgimento

2h par semaine - Enseignante : Giovanna Sparacello (giovanna.sparacello [at] univ-rennes2.fr)

Le roman sera étudié en tant que genre littéraire majeur du XIXe siècle mais aussi dans ses liens avec le processus d’unification italienne (dit le « Risorgimento »). Dans un premier temps, nous nous pencherons sur le roman en tant qu'expression de la bourgeoisie naissante, sur sa spécificité et sur la réhabilitation d'un genre décrié par un écrivain reconnu comme Manzoni (I Promessi sposi). Le roman d’Ippolito Nievo, Le confessioni di un italiano (1867) nous portera à nous interroger sur le roman de formation où le récit privé se mêle avec celui des grands événements historiques dont le narrateur est témoin. A travers l'œuvre de Giuseppe Verga (I Malavoglia), on se penchera sur l'interprétation italienne du roman expérimental et naturaliste qui donna naissance en Italie, dans un contexte post-unitaire, au courant vériste. Il est recommandé de lire les œuvres au programme dans l’ordre avant la rentrée (en italien et à l’aide d’éditions en français, si besoin).

Bibliographie :

Romans (toute édition intégrale peut être utilisée)

- A. Manzoni, I Promessi Sposi

- I. Nievo, Confessioni di un italiano

- G. Verga, I Malavoglia

Ouvrages de référence :

- G. Tellini, Il romanzo italiano dell’Ottocento e Novecento, Milano, Mondadori, 1998

- G. Getto, Letture manzoniane, Firenze, Sansoni, 1992

- L. Badini Confalonieri, Les régions de l'aigle et autres études sur Manzoni, Bern, P. Lang, 2005

- G. Macchia, Introduction à A. Manzoni, Les fiancés : histoire milanaise du XVIIe siècle, Paris, Gallimard, 1995

- I. Calvino, Introduction à A. Manzoni, Les fiancés : histoire milanaise du XVIIe siècle, Paris, Le chemin vert, 1982

- M. Fusco, Introduction à I. Nievo, Les confessions d’un italien, Paris, Fayard, 2006

- C. De Michelis, Introduzione à I. Nievo, Le confessioni di un italiano, Venezia, Marsilio, 2000

- S. Casini, Introduzione à I. Nievo, Le confessioni di un italiano, Parma, Guanda, 1999

- E. Chaarani Lesourd, Ippolito Nievo. Uno scrittore politico, Venezia, Marsilio, 2011

- E. Chaarani Lesourd (dir.), Ippolito Nievo et le Risorgimento émancipateur. Actes du Colloque des 23-25 juin 2011, Paris, Chemins de tr@verse, 2013

- G. Alfieri, Verga, Roma, Salerno, 2016

- R. Luperini, Verga moderno, Roma, Laterza, 2005

- G. Savoca-A. Di Silvestro (dir.), Prospettive sui Malavoglia. Atti dell'incontro di Studio della Società per lo studio della Modernità Letteraria, Catania, 17-18 febbraio 2006, Firenze, Ed. Olschki, 2007

- C. Riccardi, Introduzione à G. Verga, I Malavoglia, Milano, Mondadori, 1995

- G. Verga, I Malavoglia, texte établi et commenté par F. Cecco, vol. 1, Novara, Interlinea, 2014

- S. Thorel, Trois arts poétiques : L’Assommoir, Les Malavoglia, Les Buddenbrook, Ed. Interuniversitaires, 1993

- G. Genette-T. Todorov, Poétique du récit, Paris, Seuil, 1977

- G. Lucaks, La théorie du roman, Saint-Amand, Gonthier, 1979

Civilisation 1815-1918

1h par semaine - Enseignante : Manuela Spinelli (manuela.spinelli [at] univ-rennes2.fr)

En parcourant l'histoire du « long XIXe siècle » italien, nous nous arrêterons plus particulièrement sur la période risorgimentale, des mouvements libéraux qui l'inaugurent aux conséquences de l'Unité de 1861 ; sur la grande émigration, phénomène de masse qui a affecté durablement l'économie et les liens sociaux, en Italie et dans les pays de destination ; sur la Première Guerre Mondiale, de l'« interventismo » aux particularités du conflit du versant italien, au vécu des populations plongées dans la guerre.

Références bibliographiques :

- A. M. Banti, Il Risorgimento italiano, Roma-Bari, Laterza, 2004.

- P. Bevilacqua, Breve storia dell’Italia meridionale: dall’Ottocento a oggi, Roma, Donzelli, 1993

- P. Bevilacqua-A. De Clementi- E. Franzina, Storia dell'emigrazione italiana, 2 voll., Donzelli 2001

- L. Fabi, La prima guerra mondiale 1915-1918, Roma, Riuniti, 1998.

- M. Isnenghi, Breve storia d’Italia ad uso dei perplessi (e non), Roma-Bari, Laterza, 2012

- M. Isnenghi, Il mito della grande guerra, Bologna, Il Mulino, 1989.

- G. Sabbatucci-V. Vidotto, Il mondo contemporaneo. Dal 1848 a oggi, Roma-Bari, Laterza, 2007

- R. Villari, Il sud nella storia d’Italia: antologia della questione meridionale, Roma, Laterza, 1981

 

UEF 3 Langue

Version

1h par semaine - Enseignant : Gérard Vittori (gerard.vittori [at] univ-rennes2.fr)

Traduction d’italien en français de textes contemporains le plus souvent littéraires.

Thème

1h par semaine - Enseignante : Manuela Spinelli (manuela.spinelli [at] univ-rennes2.fr)

Traduction de textes français du XIXe, XXe et XXIe siècles. L’objectif du cours est une initiation à la traduction littéraire, mais aussi l’analyse comparée des deux langues, l’étude des divers registres de langue, une introduction à la traductologie, en se basant sur la méthode de la reformulation.

Expression écrite et orale

1h par semaine - Enseignant : Salvatore Schillaci (salvatore.schillaci [at] univ-rennes2.fr)

Exercices de compréhension et d’expression à partir de textes écrits et de supports audiovisuels. Thème du cours : La diversité culturelle, économique et sociale de l’Italie. Sujets traités : la « questione meridionale », les dialectes, etc.

Linguistique, rhétorique et poétique

1h par semaine - Enseignante : Claudia Zudini (claudia.zudini [at] univ-rennes2.fr)

Approche des textes sous l’angle de la poétique. Introduction à la rhétorique.

Ouvrages à consulter :

- P. G. Beltrami, Gli strumenti della poesia. Guida alla metrica italiana, Bologne, Il Mulino, 1996

- B. Dupriez, Gradus. Les procédés littéraires (dictionnaire), Paris, U.G.E. 10/18, 1984

- W. Th. Elwert, Versificazione italiana dalle origini ai giorni nostri, Florence, Le Monnier, 1973

- G. Inglese-R. Zanni, Metrica e retorica del Medioevo, Rome, Carocci, 2011

- G. Lavezzi, I numeri della poesia, guida alla metrica italiana, Rome, Carocci, 20102

- A. Marchese, Dizionario di retorica e di stilistica, Milan, Mondadori, 1978

- B. Mortara Garavelli, Manuale di retorica, Milan, Bompiani, 1988

- M. Pazzaglia, Manuale di metrica italiana, Florence, Sansoni, 1990

 

DESCRIPTIFS DES ENSEIGNEMENTS FONDAMENTAUX (UEF)

Licence 2, semestre 4

 

UEF 1 Littérature et civilisation anciennes

Littérature italienne au XIVe siècle : Pétrarque et Boccace

2h par semaine – Enseignante : Claire Lesage (claire.lesage [at] univ-rennes2.fr)

Les deux auteurs seront abordés l’un à la suite de l’autre par le biais des deux œuvres qui leur ont assigné une place tout à fait exceptionnelle dans l’histoire de la littérature italienne et européenne : le Chansonnier pour le premier, le Décaméron pour le second. Chacun des deux volets du cours (Pétrarque, puis Boccace) comportera trois temps : présentation générale de l’auteur ; grandes caractéristiques structurelles, thématiques et discursives des deux œuvres ; commentaire d’un choix de poèmes et de nouvelles.

Textes au programme :

Pour Pétrarque, l’édition de référence est :

- F. Petrarca, Canzoniere, edizione commentata a cura di M. Santagata, nuova edizione aggiornata, Milan, Mondadori, 2004. Elle est à la Bibliothèque universitaire et vous devrez absolument vous y reporter régulièrement. Sa consultation est indispensable. Dans la mesure cependant où elle est coûteuse et que, pour votre travail en dehors de l’Université, vous ne pourrez sans doute pas en faire l’acquisition, voici la référence d’une édition économique :

- F. Petrarca, Canzoniere, a cura di U. Dotti, Milan, Feltrinelli, 5e éd. 2001.

- F. Petrarca, Rerum vulgarium fragmenta, a cura di R. Bettarini, Einaudi, 2005.

- F. Petrarca, Canzoniere, a cura di S. Stroppa, Turin, Einaudi, 2011. (mais il faut insister : vous ne sauriez vous dispenser de consulter l’édition « Santagata »)

Pour Boccace, trois possibilités :

- G. Boccaccio, Decameron, a cura di V. Branca, 2 vol., Milan, Mondadori (« Oscar »), 6e éd. 1995

- G. Boccaccio, Decameron, a cura di V. Branca, 2 vol., Turin, Einaudi, 1992

- G. Boccaccio, Decameron, a cura di A. Quondam-M. Fiorilla-G. Alfano, Milan, BUR, 2013

Études et ouvrages de consultation :

Pour Pétrarque comme pour Boccace, lire d’abord les introductions des « curatori » dans les éditions de référence :

- voir les parties consacrées aux deux auteurs dans M. Pazzaglia, Scrittori e critici della letteratura italiana, vol. I, Dal Medioevo all’Umanesimo. Antologia con pagine critiche e un profilo di storia letteraria, Bologna, Zanichelli, 1979 ; dans C. Bec (dir.), Précis de littérature italienne, Paris, P.U.F., 1982 ; dans F. Brioschi-C. Di Girolamo, Manuale di letteratura italiana. Storia per Generi e Problemi, vol. I (« Dalle origini alla fine del Quattrocento »), Turin, Bollati Boringhieri, 1993

Ensuite, consulter et lire les études suivantes :

- R. Amaturo, Petrarca, Rome-Bari, Laterza (LIL n° 6), 1971

- C. Muscetta, Boccaccio, Rome-Bari, Laterza (LIL n° 8), 1972

- E. Fenzi, Petrarca, Bologna, Il Mulino, 2008

- L. Battaglia Ricci, Boccaccio, Roma, Salerno editrice, 2000

- L. Marcozzi-R. Brovia (dir.), Lessico critico petrarchesco, Roma, Carocci, 2016

- R. Bragantini-P. M. Forni (dir.), Lessico critico decameroniano, Torino, Bollati Boringhieri, 1995

Sur le Canzoniere et le Decameron :

- L. Chines-M. Guerra (a c. di), Petrarca. Profilo e antologia critica, Milano, Bruno Mondadori, 2005

- S. Fornasiero (a c. di), Petrarca. Guida al Canzoniere, Roma, Carocci 2001

- M. Baratto, Realtà e stile nel Decameron, Roma, Editori Riuniti, 19932

- G. Alfano, Introduzione alla lettura del ‘Decameron’, Roma-Bari, Laterza, 2014

Pour aborder les questions de poétique et de rhétorique :

- P. G. Beltrami, Gli strumenti della poesia. Guida alla metrica italiana, Bologne, Il Mulino, 1996

- B. Dupriez, Gradus. Les procédés littéraires (dictionnaire), Paris, U.G.E. 10/18, 1984

- W. Th. Elwert, Versificazione italiana dalle origini ai giorni nostri, Florence, Le Monnier, 1973

- G. Inglese-R. Zanni, Metrica e retorica del Medioevo, Rome, Carocci, 2011

- G. Lavezzi, I numeri della poesia, guida alla metrica italiana, Rome, Carocci, 20102

- A. Marchese, Dizionario di retorica e di stilistica, Milan, Mondadori, 1978

- B. Mortara Garavelli, Manuale di retorica, Milan, Bompiani, 1988

- M. Pazzaglia, Manuale di metrica italiana, Florence, Sansoni, 1990

Art et société : du Trecento au Quattrocento

1h par semaine - Enseignante : Elisa Barbolini (elisa.barbolini [at] univ-rennes2.fr)

Les évolutions dans la manière de concevoir l’espace et la figure humaine sont abordées à travers les œuvres d’artistes choisis, avec une attention particulière à des aspects spécifiques tels que l’emploi des couleurs, la représentation des sujets sacrés et la théorie de la perspective.

Bibliographie d’orientation et de consultation :

Manuels d’histoire de l’art

- P. Adorno, L’arte italiana, Messine-Florence, D’Anna, 1986

- C.G. Argan, Storia dell’arte italiana, Florence, Sansoni, 1968

- C. Bertelli – C. Briganti – A. Giuliano, Storia dell’arte italiana, Milan, Electa - B. Mondadori, 1988

- P. De Vecchi – E. Cerchiari, Arte nel tempo, Milan, Bompiani, 1998

- G. Duby, L’arte e la società medievale, Rome-Bari, Laterza, rééd. 2005

Dictionnaires (voir aussi les indications bibliographiques des cours de littérature)

- G. Duchet-Suchaux – M. Pastoreau, La Bible et les saints. Guide iconographique, Paris, Flammarion, 1990

- I. Aghion – C. Barbillon – F. Lissarrague, Héros et dieux de l’Antiquité. Guide iconographique, Paris, Flammarion, 1994

- Dictionnaire de la peinture italienne. La peinture italienne des origines à nos jours, Paris, Larousse, 1989

Sources iconographiques

- Jacques de Voragine (Iacopo da Varazze), La Légende dorée (Legenda aurea), 2 vol., Paris, Garnier-Flammarion, 1967

Traités de l’époque étudiée

- C. Cennini, Le Livre de l’art (Il libro dell’arte), trad. C. Déroche, Paris, Berger-Levrault, 1991

- L. B. Alberti, De la peinture, trad. J.-L. Schefer, Paris, Macula, 1992

P. Della Francesca, De la perspective en peinture (De prospectiva pingendi), trad. J.-P. Le Goff, Paris, In Medias Res, 1998

Sources contemporaines

- G. Vasari, Le Vite de’ più eccellenti architetti, pittori, et scultori italiani, da Cimabue, insino a’ tempi nostri (Florence 1550), éd. par L. Bellosi-A. Rossi, Turin, Einaudi, 1986

Autres

- M. Baxandall, L’Œil du Quattrocento. L’usage de la peinture dans l’Italie de la Renaissance, Paris, Gallimard, 1985

- A. Chastel, L’Art italien, Paris, Larousse, 1956

- P. Colmar, La Perspective en jeu, Paris, Gallimard (« Découvertes »), 1992

- P. Francastel, La Figure et le lieu. L’ordre visuel du Quattrocento, Paris, Gallimard, 1967

- E. H. Gombrich, Histoire de l’art, Paris, Flammarion, rééd. 1995

- E. Panofsky, La Renaissance et ses avant-courriers dans l’art d’Occident, Paris, Flammarion, 1976

Civilisation : du Trecento au Settecento

1h par semaine - Enseignante : Giovanna Sparacello (giovanna.sparacello [at] univ-rennes2.fr)

Les questions traitées seront en relation avec les sujets abordés dans les cours de littérature et d’art et société. Un polycopié comprenant les textes qui seront étudiés pendant le cours sera distribué aux étudiants.

 

UEF 2 Littérature et civilisation du XXe siècle

Le Roman du XXe siècle

2h par semaine - Enseignant : Gérard Vittori (gerard.vittori [at] univ-rennes2.fr)

Le roman italien sera étudié à travers quelques uns des représentants significatifs de la littérature narrative italienne, du début du XX° siècle d’abord, depuis Svevo (La coscienza di Zeno) et Pirandello (Il fu Mattia Pascal et Uno nessuno e centomila) à Gadda (La cognizione del dolore), à Tomasi di Lampedusa (Il Gattopardo) et à de Giorgio Bassani (Il giardino dei Finzi-Contini) et enfin, pour la période contemporaine d’Umberto Eco (Il nome della rosa). Il est très vivement recommandé aux étudiants de lire les romans au programme, avant le début des cours et dans l’ordre de présentation (toute édition intégrale peut être utilisée). Une bibliographie critique sera donnée aux étudiants au début du cours.

Romans au programme :

- I. Svevo, La coscienza di Zeno ; L. Pirandello, Il fu Mattia Pascal ; L. Pirandello, Uno nessuno e centomila ; C. E. Gadda, La cognizione del dolore ; G. Tomasi di Lampedusa, Il Gattopardo ; G. Bassani, Il giardino dei Finzi-Contini ; U. Eco, Il nome della rosa.

Civilisation : le Fascisme

1h par semaine - Enseignant : Gérard Vittori (gerard.vittori [at] univ-rennes2.fr)

De la montée du Fascisme à la chute du régime : la vittoria mutilata, la naissance du mouvement fasciste, sa transformation en parti, la prise du pouvoir ; la naissance de la dictature: les lois fascistissime et racistes, le culte du Duce, l'éducation para-militaire, l'abolition des autres partis et des élections, l'antifascisme et la résistance ; l'Italie immédiatement après la chute de la dictature: les années 1950. Des documents sur support audio et vidéo viendront aussi illustrer les sujets traités dans le cours.

Bibliographie :

- P. Guichonnet, Mussolini et le Fascisme, Paris, PUF, 1986

- G. Carocci, Storia del Fascismo, Rome, Newton, 1994

 

UEF 3 Langue

Version

1h par semaine - Enseignant : Gérard Vittori (gerard.vittori [at] univ-rennes2.fr)

Traduction d’italien en français de textes contemporains le plus souvent littéraires.

Thème

1h par semaine - Enseignante : Giovanna Sparacello (giovanna.sparacello [at] univ-rennes2.fr)

Traduction de textes français des XIXe, XXe et XXIe siècles. L’objectif du cours est une initiation à la traduction littéraire, mais aussi à l’analyse comparée des deux langues et à l’étude des divers registres de langue.

Expression écrite et orale

1h par semaine - Enseignant : Salvatore Schillaci (salvatore.schillaci [at] univ-rennes2.fr)

Exercices de compréhension et d’expression à partir de textes écrits et de supports audiovisuels. Thème du cours : La diversité culturelle, économique et sociale de l’Italie. Sujets traités : “il brigantaggio”, “il campanilismo”, la Lega Nord, etc..

Linguistique, rhétorique et poétique

1h par semaine – Enseignante : Claire Lesage (claire.lesage [at] univ-rennes2.fr)

Histoire de la langue italienne et introduction à la dialectologie. Un recueil de textes photocopiés est fourni en début de semestre par l’enseignante.

Ouvrages à consulter :

- M. Dardano, Manualetto di linguistica italiana, Bologna, Zanichelli, 19993

- C. Grassi-A. Sobrero-T. Telmon, Introduzione alla dialettologia italiana, Roma-Bari, Laterza, 2003

- C. Marazzini, La lingua italiana. Profilo storico, Bologna, Il Mulino, 2002

- C. Marazzini, Breve storia della lingua italiana, Bologna, Il Mulino, 2004

- C. Marazzini, La storia della lingua italiana attraverso i testi, Bologna, Il Mulino, 2006

- B. Migliorini, Storia della lingua italiana, Milano, Bompiani, 2001

- G. Patota, La grande bellezza dell’italiano, Dante, Petrarca, Boccaccio, Bari, Editori Laterza, 2015

 

DESCRIPTIFS DES ENSEIGNEMENTS FONDAMENTAUX (UEF)


Licence 3, semestre 5

 

UEF 1 Langue

Version

1h par semaine - Enseignant : Jean-Paul Le Quay (jean-paul.lequay [at] univ-rennes2.fr)

Traduction de textes d’auteurs contemporains (Baricco, Bufalino, Morante, Pasolini, Pavese etc.) et de documents autres : articles, extraits de scripts ou d’essais… Eléments de traductologie.

Thème

1h par semaine - Enseignante : Manuela Spinelli (manuela.spinelli [at] univ-rennes2.fr)

Traduction de textes français du XIXe, XXe et XXIe siècles. L’objectif du cours est une initiation à la traduction littéraire et non littéraire, mais aussi l’analyse comparée des deux langues et l’étude des divers registres de langue.

Version de textes anciens et linguistique historique

2h par semaine - Enseignante : Claire Lesage (claire.lesage [at] univ-rennes2.fr)

En linguistique historique : étude des principales transformations phonétiques et morphologiques. Le cours de traduction a pour objectif une premier l’acquisition d’outils et de méthodes pour l’analyse et la compréhension des textes en prose et poétiques de la littérature italienne des origines au XVIIe siècle. Articulé avec le cours de linguistique, il repose sur des supports textuels qui constituent pour ce dernier un champ d’application.

Bibliographie :

Histoire de la langue italienne

- M. Dardano, Manualetto di linguistica italiana, Bologne, Zanichelli, 19993 (chap. IV)

- J. Nicolas, Cours de philologie italienne, Université de Nice, 1999

- G. Genot, Manuel de linguistique historique italienne, Paris, Ellipses, 1998

- G. Rohlfs, Grammatica storica della lingua italiana e dei suoi dialetti, Turin, Einaudi, 1969-1971, 3 vol.

- B. Migliorini, Storia della lingua italiana, Milan, Bompiani, 2001

- Collection “Storia della lingua italiana” publiée par l’éditeur Il Mulino (XVe-XVIIIe siècles, voir à la médiathèque).

- G. Patota, La grande bellezza dell’italiano. Dante, Petrarca, Boccaccio, Bari, Laterza, 2015

- P. Tekavcic, Grammatica storica dell’italiano, Fonematica, Morfosintassi, Lessico, Bologne, Il Mulino, 1980, 3 vol.

Dictionnaires

- S. Battaglia, Grande dizionario della lingua italiana, Turin, UTET.

- M. Cortelazzo-P. Zolli, Dizionario etimologico della lingua italiana, Bologne, Zanichelli, 1992, 5 vol.

- F. Gaffiot, Dictionnaire latin-français, Paris, Hachette, 1998

Grammaires italiennes et latines

- L. Serianni-A. Castelvecchi, Grammatica italiana, Turin, Utet, 1994

- M. Dardano-P. Trifone, Grammatica italiana, Bologne, Zanichelli,1989

- S. Battaglia-V. Pernicone, Grammatica italiana, Turin, Loescher, 1987.

- L. Sausy, Grammaire latine complète, Paris, F. Lanore, 1992.

Histoire de la langue française

- F. Brunot-A.Gerald, Histoire de la langue française des origines à nos jours, Paris, A. Colin, 1969-79, 2 vol.

- M. Huchon, Histoire de la langue française, Paris, Librairie générale française, 2002

 

UEF 2 Arts et théâtre

Art et société : du Cinquecento au Settecento

2h par semaine - Enseignante : Claudia Zudini (claudia.zudini [at] univ-rennes2.fr)

A travers les grandes œuvres sont envisagés les rapports entre les expressions artistiques et leurs conditions socio-historiques de production. Une riche sélection de la production figurative des artistes majeures de cette époque (Léonard, Michel-Ange, Raphaël, Giorgione, Titian, les maniéristes, Caravage, etc.) sera analysée en classe.

Bibliographie d’orientation et de consultation :

Manuels d’histoire de l’art

- P. Adorno, L’arte italiana, Messine-Florence, D’Anna, 1986

- C.G. Argan, Storia dell’arte italiana, Florence, Sansoni, 1968

- C. Bertelli – C. Briganti – A. Giuliano, Storia dell’arte italiana, Milan, Electa - B. Mondadori, 1988

- P. De Vecchi – E. Cerchiari, Arte nel tempo, Milan, Bompiani, 1998

- G. Duby, L’arte e la società medievale, Rome-Bari, Laterza, rééd. 2005

Dictionnaires (voir aussi les indications bibliographiques des cours de littérature)

- G. Duchet-Suchaux – M. Pastoreau, La Bible et les saints. Guide iconographique, Paris, Flammarion, 1990

I. Aghion – C. Barbillon – F. Lissarrague, Héros et dieux de l’Antiquité. Guide iconographique, Paris, Flammarion, 1994

Dictionnaire de la peinture italienne. La peinture italienne des origines à nos jours, Paris, Larousse, 1989

Sources contemporaines

- G. Vasari, Le Vite de’ più eccellenti architetti, pittori, et scultori italiani, da Cimabue, insino a’ tempi nostri (Florence 1550), éd. par Luciano BELLOSI et Aldo ROSSI, Turin, Einaudi, 1986

Autres

- M. Baxandall, L’Œil du Quattrocento. L’usage de la peinture dans l’Italie de la Renaissance, Paris, Gallimard, 1985

- A. Chastel, L’Art italien, Paris, Larousse, 1956

- P. Colmar, La Perspective en jeu, Paris, Gallimard (« Découvertes »), 1992

- P. Francastel, La Figure et le lieu. L’ordre visuel du Quattrocento, Paris, Gallimard, 1967

- E. H. Gombrich, Histoire de l’art, Paris, Flammarion, rééd. 1995

- F. Haskell, Mécènes et peintres : l’art et la société au temps du baroque italien, Paris, Gallimard, 199

- E. Panofsky, La Renaissance et ses avant-courriers dans l’art d’Occident, Paris, Flammarion, 1976

- A. Pinelli, La bella Maniera, Artisti del Cinquecento tra regola e licenza, Torino, Einaudi, 20032

- E. Raimondi, Colore eloquente : letteratura e arte barocca, Bologne, Il Mulino, 1995

Théâtre et société

2h par semaine – Enseignante : Giovanna Sparacello (giovanna.sparacello [at] univ-rennes2.fr)

La commedia dell’arte et son héritage. Les textes étudiés seront les suivants : Giovan Battista Andreini, Amor nello specchio ; Carlo Goldoni, Il Servitore di due padroni ; Carlo Goldoni, Gl’innamorati ; Carlo Gozzi, L’amore delle tre melarance ; Carlo Gozzi, L’augellin belverde ; Dario Fo, Mistero buffo. Une lecture d’ensemble et l’analyse des scènes les plus significatives seront proposées pendant le cours. Il est important que les étudiants aient lu les textes dans l’ordre avant le début du cours. Une bibliographie critique sera fournie aux étudiants pendant le cours.

Éditions (disponibles à la BU ou en ligne ; d’autres éditions intégrales sont autorisées) :

- G. B. Andreini, Amor nello specchio, a cura di S. Maira e A.M. Borracci, Roma, Bulzoni, 1997

- C. Goldoni, Il servitore di due padroni, a cura di V. Gallo, Venezia, Marsilio, 2011 (édition en ligne : http://www.liberliber.it/online/autori/autori-g/carlo-goldoni/il-servito…)

- C. Goldoni, Arlequin valet de deux maîtres, traduit de l'italien par M. Arnaud, Paris, L’Arche, 1980

- C. Goldoni, Les amoureux dans C. Goldoni, Théâtre, Paris, Gallimard, 1972

- C. Goldoni, Gl’innamorati, a cura di S. Ferrone, Venezia, Marsilio, 2002 (http://www.liberliber.it/online/autori/autori-g/carlo-goldoni/gli-innamo…)

- C. Gozzi, L’amore delle tre melarance; L’augellin belverde, in Fiabe teatrali, a cura di A. Beniscelli, Milano, Garzanti, 1994

- C. Gozzi, L’amour des trois Oranges, traduit de l’italien par E. El-Etr, Paris, La Delirante, 2009

- C. Gozzi, L’oiseau vert, édition annotée par F. Decroisette, Grenoble, Ellug, 2010

- D. Fo, Mistero buffo, in Teatro, a cura di F. Rame, Milano, Einaudi, 2000

- D. Fo, Mystère bouffe : jonglerie populaire, adapt. par A. Gauthier, G. Herry, C. Perrus ; postf. par J. Guinot et F. Ribes, Paris , Dramaturgie, 1998

 

UEF 3 Littérature et société XVe-XVIe siècles

L’âge de l’humanisme et littérature et société de la Renaissance : de Machiavel à Michel-Ange

4h par semaine - Enseignantes : Claudia Zudini (Humanisme, 2h ; claudia.zudini [at] univ-rennes2.fr) et Claire Lesage (Renaissance, 2h ; claire.lesage [at] univ-rennes2.fr)

La littérature italienne du XVe siècle : les questions abordées (humanisme civique, humanisme littéraire, pensée politique, question de la langue, théorie de l’amour, poème chevaleresque…) seront illustrées par la lecture de textes représentatifs. La littérature italienne au XVIe siècle jusqu’au Tasse : la présentation des grands courants et personnalités d’écrivains s’appuie sur une invitation à la lecture de textes représentatifs et à l’analyse en cours de morceaux choisis. Un fascicule de textes à lire sera distribué à la rentrée.

Bibliographie (Il s'agit d'une bibliographie générale. Les textes cités sont des ouvrages de consultation) :

Histoires de la littérature et anthologies

En italien

- Letteratura Italiana Laterza en 66 vol. (dir. C. Muscetta), Bari, Laterza (voir les vol. à partir du n° 10 ; ces monographies contiennent de larges extraits des auteurs étudiés)

- M. Pazzaglia, Scrittori e critici della letteratura italiana, vol. I, Dal Medioevo all’Umanesimo. Antologia con pagine critiche e un profilo di storia letteraria, Bologne, Zanichelli, 1979

- G. Contini, Letteratura italiana del Quattrocento, Florence, Sansoni, 1976

- F. Brioschi- C. Di Girolamo (a c. di), Manuale di letteratura italiana. Storia per Generi e Problemi, vol. I (« Dalle origini alla fine del Quattrocento ») et vol. II ("Dal Cinquecento al Settecento"), Turin, Bollati Boringhieri, 1993

- R. Alonge-G. Davico Bonino (a c. di), Storia del teatro moderno e contemporaneo, vol. I, “La nascita del teatro moderno, Cinquecento e Seicento”, Turin, Einaudi, 2000

- C. Segre-C. Ossola (a cura di), Antologia della poesia italiana, Il Quattrocento, Turin, Einaudi, 2000

- - C. Segre-C. Ossola (a cura di), Antologia della poesia italiana, Il Cinquecento, Turin, Einaudi, 2001.

- L. Baldacci, Lirici del Cinquecento, Florence, Salani editore, 1957

- Poetesse italiane del Cinquecento, Milano, Mondadori, 2003

- Liriche del Cinquecento, a cura di M. Farnetti-L. Fortini, Roma, Trerefusi, 2014

En français

- C. Bec (dir.), Précis de littérature italienne, dir. C. Bec, Paris, P.U.F., 1982

Références bibliques et mythologiques

- consultation régulière indispensable d’un Dictionnaire de la Bible, par ex. celui de A.-M. Gérard, Paris, “Bouquins” Laffont, 1989

- idem pour la mythologie, par ex. P. Grimal, Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, Paris, P.U.F., 1951

Etudes historiques (histoire, histoire des idées, art…) :

- G. Alfano-C. Gigante-E. Russo, Il Rinascimento, Roma, Salerno, 2016

- J. Burckhardt, Civilisation de la Renaissance en Italie (publié pour la 1ère fois en allemand en 1860), trad. fr. chez Plon & Club du Meilleur Livre, Paris, 1958 (éd. reprise par le Livre de Poche, coll. « Biblio Essais », 3 vol.).

- P. Burke, Il Rinascimento (chap. I et II), Bologne, Il Mulino, 1990

- P. Burke, Il Rinascimento europeo. Centri e periferie (Introduction et chap. I et II), Rome-Bari, Laterza, 1999

- J. Delumeau, La civilisation de la Renaissance, Paris, Arthaud, 1967

- E. Garin, L'Umanesimo italiano, Rome-Bari, Laterza, 1952

- E. Garin, Ritratti di umanisti, Florence, Sansoni, 1967

- E. Garin (a c. di), L'uomo del Rinascimento, Rome-Bari, Laterza, 1988

- E. Panofsky, La Renaissance et ses avant-courriers dans l'art d'Occident, Paris, Flammarion, 1990 (titre original : Renaissance and Renascences in Western Art, Stockholm, Almqvist & Wiksells, 1960)

- C. Vasoli, Umanesimo e Rinascimento, Palerme, Palumbo, 19762

Rhétorique et poétique

- P. G. Beltrami, Gli strumenti della poesia. Guida alla metrica italiana, Bologne, Il Mulino, 1996

- B. Dupriez, Gradus. Les procédés littéraires (dictionnaire), Paris, U.G.E. 10/18, 1984

- W. Th. Elwert, Versificazione italiana dalle origini ai giorni nostri, Florence, Le Monnier, 1973

- G. Lavezzi, I numeri della poesia, Carocci, 20102

- A. Marchese, Dizionario di retorica e di stilistica, Milan, Mondadori, 1978

- G. Molinié, Dictionnaire de rhétorique, Paris, Librairie Générale Française, 1992

- B. Mortara Garavelli, Manuale di retorica, Milan, Bompiani, 1988

- M. Pazzaglia, Manuale di metrica italiana, Florence, Sansoni, 1990

 

DESCRIPTIFS DES ENSEIGNEMENTS FONDAMENTAUX (UEF)
 

Licence 3, semestre 6, UE1, UE2, UE3

 

UEF 1 Langue

Version

1h par semaine - Enseignant : Gérard Vittori (gerard.vittori [at] univ-rennes2.fr)

Traduction de textes d’auteurs contemporains (Baricco, Bufalino, Morante, Pasolini, Pavese etc.) et de documents autres : articles, extraits de scripts ou d’essais. Eléments de traductologie.

Thème

1h par semaine - Enseignante : Manuela Spinelli (manuela.spinelli [at] univ-rennes2.fr)

Traduction de textes français du XIXe, XXe et XXIe siècles. L’objectif du cours est une initiation à la traduction littéraire et non littéraire, mais aussi l’analyse comparée des deux langues et l’étude des divers registres de langue.

Version de textes anciens et linguistique historique

2 h par semaine - Enseignants : Claire Lesage (linguistique historique, claire.lesage [at] univ-rennes2.fr) et Gerard Vittori (traduction de textes anciens, gerard.vittori [at] univ-rennes2.fr)

Traduction de textes en prose et poétiques de la littérature italienne des origines au XVIIe siècle. En linguistique historique : évolution de la morphologie et de la syntaxe, constitution du lexique et questions sémantiques.

Voir la bibliographie du semestre 5.

 

UEF 2 Arts et Poésie italiens

Art et société : Ottocento et Novecento

2h par semaine – Enseignante : Giovanna Sparacello (giovanna.sparacello [at] univ-rennes2.fr)

Le cours vise à offrir un panorama du développement de l’art italien du Néoclassicisme jusqu’à nos jours. Les mouvements et les artistes principaux seront examinés (Néoclassicisme, Romantisme, Futurisme, les « primitivi », Rotella, Burri, Fontana, Manzoni…) avec une attention particulière dédiée à leurs échanges et à leur rapport avec la société.

Bibliographie :

- P. Adorno, L’arte italiana, Florence, D’Anna, 1988-1989, vol. 3, t. 1 et 2.

- G. C. Argan, L’arte moderna. Dall’illuminismo ai movimenti contemporanei, Florence, Sansoni, 1970 ou éditions suivantes

- R. Barilli, Storia dell’arte contemporanea, Torino, Bollati Boringhieri, 2007

- G. Celant, Identité italienne. L’art en Italie depuis 1959, catal. Centre Georges Pompidou, Paris, 1981

- R. Lachat, L’art en Italie. 1945-1995, Paris, Nouvelles éditions françaises, 1999

- C. Maltese, Storia dell’arte in Italia 1785-1943, Turin, Einaudi, 1960, 1992

- M. Tafuri, Storia dell’architettura italiana 1944-1985, Turin, Einaudi, 1986

Poésie et société du XXe siècle

2h par semaine / Enseignante : Manuela Spinelli (manuela.spinelli [at] univ-rennes2.fr)

Le cours vise à offrir une connaissance générale de la poésie italienne du XXe siècle. Après une introduction consacrée à la naissance de la poésie moderne – D’Annunzio, Pascoli, crépusculaires et futuristes -, on suivra les développements de la poésie italienne à travers les poètes qui ont caractérisé cette époque : Saba, Ungaretti, Montale, Pasolini, Caproni, etc.. Il ne s’agit pas seulement de fournir des connaissances strictement poétiques (connaissances qui seront acquises à travers la lecture et l’analyse des poèmes présentés pendant le cours), mais surtout de retrouver les correspondances (ou les discordances) entre les poètes et le panorama politique, historique, social, qui les voit opérer. Un polycopié sera distribué aux étudiants, comprenant tous les textes utilisés durant le cours. Les étudiants pourront également se procurer une anthologie de la poésie italienne du XXe siècle (voir la bibliographie). Des indications de bibliographie critique seront données pendant le cours pour chacun des auteurs étudiés.

Bibliographie essentielle :

- D. Boillet (dir.), Anthologie bilingue de la poésie italienne, Paris, Éditions Gallimard, 1994

- M. Cucchi-S. Giovanardi (dir.), Poeti italiani del secondo novecento, Milano, Mondadori, 1996

- F. Curi, La poesia italiana nel Novecento, Rome, GLF editori Laterza, 2001

- N. Lorenzini, La poesia italiana del Novecento, Bologna, Il Mulino, 2005

- G. Mazzoni, Sulla poesia moderna, Bologna, Il Mulino, 2005

- P. V. Mengaldo (éd.), Poeti italiani del Novecento, Milano, Mondadori, 2004

- C. Segre-C. Ossola Carlo (dir..), Antologia della poesia italiana, III, Ottocento-Novecento, Torino, Einaudi, 1999

 

UEF 3 Littérature italienne : du Maniérisme au Romantisme

4h par semaine – Enseignante : Giovanna Sparacello (giovanna.sparacello [at] univ-rennes2.fr)


Littérature et société : du Maniérisme au Baroque

2h par semaine

Le cours portera sur la littérature de la Contre–Réforme et du Baroque, qui sera présentée à partir des auteurs et des genres les plus représentatifs.


Littérature et société : des Lumières à la Restauration

2h par semaine

Le cours vise à offrir une présentation générale de la littérature du XVIIIe et du début du XIXe siècle. Nous aborderons les questions suivantes : l’Arcadie ; la réflexion sur le théâtre : la tragédie (Vittorio Alfieri) et l’opéra (Métastase) ; la littérature entre les deux siècles : Giuseppe Parini, Ugo Foscolo, Giacomo Leopardi.

Bibliographie (ouvrages consultables à la BU) :

De nombreux textes seront distribués en cours, ils serviront de base au travail personnel des étudiants. Des indications bibliographiques également données en cours permettront un approfondissement des connaissances.

Pour commencer, il peut être utile de se procurer un bon manuel de littérature italienne, comme par exemple :

- G. Ferroni, Storia e testi della letteratura italiana, tomes 2A (« La società di Antico regime »), 2B (« L’età della ragione e delle riforme. La rivoluzione in Europa »), et 2C (« Restaurazione e Risorgimento »), Turin, Einaudi Scuola, 2003

- C. Martignoni, I testi nella storia. La letteratura italiana dalle origini al Novecento, Milan, Mondadori, vol. 2. Dal Cinquecento al Settecento, 1992 ; vol. 3. L’Ottocento, 1992

- M. Pazzaglia, Letteratura italiana, Bologna, Zanichelli, 1993, vol. 2, « Dal Rinascimento all’Illuminismo », et vol. 3, Ottocento

Parmi les ouvrages en français :

- J.-L. Nardone-A. Perli-F. Cabanel-Gasca (et al.), Anthologie de la littérature italienne. 2. XVIe-XVIIe et XVIIIe siècles, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 1999

- R. Abbrugiati, La littérature italienne du XIXe siècle : clefs de lecture, Aix-en-Provence, Publications de l'Université de Provence, 2007

- M. Orcel, Langue mortelle: études sur la poétique du premier romantisme italien: Alfieri, Foscolo, Leopardi, Paris, L’Alphée, 1987

- A. Tripet, Entre humanisme et rêverie: études sur les littératures française et italienne de la Renaissance au Romantisme, Paris, Champion, 1998

- N. Jonard, L’Italie des Lumières: histoire, société et culture du XVIIIe italien, Paris, Champion, 1996

- N. Jonard, La France et l'Italie au siècle des Lumières : essai sur les échanges intellectuels, Paris, Champion, 1994

- N. Jonard, Le romantisme italien, Paris, P.U.F., 1996

- R. Abbrugiati, Etudes sur « Le Café » (1764-1766) : un périodique des Lumières, Aix-en-Provence, Publications de l'Université de Provence, 2006

- P. Musitelli, Le flambeau et les ombres : Alessandro Verri, des Lumières à la Restauration (1741-1816), Rome, Ecole Française de Rome, 2016

Outils d’analyse

- P. G. Beltrami, La metrica italiana, Bologne, Il Mulino 2002 (2e éd.)

- B. Mortara Garavelli, Manuale di retorica, Milan, Bompiani 1988 (et rééditions)

Informations pratiques
01 septembre 2017
-
31 août 2018
Contact

Claudia Zudini

Directrice du département d'italien

claudia.zudini [at] univ-rennes2.fr