MEEF, PARCOURS ITALIEN - PREPARATION AU CAPES ET A L'AGREGATION D'ITALIEN - PARCOURS LITTERATURE ET CULTURE ITALIENNES - PARCOURS INTERNATIONAL BI-DIPLOMANT: descriptifs 2017-2018

01 septembre 2017
-
31 août 2018
formation

Master MEEF : Parcours Italien


Préparation au CAPES et à l’Agrégation d'italien


Master Lettres et Humanités : Parcours Littérature et culture italiennes et Parcours International

 

 

 

 

MEEF Mention 2nd degré, Parcours italien

Contacts

Département d'Italien,
Université Rennes 2,
Place du Recteur Henri Le Moal,
CS24307, 35043 Rennes Cedex.

Directrice du département d'Italien : Claudia ZUDINI : claudia.zudini [at] univ-rennes2.fr (L 117 - 02.99.14.16.57)

Secrétariat d’italien : Dominique BELLIER : dominique.bellier [at] univ-rennes2.fr (L 126 - 02.99.14.16.50)

Responsable MEEF Parcours Italien, CAPES : Claudia ZUDINI : claudia.zudini [at] univ-rennes2.fr (L 117 - 02.99.14.16.57)

Responsable Parcours Littérature et culture italiennes, Agrégation : Claire LESAGE : claire.lesage [at] univ-rennes2.fr (E 211 - 02.99.14.16.38)

Responsable MEEF Parcours Italien didactique Rennes 2 : Elisa BARBOLINI : elisa.barbolini [at] univ-rennes2.fr (E 212 - 02.99.14.16.39)

Intervenants MEEF Parcours Italien didactique de l'italien (ESPE) :

Giuseppe CONIGLIO : giuseppe.coniglio [at] ac-rennes.fr - Sophie D'ISOLA : sophie.d-isola [at] ac-rennes.fr - Corinne FORTIN : corinne.fortin-le-mogne [at] ac-rennes.fr - Véronique YOUINOU : veronique.youinou [at] ac-rennes.fr

Responsable mise en oeuvre MEEF 2 Parcours Italien (ESPE): Bernadette LEDUC : bernadette.leduc [at] espe-bretagne.fr    


Informations sur les concours du second degré :

  • IMPORTANT : L'inscription au concours de recrutement des enseignants du second degré de la session 2018 a lieu du 12 septembre 2017 à partir de 12h, au 12 octobre 2017 jusqu'à 17h.

Site du MEN (Ministère Education Nationale) : http://www.education.gouv.fr/pid81/les-concours-et-recrutements.html

Programmes des concours du second degré de la session 2018

CAPES externe : http://media.devenirenseignant.gouv.fr/file/capes_externe/85/3/p2018_cap...

Agrégation externe : http://media.devenirenseignant.gouv.fr/file/agregation_externe/59/0/p201...

Agrégation interne : http://media.devenirenseignant.gouv.fr/file/agregation_interne/08/8/p201...

Présentation des épreuves du CAPES externe, de l’Agrégation externe et interne : http://www.education.gouv.fr/cid67058/epreuves-des-concours-du-second-de...

Rapports de jurys : http://www.education.gouv.fr/cid4927/sujets-des-epreuves-d-admissibilite...


M 1 MEEF Mention 2nd degré, Parcours italien
Semestre 7

- 11 semaines de cours, dont une consacrée aux épreuves écrites du CC/Capes blanc

- 1 semaine de stage d'observation : du 20/11/2017 au 24/11/2017

- Vacances universitaires : du 28/10/2017 au 05/11/2017

 

UE 1 : Apports disciplinaires et didactiques. L’enseignant concepteur de son enseignement et des apprentissages


UE 1.0 : Apports transversaux en sciences humaines (0 ECTS)

16h/semestre. Enseignement mutualisé.

 

UE 1.1 : Littérature, civilisation et arts (10 ECTS)

66h/semestre (6h/semaine - EC Litt. civi. arts : 3h ; EC Méthodologie : 2h)

 

- EC : Littérature, civilisation et arts italiens

Connaissances et compétences visées : Maîtriser un corpus de savoirs dans le domaine de la littérature, de la civilisation et des arts italiens. Lier cette culture disciplinaire aux programmes scolaires.

Enseignants : Claire Lesage (Boccaccio), Claudia Zudini (Collodi)

 

- EC : Méthodologie de l'écrit , méthodologie de l'oral, approches didactiques

Connaissances et compétences visées : maîtriser les exercices écrits et oraux des épreuves du concours (en français et en italien) ; il s'agit d'exercices diversifiés où se révèlent la maîtrise des démarches intellectuelles impliquant de réelles capacités de compréhension, d’approfondissement, d’expression, d’argumentation et de communication à partir des savoirs fondamentaux de la culture et de la civilisation italiennes. Connaître le cadre réglementaire, ainsi que les objectifs, les contenus et l'organisation des programmes.

Enseignants : Elisa Barbolini et Giuseppe Coniglio

 

Giovanni Boccaccio, Elegia di Madonna Fiammetta / Corbaccio.
1) Textes
Édition conseillée (“de référence”)

- Giovanni BOCCACCIO, Elegia di Madonna Fiammetta, Corbaccio, Introduzione e note di Francesco Erbani, Milano, Garzanti, 1988, 20166.

Édition critique (à consulter)

Tutte le opere di Giovanni Boccaccio, a cura di Vittore Branca, V / 2, Elegia di Madonna Fiammetta, a cura di Carlo Delcorno, Corbaccio, a cura di Giorgio Padoan, Consolatoria a Pino de’ Rossi, a cura di Giuseppe Chiecchi, Buccolicum carmen, a cura di Giorgio Bernardi Perini, Allegoria mitologica, a cura di Manlio Pastore Stocchi, Milano, Mondadori (« I classici italiani Mondadori »), 1994.

Traductions

- BOCCACE, Fiammetta, Traduit de l’italien et présenté par Serge Stolf, Paris, Arléa, 2003.

- BOCCACE, Corbaccio / Corbeau de malheur, Édition bilingue, Introduction de Guido Baldassarri, Traduction de Pauline Pionchon, Texte italien établi par Giorgio Padoan, Paris, Les Belles Lettres, 2010.

2) Études
Biographies et présentations d’ensemble de l’auteur et de son œuvre, textes au programme compris

- BRANCA, Vittore, « Giovanni Boccaccio. Profilo biografico », vol. I de Tutte le opere di Giovanni Boccaccio, Milano, Mondadori, 1967, p. 3-197.

- MUSCETTA, Carlo, Giovanni Boccaccio, Roma-Bari, Laterza (LIL), 1972.

- TATEO, Francesco, Boccaccio, Roma-Bari, Laterza, 1998.

- BATTAGLIA RICCI, Lucia, Boccaccio, Roma, Salerno, 2000.

- SURDICH, Luigi, Boccaccio, Roma-Bari, Laterza, 2001.

Etudes sur l’œuvre boccacienne, comprenant chapitres ou paragraphes sur l’Elegia et le Corbaccio

- PADOAN, Giorgio, Il Boccaccio. Le Muse, il Parnaso e l’Arno, Firenze, Olschki, 1978.

- BRUNI, Francesco, Boccaccio. L’invenzione della letteratura mezzana, Bologna, Il Mulino, 1990.

- ZACCARIA, Giuseppe, Giovanni Boccaccio. Alle origini del romanzo moderno, Milano, Bompiani, 2014 (pour les chap. II, « Il romanzo di costume : la Fiammetta », p. 37-59 et VI, « La chiusura del cerchio : il Corbaccio », p. 117-142).

Etudes sur l’Elegia di madonna Fiammetta 

- DE ROBERTIS, Giuseppe, « La “Fiammetta” », in Studi, Firenze, Le Monnier, 1944, p. 48-54.

- BATTAGLIA, Salvatore, « Il significato della “Fiammetta” » [1944], in La coscienza letteraria del Medioevo, Napoli, Liguori, 1965, p. 659-668.

- SEGRE, Cesare, Le strutture e il tempo, Torino, Einaudi, 1974, p. 87-115.

- SURDICH, Luigi, « L’Elegia di Madonna Fiammetta : l’eroina elegiaca e il suo libro », in La cornice d’amore. Studi sul Boccaccio, Pisa, ETS, 1987, p. 155-223.

Articles de revues consacrés à l’Elegia di madonna Fiammetta

- PORCELLI, Bruno, I tempi e la dimensione elegiaca della Fiammetta del Boccaccio, « Critica letteraria », X (1982), p. 3-14.

- NAVONE, Paola, Fiammetta tra classici e medievali : appunti sulla fortuna di letteratura ovidiana e pseudo-ovidiana nell’Elegia, « Studi di Filologia e Letteratura », VI (1984), p. 45-64.

- BARILLI, Renato, La retorica nella narrativa del Boccaccio. L’« Elegia di Madonna Fiammetta », « Quaderni d’italianistica », VI 2 (1985), p. 241-248.

- NATALI, Giulia, La « diceria » di Madonna Fiammetta, « La Rassegna della letteratura italiana », XC (1986), p. 55-70.

- DESIDERIO, Italo, Cultura e fonti nell’Elegia di Madonna Fiammetta, « Critica letteraria », anno XXXIII, IV / 129 (2005), p. 627-654.

- DOGLIO, Maria Luisa, Il libro, « lo ’ntelletto e la mano » : Fiammetta o la donna che scrive, « Studi sul Boccaccio », 33 (2005), p. 97-115.

- DI FRANZA, Concetta, L’Elegia di Madonna Fiammetta : la descriptio tra modelli retorici e questioni di genere, « Filologia e critica », 34.1 (2009), p. 42-76.

- SAPEGNO, Maria Serena, Il discorso dell’auctor nella Elegia di Madonna Fiammetta, « Critica del testo », XV / 3 (2013), p. 323-334.

- CHIECCHI, Giuseppe, Elegia di Madonna Fiammetta : in margine alla mitologia del personaggio, « Studi sul Boccaccio », 43 (2015), p. 77-122.

Etudes sur le Corbaccio

- MARTI, Mario, « Introduzione », in Il Corbaccio, La Galatina, Congedo editore, 1982, p. V-XXXIV.

- HOLLANDER, Robert, Boccaccio’s Last Fiction : « Il Corbaccio », Philadelphia, University of Pennsylvania Press, 1988.

- VEGLIA, Marco, Il corvo e la sirena. Cultura e poesia del Corbaccio, Roma-Pisa, Istituti editoriali e poligrafici internazionali, 1998.

- RICO, Francisco, « Il Secretum di Boccaccio », in Ritratti allo specchio (Boccaccio, Petrarca), Roma-Padova, Antenore, 2012, p. 97-131.

Articles de revues consacrés au Corbaccio

- ILLIANO, Antonio, Corbaccio : precisazioni e proposte su autobiografismo, età e datazione, « Italianistica », 19, 2/3 (1990), p. 239-252.

- MAZZONI PERUZZI, Simonetta, Medioevo francese nel Corbaccio, Firenze, Le Lettere, 2001.

- USHER, Jonathan, Lattanzio Firmiano nel « Corbaccio » ?, « Studi sul Boccaccio », 29 (2001), p. 187-197.

- PANZERA, Maria Cristina, Rire pour guérir de l’amour, les mots fétides du Corbaccio, « Filigrana », 7 (2002-2003), p. 33-58.

- TUFARO, Ilaria, La cattedra della cianghellina. Monna Diana e Cianghella nel Corbaccio, « La parola del testo », XI / 2 (2007), p. 395-408 (repris avec quelques ajustements in TUFARO, I., Imago mulieris. Figure femminili del Trecento letterario italiano, Manziana, Vecchiarelli, 2009, p. 67-86).

- RINOLDI, Paolo, Boccaccio e il « Gouffre de Setalie », « Studi sul Boccaccio », 36 (2008), p. 89-109.

- CASTIGLIA, Ignazio, Il labirinto d’amore. Istanze morali e ragioni artistiche nel « Corbaccio » di Giovanni Boccaccio, Caltanissetta-Roma, Sciascia, 2011 (lien: http://opac.regesta-imperii.de/lang_en/suche.php?page=2&qs=&ts=&ps=&tags...).

- MALDINA, Nicolò, Retoriche e modelli della predicazione medievale nel « Corbaccio », « Studi sul Boccaccio », 39 (2011), p. 155-187.

- PSAKI, F. Regina, Giving them the bird: figurative language and the ‘woman question’ in the « Decameron » and the « Corbaccio », « Studi sul Boccaccio », 41 (2013), p. 207-237.

- CHIODO, Domenico, Un labirinto di allegorie : il Corbaccio e l’amore, « Levia Gravia », 15-16 (2013-2014), p. 73-84.

- ZACCARELLO, Michelangelo, Del corvo, animale solitario. Ancora un'ipotesi per il titolo del « Corbaccio », « Studi sul Boccaccio », 42 (2014), p. 179-194.

Etudes sur la question féminine au Trecento

- KLAPISCH-ZUBER, Christiane, « La donna e la famiglia », in Le Goff, Jacques (a cura di), L’uomo medievale, Roma-Bari, Laterza, 1987, 2006 (éd. poche), p. 321-349 (en français : « Les femmes et la famille », in Le Goff, J. [dir.], L’Homme médiéval, Paris, Seuil, 1989, p. 315-343).

- KLAPISCH-ZUBER, Christiane (dir.), Storia delle donne. Il medioevo, Bari, Laterza, 1990, t. 2 de Duby, Georges, Perrot, Michelle, Storia delle donne in Occidente, 5 vol., Bari, Laterza, 1990-1992 (ouvrage de consultation : v. les chap. 3, 4, 5, 9, 10, 11, 12 ; version française Histoire des femmes en Occident. Le Moyen Âge, Paris, Plon, 1991 ; repris au format poche sous le même titre, Paris, Perrin, 2002).

Tempi e spazi di vita femminile tra medioevo ed età moderna, a cura di S. Seidel Menchi, A. Jacobson Schutte, T. Kuehn, Bologna, Il Mulino, 1999 (en particulier : S. Seidel Menchi, « La fanciulla e la clessidra. Nota sulla periodizzazione della vita femminile nelle società preindustriali », p. 105-155 ; et T. Kuehn, « Figlie, madri, mogli e vedove. Donne come persone giuridiche », p. 431-460).

- MOULINIER, Laurence, Esthétique et soins du corps dans les traités médicaux à la fin du Moyen Âge, « Médiévales », 46 (2004), p. 55-72 (consultable en ligne : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00009214/document).

Sur la langue de la Fiammetta et du Corbaccio

- MANNI, Paola, La lingua di Boccaccio, Bologna, Il Mulino, 2016.

- PATOTA, Giuseppe, La grande bellezza dell’italiano. Dante, Petrarca, Boccaccio, Roma-Bari, Laterza, 2015, p. 214-219 et 248-258.

 

Carlo Collodi, Le avventure di Pinocchio.
1) Editions

- C. COLLODI, Le avventure di Pinocchio. Storia di un burattino, Torino, Einaudi, 2014 (conseillée par le B.O.).

- C. COLLODI, Le avventure di Pinocchio, in ID., Opere, a cura di D. Marcheschi, Milano, Mondadori, 1995.

- C. COLLODI, Pinocchio, preceduto da Chi era Collodi, Com'è fatto Pinocchio di F. Tempesti, Milano, Feltrinelli, 1972.

- C. COLLODI, Le avventure di Pinocchio, a cura di F. Tempesti, Milano, Feltrinelli, 1993.

2) Sites de documentation en ligne

- Fondazione Nazionale Carlo Collodi: http://www.pinocchio.it/fondazionecollodi/

Le avventure di Pinocchio lues par Andrea Balestri : http://www.audiocast.it/poddetail?podid=1206

3) Bibliographie critique

SUR LA LITTERATURE D'ENFANCE ET DE JEUNESSE

- P. BETTELLA, « Pinocchio and Children Literature », Quaderni d'Italianistica 2004, 1, p. 3-8.

- P. BOERO-C. DE LUCA, La letteratura per l’infanzia, Bari, Laterza, 2001.

- L. BRAIDA, A. CADIOLI, A. NEGRI, G. ROSA (a c. di), Amici di carta. Viaggio nella letteratura per ragazzi, Ginevra-Milano, Skira, 2007.

A. CARLI, Prima del "Corriere dei Piccoli" : Ferdinando Martini, Carlo Collodi, Emma Perodi e Luigi Capuana fra giornalismo per l'infanzia, racconto realistico e fiaba moderna, Macerata, EUM, 2007.

- M. COLIN, La littérature d’enfance et de jeunesse italienne en France au XIXe siècle. Édition, traduction, lecture, Caen, Presses Universitaires de Caen, 2011.

- M. COLIN,  L'âge d'or » de la littérature d'enfance et de jeunesse italienne. Des origines au fascisme, Presses Universitaires de Caen, 2005.

- M. COLIN, « La naissance de la littérature romanesque pour la jeunesse au XIXe siècle en italie ; entre l'Europe et la nation », Revue de littérature comparée, 2002, 4, p. 507-518, consultable en ligne : https://www.cairn.info/revuede-litterature-comparee-2002-4-page-507.htm

- C. MARINI (éd.), Pinocchio nella letteratura per l'infanzia, Urbino, Quattro venti, 1999.

- F. MORETTI, Kindergarten, in ID., Segni e stili del moderno, Torino, Einaudi, 1987, p. 164-194.

- Dieter RICHTER, Pinocchio o il romanzo d'infanzia, Roma, Edizioni di storia e letteratura, 2002.

- G. RODARI, « Pinocchio nella letteratura per l’infanzia », Studi collodiani. Atti del I convegno internazionale. Pescia, 5-7 ottobre 1974, Pescia, Cassa di Risparmio di Pistoia e Pescia, 1976, p. 37-57.

SUR LE CONTE DE FEES

- G. L. BECCARIA, La variazione dell’identico: elogio della fiaba, in ID. Le forme della lontananza, Milano, Garzanti, 1989, pp. 285-339.

- I. CALVINO, Sulla fiaba, a cura di M. Lavagetto, Torino, Einaudi, 1988.

- A. JOLLES, La fiaba, in ID., I travestimenti della letteratura, Milano, Bruno Mondadori, 2003, pp. 413-434.

- M. LAVAGETTO, Dal buio delle notti invernali, introduzione a Racconti di orchi, di fate e di streghe. La fiaba letteraria in Italia, a cura di M. Lavagetto e A. Buia, Milano, Mondadori, 2008.

- V. PROPP, Morphologie du comte (1928), Paris, Seuil, 1970.

- G. RODARI, Grammatica della fantasia, Torino, Einaudi, 1973.

SUR LE ROMAN ET SON AUTEUR

- A. ASOR ROSA, Le avventure di Pinocchio, in Letteratura italiana. Le opere, III, Dall’Ottocento al Novecento, a cura di A. Asor Rosa, Torino, Einaudi, 1995, p. 879-950.

- A. ASOR ROSA, Genus italicum : saggi sulla identità letteraria italiana nel corso del tempo, Torino, Einaudi, 1997.

- F. BACCHETTI, I bambini e la famiglia nell' Ottocento : realtà e mito attraverso la letteratura per l'infanzia, Firenze, le Lettere, 1997.

- R. BERTACCHINI, Il padre di Pinocchio. Vita e opere del Collodi, Milano, Camunia, 1993.

- M. BONANNI, « Pinocchio, eroe di legno. Modelli mitologici, fiabeschi, realistici », Cahiers d'Etudes Italiennes, 2012, 12, p. 229-240.

- I. CALVINO, Ma Collodi non esiste, in ID., Saggi 1945-1985, a cura di M. Barenghi, tomo I, Milano, Mondadori, 1995, p. 801-807 (mais aussi dans C. COLLODI, Le avventure di Pinocchio. Introduzione di S. Bartezzaghi. Prefazione di G. Jervis. Con un saggio di Italo Calvino, Torino, Einaudi, 1995 [1968]).

- F. CAMBI, Collodi, De Amicis, Rodari : tre immagini d'infanzia (1985), Bari, Dedalo, 1997.

- CAPITANI M., Pinocchio. Le ragioni di un successo, Civitavecchia, Prospettiva, 2010.

- G. CAVALLINI, « Su una scelta stilistica ricorrente ne Le Avventure di Pinocchio », Critica letteraria, 2011, 4, p. 769-799 (sur la répétition).

- M. C. D'ANGELO, « Costruzione di un modulo per la didattica dell’italiano lingua straniera tra letteratura e cinema; il racconto di Pinocchio », Incontri, 2007, 1, p. 57-68 (pour une exploitation pédagogique).

- R. DEDOLA, Pinocchio e Collodi, Milano, Bruno Mondadori, 2002.

- F. DEL BECCARO, Il paesaggio in Pinocchio e altri scritti collodiani, Lucca, San Marco Litotipo, 2005.

- M. DOMENICHELLI, « Pinocchio, Lucignolo e l'asino di compare Alfio », Moderna 2, 2005, p. 109-123 (sur Pinocchio comme roman picaresque).

- A. M. FAVORINI, L'avventura educativa di Pinocchio, Pescia, Fondazione Nazionale Carlo Collodi, 1980.

- E. GARRONI, Pinocchio uno e bino, Bari, Laterza, 1975 (mais aussi dans Letteratura e critica. Studi in onore di Natalino Sapegno, III, Roma, Bulzoni, 1976, p. 571-615).

- G. GENOT, Analyse structurelle de Pinocchio, Pescia, Fondazione nazionale Carlo Collodi, 1970.

- G. GENTILINI, Pinocchio e altri Balocchi, Napoli, Medusa, 2006.

- M. G. GIORDANO, « La giustizia di Pinocchio », Riscontri, 2008, 1-2 p. 44-51. (sur les situations de nature juridique présentes dans le roman).

- A. GNOCCHI-M. PALMARO, Ipotesi su Pinocchio, Milano, Ancora, 2005.

- A. GUARNIERI, « La 'formazione' difficile: note sugli itinerari iniziatici di Renzo e Pinocchio », Filologia antica e moderna, 2004, 26, p. 115-135 (sur Pinocchio comme roman de formation).

- C. IMBERTY, « Les animaux dans Pinocchio », Italies 2008, 12, p. 83-109.

- L. INCISA DI CAMERANA, Pinocchio, Bologna, Il mulino, 2004.

- G. JERVIS, « Prefazione », in C. COLLODI, Le avventure di Pinocchio, Torino, Einaudi, 1968).

- G. JERVIS, « Carlo Collodi: Pinocchio; La morte di Pinocchio », in ID., Laboriose inezie, Milano, Garzanti, 1986, p. 309-315.

- Rita MASCIALINO, Pinocchio: analisi e interpretazione, Padova, Cleup, 2004.

- T. MOROSETTI, « Introduzione: Pinocchio come proverbio », Quaderni del '900, 2007, 7, p. 9-19 (sur la place de Pinocchio dans l'imaginaire de la culture populaire italienne).

- F. G. PEDRIALI, « Le pere di Geppetto. Il soggetto alla scuola del libro dei libri », Contemporanea, 2003, 1, p. 13-17 (lecture anthropologique).

- P. PONTI, « Una fame da tagliarsi col coltello'. Pinocchio e le tre pere », Rivista di letteratura italiana, 2014, 2, p. 59-82 (sur le thème de la nourriture dans le roman).

- P. PONTI, « "È una vita che la farei volentieri anch'io!". Pinocchio e il Paese dei balocchi », Esperienze letterarie, 2015, 4, p. 99-113 (sur les chap. XXX et XXXI, sur le thème du jeu et sur le mythe populaire de Cuccagna).

- V. SPINAZZOLA, Pinocchio & C., Milano, Il Saggiatore, 1997.

- S. STEWART-STEINBERG, The Pinocchio effect : on making Italians, 1860-1920, Chicago, University of Chicago press, 2007.

- F. TEMPESTI, Collodiana, Firenze, Salani, 1988.

- A. R. VAGNONI, Collodi e Pinocchio. Storia di un successo letterario, Trento, UNI Service, 2007.

SUR LA LANGUE

- O. CASTELLANI POLLIDORI, La lingua di Pinocchio, in ID. (a c. di), Le avventure di Pinocchio, Pescia, Edizione nazionale Carlo Collodi, 1983, p. LXIII-LXXXIV.

- M. FRESTA, « La macchina e il dettaglio: elementi di oralità nel sistema narrativo del Pinocchio », Bollettino di italianistica, 2011, 1, p. 102-108.

- P. V. MENGALDO, Attraverso la prosa italiana. Analisi di testi esemplari, Roma, Carocci, 2008, p. 179-185 [analyse du chap. VII].

- A. PONTIS, « Collodi: un esempio di 'parlato-parlato' », Sinestesie, 2011, 9, p. 508-514 (Pinocchio et la questione della lingua).

SUR L'ILLUSTRATION

- V. BALDACCI-A. RAUCH, Pinocchio e la sua immagine (1981), Firenze, Giunti, 2006.

- A. FAETI, Guardare le figure. Gli illustratori italiani dei libri per l’infanzia, Torino, Einaudi, 1972.

- E. MELOSSI, I grandi illustratori delle “Avventure di Pinocchio”, in Letteratura italiana. Le opere, III, Dall’Ottocento al Novecento, a cura di A. Asor Rosa, Torino, Einaudi, 1995 [section iconographique].

SUR LES REECRITURES ET LES TRANSPOSITIONS DU ROMAN

- S. ANNIBALETTO, Pinocchio al cinema, Firenze, La Nuova Italia, 1992.

- A. BALESTRI, Io, il Pinocchio di Comencini (dietro le quinte di una vita da burattino), Firenze, Sassoscritto, 2008.

- S. L. BECKETT, « Le pantin persistant et protéiforme: réécritures de Pinocchio », Quaderni d'Italianistica, 2004, 1, p. 43-70.

- P. F. BERNACCHI, Pinocchio nella pubblicità, Firenze, La Nuova Italia, 1997.

- R. BERTACCHINI-D. MARCHESCHI-F. TEMPESTI, Sterne e Collodi, Lucca, Maria Pacini Fazzi, 1999.

- R. DEDOLA-M. CASARI (a c. di), Pinocchio in volo tra immagini e letterature, Milano, Bruno Mondadori, 2008.

- G. FLORES D'ARCAIS (a c. di), Pinocchio sullo schermo e sulla scena. Atti del convegno internazionale dell’8-9-10 novembre 1990, Scandicci, La Nuova Italia, 1990.

- L. MALERBA, Pinocchio con gli stivali (1977), Milano, Mondadori, 1988.

- C. MARTIGNONI, « Sulla Genesi del Pinocchio: un libro parallelo : i materiali preparatori e altre questioni manganelliane », Autografo 2011, 45, p. 19-52.

- G. MANGANELLI, Pinocchio. Un libro parallelo, Torino, Einaudi, 1977.

- I. PEZZINI-P. FABBRI (a c. di), Le avvenure di Pinocchio tra un linguaggio e l'altro, Roma, Meltemi, 2002.

- R. WEST,  « The Persistent Puppet: Pinocchio's Afterlife in Twentieth-Century Fiction and Film », Forum Italicum 2006, 1, p. 103-117.

 

Bibliographie pour les enseignements de didactique

1) Textes officiels

Les langues de la maternelle au bac : http://www.education.gouv.fr/cid206/les-langues-vivantes-etrangeres.html

Heures d’enseignement des langues au collèges : http://eduscol.education.fr/cid45719/le-dispositif-general%A0-des-langue...

Programmes collège : http://www.education.gouv.fr/cid81/les-programmes.html#Langues%20vivantes, http://eduscol.education.fr/cid45680/les-programmes-de-langues-vivantes....

Programmes langues vivantes au lycée général : http://eduscol.education.fr/pid23222/langues-vivantes-lgt.html, http://eduscol.education.fr/cid46518/langues-vivantes-au-nouveau-lycee.html

Ressources pour la seconde : http://eduscol.education.fr/cid56575/banque-d-idees-de-themes-d-etude.html

Sujets pour l’italien :

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Sujets_d_etude_2nd/41/5/Lyc...

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/LV/94/2/LyceeGT_Ressources_...

Programme cycle terminal : http://www.education.gouv.fr/cid53320/mene1019796a.html

Ressources cycle terminal : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/LV/48/7/RESS_LGT_cycle_term...

- B.O. n° 22 du 29/5/97, « Missions du professeur ».

- Décret d’application de la loi d’orientation relatif à l’organisation des langues vivantes : B.O. n° 31 du 1/9/2005.

- Le socle commun des connaissances et des compétences : B.O. n° 29 du 20/7/2006.

- Documents d’accompagnement (brochures CNDP).

- Organisation des itinéraires de découverte B.O. n° 31 du 29/8/ 2002.

- Les rapports de jury au concours du CAPES d’italien sont consultables en ligne sur le site du ministère : www.education.gouv.fr

2) Textes de référence

- ALESSANDRINI, Claude, Civilisation italienne, Paris, Hachette éducation, 2007.

- BEACCO, Jean-Claude, Les dimensions culturelles des enseignements de langue : des mots aux discours, Paris, Hachette FLE, 2000.

- BEACCO, Jean-Claude, L’approche par compétences dans l’enseignement des langues : enseigner à partir du Cadre Européen commun de référence pour les langues, Paris, Didier, 2007.

- BOBAARDS, Paul, Le vocabulaire dans l'apprentissage des langues étrangères, Paris, Hatier Didier, 1994.

- GOULLIER, Francis, Les outils du conseil de l'Europe en classe de langue, Paris, Ed. Didier 2005.

- LENCIEN, Thierry, Le document vidéo dans la classe de langue, Paris, Clé international, 1987.

- LHOTE, Elisabeth, Enseigner l'oral en interaction, percevoir, écouter, comprendre, Paris, Hachette FLE, 1995.

- LUSSIER, Denise, Evaluer les apprentissages dans une approche communicative, Paris, Hachette FLE, 1992.

- MARTINEZ, Pierre, La didactique des langues étrangères, Paris, PUF, Que sais-je ?, 2008 (5e édition mise à jour)

- MOIRAND, Sophie, Enseigner à communiquer en langue étrangère, Paris, Hachette, 1982.

- OLLIVEIR, Bruno, Communiquer pour enseigner, Paris, Hachette éducation, 1992.

- PENDANX, Michèle, Les activités en classe de langue, Vanves, Hachette FLE, 1998.

- PUREN, Christian, Le Cadre européen commun de référence et la réflexion méthodologique en didactique des langues-cultures : un chantier à reprendre, 2006, http://www.aplv-languesmodernes.org/spip.php?article35

- PUREN, Christian, L’évolution historique des approches en didactiques des langues-cultures, ou comment faire l’unité des « unités didactiques », http://www.tesol-france.org/articles/Colloque05/Puren05.pdf

- PUREN, Christian, De l’approche communicative à la perspective actionnelle. Colloque Ranacles, http://uptv.univ-poitiers.fr/web/canal/61/theme/28/manif/125/video/1180

- PUREN, Christian, Histoire des méthodologies de l’enseignement des langues, Paris, Nathan, 1988 : http://www.christianpuren.com/mes-travaux-liste-et-liens/1988a/

- TAGLIANTE, Christine, La classe de langue, Paris, Ed. CLE international, 1994.

- TAGLIANTE, Christine, L'évaluation et le cadre européen commun, Paris, CLE international, 2005.

- TROCME-FABRE, Hélène, J'apprends donc je suis : introduction à la neuropédagogie, Les Editions d’Organisation, 1997 (3e tirage)

- ZARATE, Geneviève, Enseigner une culture étrangère, Paris, Hachette, 1986.

3) Revues

- Les langues modernes, revue de l'APLV – Association des professeurs des langues vivantes de l’enseignement public.

Cahiers pédagogiques, Medialog CRDP Créteil (revue consacrée aux TICE). En ligne : http://www.cahiers-pedagogiques.com

4) Analyse filmique

- AUMONT J., BERGALA A., MARIE M., VERNET M., Esthétique du film, Paris, Armand Colin, 2004.

- AUMONT J., MARIE M., L’analyse des films, Paris, Armand Colin, 2006.

- SCHIFANO L., Cinéma italien de 1945 à nos jours, crise et création, Paris, Nathan Université, 128, 2006 ou Armand Colin, 128 Cinéma Image, 2007.

- VANOYE F., FREY F., LETE A., Le cinéma, Paris, Nathan, « Repères Pratiques », 2005.

Chroniques italiennes, n° 85-86 (2-3/2010), Cinéma italien du 21e siècle.

- Auteurs majeurs du cinéma italien (liste non exhaustive)

Roberto Rossellini (Roma città aperta, Paisà, Germania anno zero), Luchino Visconti (Ossessione, Senso, Il Gattopardo, Rocco e i suoi fratelli), Vittorio De Sica (Ladri di biciclette, Sciuscià, Miracolo a Milano, Umberto D), Giuseppe De Santis (Riso amaro), Federico Fellini (Il bidone, Amarcord, La dolce vita), Michelangelo Antonioni (L'avventura, La notte), Pier Paolo Pasolini (Accattone, Teorema, Il decameron), Paolo e Vittorio Taviani (Good Morning Babilonia, Allonsanfan, Padre padrone), Dino Risi (Il sorpasso, I mostri), Mario Monicelli (I soliti ignoti, La grande guerra), Pietro Germi (Divorzio all'italiana, Signore e signori), Luigi Comencini (Pane, amore e fantasia, Lo scopone scientifico, Le avventure di Pinocchio), Elio Petri, Francesco Rosi, Marco Ferreri, Valerio Zurlini, Mauro Bolognini, Ettore Scola, Marco Bellocchio, Bernardo Bertolucci, Sergio Leone, Lina Wertmüller, Liliana Cavani, Ermanno Olmi, Giuseppe Tornatore, Pupi Avati, Nanni Moretti, Daniele Lucchetti, Roberto Benigni, Gabriele Salvatores, Mario Martone, Gianni Amelio, Ferzan Ozpetek, Marco Tullio Giordana, Emanuele Crialese, Michele Placido, Kim Rossi Stuart, Matteo Garrone, Paolo Sorrentino, Cristina Comencini, Francesca Comencini, Sabina Guzzanti, Francesca Archibugi, Roberta Torre.

 

UE 1.2 : Traduction et faits de langue (7 ECTS)

44h (4h / semaine : 1h thème ; 1h fait de langue ; 2h version)

Compétences visées : Maîtriser les langues françaises et italiennes.

Descriptif : Exercices de traduction ; réflexion en français sur les faits de langue contenus dans les textes proposés (« développer les connaissances linguistiques et culturelles » et le « recul critique vis-à-vis de ces savoirs » cf. arrêté CAPES).

Enseignants : Giovanna Sparacello (thème) et Gérard Vittori (version)

 

UE 1.3 : Didactique (6 ECTS)

44h/semestre (4h/semaine - EC : Didactique des Langues : 1h ; EC : Didactique de l'italien : 3h)

 

- EC : Didactique des Langues (mutualisé avec les autres Parcours Langues du MEEF 1)

Objectifs : Organiser et assurer un mode de fonctionnement du groupe-classe favorisant l’apprentissage et la socialisation des élèves. Conduire une réflexion sur le métier, construire un enseignement, le discuter, interagir, se situer et agir au sein d’une équipe pédagogique.

Descriptif : Prendre la mesure du parcours plurilingue de l’élève (approches inter-linguistiques et interculturelles, appropriation des outils du Conseil de l’Europe, des référentiels professionnels et institutionnels, des programmes spécifiques par cycle), observer : en classe / hors classe (La classe, l’élève et l’enseignant dans l’espace-classe, La trace mémorielle : trace écrite et trace orale, quelles synergies entre les langues vivantes?).

Enseignants : intervenants ESPE

 

- EC : Didactique de l'italien

Mener une réflexion sur les fondements épistémologiques de la discipline. Recul critique vis-à-vis de la transmission des savoirs disciplinaires décrits dans l'UE 1.1.

Enseignants : Sophie D'Isola, Corinne Fortin

 

UE 2 : L’enseignant pilote de son enseignement et des apprentissages (0 ECTS, évaluation au S 8, en lien avec le stage)

19h/semestre (Enseigner l'italien, piloter en analyser une séance  : 12h ; Prendre en compte des besoins et des acquis des élèves, enseignement mutualisé : 7h).

Contenus : préparation et exploitation du stage de pratique accompagnée. Prise en compte des besoins et des acquis des élèves.

 

UE 3 : L’enseignant acteur de la communauté éducative (2 ECTS)

18h/semestre.

Enseignement mutualisé et conçu en lien avec le stage d'observation.

Contenus : environnement professionnel, projet d’établissement, relations école-famille, parcours des élèves.

 

UE 4 : Fondements éthiques et identité professionnelle (2 ECTS)

20h/semestre.

Enseignement mutualisé et intégrant des apports concernant les « cultures numériques ».

Contenus : système éducatif, valeurs de la république et parcours citoyens des élèves, enjeux du numérique.

 

UE 5 : Recherche (3 ECTS)

30h/semestre.

Compétences visées : Initiation à la recherche. Recul critique vis-à-vis d’un corpus de savoir (littérature et civilisation). Apprendre à se tenir informé des acquis de la recherche et participer à des démarches d’innovation pédagogique dans le domaine de l’italien, afin de pouvoir s’engager dans des projets visant à l’amélioration des pratiques d’enseignement.

Descriptif : cours mutualisés avec le Parcours Littérature et culture italiennes du Master Lettres et Humanités.

 

UE 6 : Langue (0 ECTS)

22h/année.

Compétences visées : Maîtrise d’une langue étrangère en référence au cadre européen commun de référence pour les langues à un niveau B2. Langues anciennes : maîtrise d'un corpus de savoirs dans une perspective diachronique.

Dispense : pour l'année 2017/2018, une dispense de l'UE 6 peut être accordée, sur demande, à tout étudiant titulaire d’une licence de langue ou d’une certification en langue étrangère de niveau B2 (CLES ou autre équivalence).


M 1 MEEF Mention 2nd degré, Parcours italien
Semestre 8

- 7 semaines de cours pour la préparation aux épreuves écrites du Capes externe (qui aura lieu vraisemblablement à la fin du mois de mars 2018, voir le calendrier sur le site Publinet), dont une consacrée aux épreuves écrites du CC/Capes blanc

- 2 semaines de cours pour la préparation des épreuves orales du Capes externe

- 3 semaines de stage de pratique accompagnée : du 15/01/2018 au 02/02/2018

- Vacances universitaires : du 03/03/2018 au 11/03/2018
 

  • Pour les descriptifs de l'UE 1, voir Semestre 7

 

UE 1 : Apports disciplinaires et didactiques. L’enseignant concepteur de son enseignement et des apprentissages

 

UE 1.1 : Littérature, civilisation et arts (6 ECTS)

76h/semestre (EC Litt. civi. arts : 36h ; EC Méthodologie : 40h)

 

- EC : Littérature, civilisation et arts italiens

Connaissances et compétences visées : Approfondir sa maîtrise d'un corpus de savoirs dans le domaine de la littérature, de la civilisation et des arts italiens. En situer les repères fondamentaux ainsi que les enjeux épistémologiques.

Enseignants : Claire Lesage (Boccaccio), Claudia Zudini (Collodi)

 

- EC : Méthodologie de l'écrit , méthodologie de l'oral, approches didactiques

Connaissances et compétences visées : maîtriser les exercices écrits et oraux des épreuves du concours (en français et en italien) ; il s'agit d'exercices diversifiés où se révèlent la maîtrise des démarches intellectuelles impliquant de réelles capacités de compréhension, d’approfondissement, d’expression, d’argumentation et de communication à partir des savoirs fondamentaux de la culture et de la civilisation italiennes. Connaître le cadre réglementaire, ainsi que les objectifs, les contenus et l'organisation des programmes.

Enseignants : Elisa Barbolini et Giuseppe Coniglio

 

UE 1.2 : Traduction et faits de langue (6 ECTS)

24h/semestre.

Compétences visées : Maîtriser les langues françaises et italiennes.

Descriptif : Exercices de traduction ; réflexion en français sur les faits de langue contenus dans les textes proposés (« développer les connaissances linguistiques et culturelles » et le « recul critique vis-à-vis de ces savoirs » cf. arrêté CAPES).

Enseignants : Giovanna Sparacello (thème) et Gérard Vittori (version)

 

UE 1.3 : Didactique (7 ECTS)

70h/semestre (EC : Didactique des Langues : 20h ; EC : Didactique de l'italien : 50h)

 

- EC : Didactique des Langues (mutualisé avec les autres Parcours Langues du MEEF 1)

Objectifs : Organiser et assurer un mode de fonctionnement du groupe-classe favorisant l’apprentissage et la socialisation des élèves. Conduire une réflexion sur le métier, construire un enseignement, le discuter, interagir, se situer et agir au sein d’une équipe pédagogique.

Descriptif : Prendre la mesure du parcours plurilingue de l’élève (approches inter-linguistiques et interculturelles, appropriation des outils du Conseil de l’Europe, des référentiels professionnels et institutionnels, des programmes spécifiques par cycle), observer : en classe / hors classe (La classe, l’élève et l’enseignant dans l’espace-classe, La trace mémorielle : trace écrite et trace orale, quelles synergies entre les langues vivantes?).

Enseignants : intervenants ESPE

 

- EC : Didactique de l'italien

Mener une réflexion sur les fondements épistémologiques de la discipline. Recul critique vis-à-vis de la transmission des savoirs disciplinaires décrits dans l'UE 1.1.

Enseignants : Véronique Youinou, Giuseppe Coniglio

 

UE 2 : L’enseignant pilote de son enseignement et des apprentissages (4 ECTS, évaluation en lien avec le stage de pratique accompagnée)

18h/semestre (Enseigner l'italien, piloter en analyser une séance : 14h ; Prendre en compte des besoins et des acquis des élèves, enseignement mutualisé : 4h).

Contenus : préparation et exploitation du stage de pratique accompagnée. Prise en compte des besoins et des acquis des élèves.

 

UE 4 : Fondements éthiques et identité professionnelle (2 ECTS)

20 h/semestre.

Enseignement mutualisé et intégrant des apports concernant les « cultures numériques ».

Contenus : système éducatif, valeurs de la république et parcours citoyens des élèves, enjeux du numérique.

 

UE 5 : Recherche (3 ECTS)

30h/semestre.

Compétences visées : Initiation à la recherche. Recul critique vis-à-vis d’un corpus de savoir (littérature et civilisation). Apprendre à se tenir informé des acquis de la recherche et participer à des démarches d’innovation pédagogique dans le domaine de l’italien, afin de pouvoir s’engager dans des projets visant à l’amélioration des pratiques d’enseignement.

Descriptif : cours mutualisés avec le Parcours Littérature et culture italiennes du Master Lettres et Humanités.

 

UE 6 : Langue (2 ECTS)

22h/année.

Compétences visées : Maîtrise d’une langue étrangère en référence au cadre européen commun de référence pour les langues à un niveau B2. Langues anciennes : maîtrise d'un corpus de savoirs dans une perspective diachronique.

  • Dispense : pour l'année 2017/2018, une dispense de l'UE 6 peut être accordée, sur demande, à tout étudiant titulaire d’une licence de langue ou d’une certification en langue étrangère de niveau B2 (CLES ou autre équivalence).

M 2 MEEF Mention 2nd degré, Parcours italien
Semestre 9

 

UE 1 : L’enseignant concepteur de son enseignement et des apprentissages (11 ECTS)

Contenus : comment construire et évaluer des séances, des séquences d'apprentissage ; comment exploiter les ressources numériques dans son enseignement.

 

UE 2 : L’enseignant pilote de son enseignement et des apprentissages (7 ECTS)

Contenus : comment instaurer un climat de classe propice aux apprentissages ; comment mettre en œuvre et analyser des séances, des séquences d'apprentissage prenant en compte la diversité des élèves ; comment exploiter l'environnement numérique lié à la conduite d'une séquence.

 

UE 4 : Mise en situation professionnelles (10 ECTS)

Contenus : Analyser ses pratiques professionnelles.

 

UE 5 : Recherche (2 ECTS)

Contenus : méthodologie de la recherche. Etat d'avancement du mémoire de MEEF 2 (choix du sujet, conceptualisation, problématique, plan, recherches bibliographiques, élaboration, conventions typographiques, etc.).


M 2 MEEF Mention 2nd degré, Parcours italien
Semestre 10

 

UE 1 : L’enseignant concepteur de son enseignement et des apprentissages (3 ECTS)

Contenus : comment construire et évaluer des séances, des séquences d'apprentissage ; comment exploiter les ressources numériques dans son enseignement.

 

UE 2 : L’enseignant pilote de son enseignement et des apprentissages (3 ECTS)

Contenus : comment instaurer un climat de classe propice aux apprentissages ; comment mettre en œuvre et analyser des séances, des séquences d'apprentissage prenant en compte la diversité des élèves ; comment exploiter l'environnement numérique lié à la conduite d'une séquence.

 

UE 3 : L’enseignant acteur de la communauté éducative (4 ECTS)

Contenus : comment faire vivre à l'élève les valeurs de la République ; comment l'accompagner dans son parcours d'apprentissage et de formation. Mettre en œuvre des démarches de projet pluridisciplinaire et/ou inter-degré dans une logique de parcours éducatifs. Maîtriser l'environnement numérique professionnel.

 

UE 4 : Mise en situation professionnelles (10 ECTS)

Contenus : Analyser ses pratiques professionnelles.

 

UE 5 : Recherche (10 ECTS)

Contenus : méthodologie de la recherche. Rédaction et soutenance du mémoire.

 

  • ATTENTION : L’objectif du mémoire professionnel est 1/ d’acquérir une solide démarche de recherche qui puisse être ensuite réinvestie dans la pratique professionnelle quotidienne ; et 2/ de développer une démarche réflexive et critique vis-à-vis des différents aspects du métier d’enseignant. La définition du sujet traité (dès le mois d’octobre) et la construction progressive de la problématique se font en étroite collaboration avec l’enseignant tuteur de stage et l’enseignant chercheur référant (Claudia Zudini pour l'année 2017/2018 : claudia.zudini [at] univ-rennes2.fr). Le mémoire doit avoir 1/ un contenu disciplinaire et 2/ une finalité pédagogique. Il doit être rédigé en langue française. Il sera l’objet d’une soutenance orale. Sa rédaction définitive aussi bien que sa soutenance feront l'objet d'une évaluation.

PROGRAMME DU CAPES EXTERNE D'ITALIEN
SESSION 2018

 

Programme de l’épreuve de composition (première épreuve d’admissibilité) : le programme repose sur quatre notions et thématiques issues des programmes des lycées et collèges :

1. Notion du cycle terminal, séries générales et technologiques : Mythes et héros

2. Notion du programme de Seconde, séries générales et technologiques : Visions d’avenir : créations et adaptations

3. Thématique de l’enseignement de littérature étrangère, série L : L’écrivain dans son siècle

4. Thématique de l’enseignement de littérature étrangère, série L : La rencontre avec l’autre, l’amour, l’amitié

Les ouvrages ci-dessous serviront d’appui à ce programme.

Le dossier proposé à l’analyse des candidats sera composé d’extraits (1 à 3) de l’un ou l’autre de ces ouvrages. Les autres documents, textes ou images, seront représentatifs de la culture italienne indispensable à l’enseignement de la langue. L’ensemble du dossier comportera un nombre variable de documents, en fonction de leur nature (de 4 à 5). Ce corpus permettra de construire la problématique du dossier en résonance avec la notion donnée.

Ouvrages de référence :

- Carlo Collodi, Le avventure di Pinocchio. Storia di un burattino, Torino, Einaudi Tascabili, 2014.

- Giovanni Boccaccio, Elegia di Madonna Fiammetta / Corbaccio, a cura di F. Erbani, Milano, Garzanti, « I grandi libri », 2017.

 

Pour les deux épreuves d’admission, le programme est celui des collèges et lycées.

 

Commentaires sur les épreuves du concours

(publiés le 21 avril 2017: http://media.devenirenseignant.gouv.fr/file/capes_externe/85/3/p2018_cap...) :

Composition, ÉCRIT 1 : chaque dossier proposé indiquera la notion du programme des lycées et collèges à laquelle il se rattache et sélectionnera des extraits de l’une ou l’autre des œuvres recommandées (de 1 à 3). Les autres documents, textes ou images, seront représentatifs de la culture italienne indispensable à l’enseignement de la langue. L’ensemble du dossier comportera de 4 à 5 documents, en fonction de leur nature. À partir de l’exploitation et la mise en résonance des documents proposés, le candidat organisera une réflexion en relation avec la notion ou thématique du programme de collège ou de lycée qui aura été précisée sur le sujet. Le jury attendra une réflexion construite, organisée, qui permette de dégager, à partir de l’intitulé du dossier, les grandes lignes d’une problématique utilisant avec pertinence les documents. Il est souhaitable que le candidat enrichisse cette réflexion des connaissances qu’il aura pu acquérir au cours de sa formation universitaire. Il devra éviter d’organiser sa composition autour des différents documents pris de façon isolée. Il devra au contraire mettre en œuvre une « confrontation » de ceux-ci et accorder la plus grande attention au plan de la production écrite. Chaque année, le programme sera composé de deux notions des programmes des lycées et collèges et de deux thématiques de l’enseignement de littérature étrangère en langue étrangère. Il sera accompagné d’une liste (établie par le jury) d’œuvres recommandées, suffisamment riches pour pouvoir servir d’appui à tout dossier, quelle que soit la notion ou la thématique retenue. Chaque année, une notion et une thématique seront remplacées. Quant aux œuvres recommandées, elles changeront selon une périodicité établie par le jury.

Traduction, ÉCRIT 2 : l’épreuve de traduction comportera une version et/ou un bref thème. Il s’agira d’extraits de textes des XIXe, XXe ou XXIe siècles. Pour chaque texte à traduire, un fait de langue fera l’objet d’une question. Le candidat devra procéder, en français, à l’analyse de ces faits de langues, justifier son choix de traduction et montrer au jury sa capacité à expliciter le fonctionnement de la langue tel qu’il pourrait être amené à le faire en situation d’enseignement, en communiquant avec pédagogie, grâce à une expression claire et organisée, les connaissances et le raisonnement sur lesquels il fonde son analyse dans un contexte d'utilisation donné. Le jury choisira de retenir des points dont la connaissance est jugée fondamentale pour l’enseignement de l’italien. Épreuve de mise en situation professionnelle,

Epreuve de mise en situation professionnelle, ORAL 1 : cette épreuve s’appuiera sur un dossier (composé d’un texte littéraire, de documents iconographiques, audio ou vidéo appartenant au patrimoine culturel italien) qui se rapportera à l’une des notions culturelles des programmes de lycées et collèges et pourra renvoyer à toute époque. Dans la première partie de l'épreuve, le candidat devra, en italien, faire un exposé comportant la présentation, l’étude et la mise en relation des documents constituant le dossier. Puis, guidé par cette analyse, il proposera lors d'une deuxième partie de l'épreuve, en français, une exploitation didactique et pédagogique de tout ou partie du dossier. Le candidat devra justifier ses choix en fonction des programmes officiels, et notamment en fonction des objectifs culturels, méthodologiques et linguistiques et des activités langagières que ces documents pourront permettre d’illustrer, d’atteindre ou de mettre en œuvre. Il devra là faire preuve de sa capacité à envisager une séquence adaptée à un public d’élèves de lycée ou de collège. Les deux parties de l'épreuve seront évaluées à parts égales.

Épreuve sur dossier, ORAL 2 : la première partie consistera en une épreuve de compréhension de l’oral où le candidat devra faire la preuve de sa compréhension de l’extrait d’un fichier audio ou vidéo en lien avec l’une des notions des programmes de lycée et de collège. La présentation du document faite par le candidat n’excédera pas 15 minutes. La deuxième partie s’appuiera sur un dossier en lien avec la même notion du programme composé de : - une ou deux productions authentiques d’élèves (écrites et orales) - des éléments de contextualisation de la production des élèves. - des références au cadre institutionnel parmi lesquelles et au choix du jury : extraits des programmes, du CECRL, du Socle de connaissances et de compétences, de la Loi pour la refondation de l’école, du règlement intérieur ou du projet pédagogique de l’établissement, etc. - des indications sur la situation d’enseignement parmi lesquelles et au choix du jury : type d’établissement, effectif de la classe, répartition socio-économique, filles/garçons, période de l’année, etc. En s’appuyant sur l’ensemble des documents, il appartiendra au candidat de repérer dans les productions d’élèves : - les acquis des élèves d’un point de vue culturel, linguistique et pragmatique, - les besoins d’apprentissages complémentaires et de remédiation, puis de proposer des modalités de travail permettant la consolidation des compétences. Les deux parties de l'épreuve seront évaluées à parts égales.


PROGRAMME DE L’AGREGATION EXTERNE D'ITALIEN
SESSION 2018

N.-B. Le programme du concours fait l’objet d’une publication annuelle au Bulletin officiel du ministère de l’Éducation nationale :

http://media.devenirenseignant.gouv.fr/file/agregation_externe/59/0/p201...


i. Questions

 

Question n° 1 : Giovanni Boccaccio, Elegia di Madonna Fiammetta / Corbaccio.

Édition de référence : Giovanni Boccaccio, Elegia di Madonna Fiammetta / Corbaccio, a cura di Francesco Erbani, Milano, Garzanti (« i grand libri »), 2016 (1re éd. 1988).

Question n° 2 : Léonard de Vinci. Art, science et écriture.

Édition de référence : Leonardo da Vinci, Scritti, a cura di Carlo Vecce, Milano, Mursia, 1992.

Question n° 3 : Giuseppe Verdi. Opéra et politique.

Éditions de référence : Tutti i libretti d’opera, a cura di Piero Mioli, Roma, Newton Compton [ebook 2012] ; Autobiografia dalle lettere, a cura di A. Oberdorfer, Milano, Rizzoli [ebook, 2013].

Question n° 4 : Curzio Malaparte.

Édition de référence : Curzio Malaparte, Opere scelte, a cura di Luigi Martellini, Milano, Mondadori (« I Meridiani »), 1997.

 

ii. Textes pour les explications orales

 

Question n° 1 : Giovanni Boccaccio, Elegia di Madona Fiammetta / Corbaccio.

Elegia di Madonna Fiammetta :

Prologo, p. 3-4

p. 7 (« A me, nello ampissimo letto… ») à p. 10 (« … a quel giorno si celebrava ») 

p. 11 (« Mentre che io… ») à p. 13 (« … se non di piacergli. »)

p. 18 (« Ecco che li cresciuti ornamenti,… ») à p. 22 (« … per troppo bene. »)

p. 57 (« Quale voi avete di sopra udito… ») à p. 59 (« … da altro accidente noioso me ’l guarderebbero. »)

p. 66 (« Quando il cielo… ») à p. 69 (« … il quale io invano e ingannata ingannata aspettava. ») 

p. 74 (« Ma tra gli altri che me più forte gravava… ») à p. 76 (« … che non veniva. »)

p. 92 (« E questo detto… ») à p. 95 (« … la quale troppo era lontana a potermi giovare. »)

p. 95 (« ‒ Donna, come tu sai… ») à p. 100 (« …più contenta [se essere si può contenta di male avere] sono d’avere fedelmente amato. »)

p. 105 (« Ma poi che quelle danze… ») à p. 109 (« … si vedrà da tutti. ») 

p. 109 (« Egli avvenia spesse volte… ») à p. 113 (« … a femina umana. »)

p. 117 (« ‒ Oh, felice colui… ») à p. 123 (« … volgere la mente mia. »)

p. 127 (« “O bellezza…” ») à p. 128 (« “… ne’ termini primi laudevoli si sarebbe” »)

p. 145 (« ‒ O iniquissima donna… ») à p. 147 (« … lieta ricercherei le triste case. »)

p. 149 (« ‒ O cara figliuola… ») à p. 152 (« …come la nuova donna ha forse te della sua tratta. ») 

p. 160 (« ‒ O letto, rimanti… ») à p. 163 (« …anzi piagnendo in me usavano pietoso oficio. »)

Corbaccio :

p. 206 (« Non è ancora molto tempo… ») à p. 207 (« …non è ora da andar cercando questa giustizia. »)

p. 210 (« Per che essendo io… ») à p. 213 (« …e in parte mi recò speranza. »)

p. 216 (« ‒ Questo luogo è da vari… ») à p. 218 (« … che a voi stessi. »)

p. 230 (« E cominciando da quello che promesso abbiamo… ») à p. 233 (« … tutti ’l dí vi dimostrano. »)

p. 233 (« La femina è animale… ») à p. 235 (« …chiaramente può conscere sé donna e signoreggiante. »)

p. 237 (« E sono certo che… ») à p. 241 (« …per ciò che quelle sempre le vogliono. »)

p. 246 (« Ma vegniamo ad altro…) à p. 249 (« … alle virtuose opere. »)

p. 253 (« E, acciò che io dalla sua principale cominci… ») à p. 260 (« … piú che alcuna altra esser degna. »)

p. 263 (« Alcuni sono chiamati… ») à p. 267 (« … donde tanta lena le venga. »)

p. 270 (« E perciò, tornando… ») à p. 272 (« … gittare alla francesca. »)

p. 276 (« Né prima fu l’anima mia… ») à p. 280 (« … chi lavora i suoi. »)

p. 281 (« Egli è il vero… ») à p. 283 (« … avessono detto. »)

p. 290 (« Ma non sai tu qual sia… ») à p. 291 (« … costei amando. ») 

 

Question n° 2 : Léonard de Vinci. Art, science et écriture.

Favole : 15, 22, 26, 37, 38 et 40.

Bestiario : 62.

Profezia : Pronostico 73, « Della crudeltà dell’omo » (p. 120).

Facezie : 12, 16, 23, 24.

Poetica della pittura, p. 143-150.

Descrizioni fantastiche

La caverna, de « Non fa sì gran muglia » à « miracolosa cosa » (p. 162).

Il termine della terrestre natura (p. 162-163).

Il gigante, de « Caro Benedetto Dei » (p. 165) à « sepolto nel gran ventre » (p. 167).

Diluvio e sua dimostrazione in pittura, de « Vedeasi la oscura e nubolosa aria » (p. 177) à « la oscurità delle tenebre » (p. 179).

La scienza della natura

Le acque, « Che cosa è acqua », de « Acqua è infra i quattro elementi » (p. 199) à « non danno gravezza alle inferiori » (p. 200).

Lalde del sole, p. 204-205, jusqu’à « nelle lor sepolture » (p. 205).

La scienza dell’uomo

Proemi di anatomia, de « O scrittore con quali lettere » (p. 212) à « desideri integral notizia » (p. 213).

Contro li abbreviatori, de « O stoltizia umana » (p. 214) à « nessuno uman consiglio » (p. 215).

Contro la negromanzia e l’archimia, « Delli muscoli che movan la lingua » (p. 216), jusqu’à « che nello infinito tempo si contengano ecc. » (p. 217), puis de « Ma delli discorsi umani » (p. 218) à « dall’elemento riempiuto » (p. 219).

 

Texte latin (pour l’explication de textes anciens)

Boccace, Les femmes illustres / De mulieribus claris, éd. V. Zaccaria, trad., intr., et notes J.-Y. Boriaud, Paris, Les Belles Lettres, Coll. « Les Classiques de l'humanisme », 2013.

Cap. Incipit, p. 3, l. 1 à p. 5, l. 79.

Cap. XXXVI, p. 60, l. 1 à Cap. XLII, p. 79, l. 213

Cap. CI, p. 187, l. 1 à Conclusio, p. 204, l. 33

 

Question n° 3 : Giuseppe Verdi. Opéra et politique.

Libretti

Nabucco

I Lombardi alla prima crociata

Ernani

I due Foscari

Giovanna d’Arco

Attila

La battaglia di Legnano

I Vespri siciliani

Simon Boccanegra

Don Carlo

 

Question n° 4 : Curzio Malaparte.

La rivolta dei santi maledetti

Tecnica del colpo di stato

Racconti

Kaputt

La pelle

 

  • Attention : à partir de la session 2018, concernant les questions 3 et 4, le jury ne propose plus une liste de textes inscrits au programme, mais la seule liste des œuvres dont seront extraits les textes proposés aux candidats admissibles lors des épreuves orales d’admission.

 

BIBLIOGRAPHIES

 

Question n° 1 : Giovanni Boccaccio, Elegia di madonna Fiammetta / Corbaccio.

1) Textes

Édition conseillée (“de référence”) :

- Giovanni BOCCACCIO, Elegia di Madonna Fiammetta, Corbaccio, Introduzione e note di Francesco Erbani, Milano, Garzanti, 1988, 2016 (6e éd.).

Édition critique (à consulter) :

Tutte le opere di Giovanni Boccaccio, a cura di Vittore Branca, V / 2, Elegia di Madonna Fiammetta, a cura di Carlo Delcorno, Corbaccio, a cura di Giorgio Padoan, Consolatoria a Pino de’ Rossi, a cura di Giuseppe Chiecchi, Buccolicum carmen, a cura di Giorgio Bernardi Perini, Allegoria mitologica, a cura di Manlio Pastore Stocchi, Milano, Mondadori (« I classici italiani Mondadori »), 1994.

Traductions :

- BOCCACE, Fiammetta, Traduit de l’italien et présenté par Serge Stolf, Paris, Arléa, 2003.

- BOCCACE, Corbaccio / Corbeau de malheur, Édition bilingue, Introduction de Guido Baldassarri, Traduction de Pauline Pionchon, Texte italien établi par Giorgio Padoan, Paris, Les Belles Lettres, 2010.

2) Études

Biographies et présentations d’ensemble de l’auteur et de son œuvre, textes au programme compris :

- BRANCA, Vittore, « Giovanni Boccaccio. Profilo biografico », vol. I de Tutte le opere di Giovanni Boccaccio, Milano, Mondadori, 1967, p. 3-197.

- MUSCETTA, Carlo, Giovanni Boccaccio, Roma-Bari, Laterza (LIL), 1972.

- TATEO, Francesco, Boccaccio, Roma-Bari, Laterza, 1998.

- BATTAGLIA RICCI, Lucia, Boccaccio, Roma, Salerno, 2000.

- SURDICH, Luigi, Boccaccio, Roma-Bari, Laterza, 2001.

Etudes sur l’œuvre boccacienne, comprenant chapitres ou paragraphes sur l’Elegia et le Corbaccio :

- PADOAN, Giorgio, Il Boccaccio. Le Muse, il Parnaso e l’Arno, Firenze, Olschki, 1978.

- BRUNI, Francesco, Boccaccio. L’invenzione della letteratura mezzana, Bologna, Il Mulino, 1990.

- ZACCARIA, Giuseppe, Giovanni Boccaccio. Alle origini del romanzo moderno, Milano, Bompiani, 2014 (pour les chap. II, « Il romanzo di costume : la Fiammetta », p. 37-59 et VI, « La chiusura del cerchio : il Corbaccio », p. 117-142).

Etudes sur l’Elegia di madonna Fiammetta :

- DE ROBERTIS, Giuseppe, « La “Fiammetta” », in Studi, Firenze, Le Monnier, 1944, p. 48-54.

- BATTAGLIA, Salvatore, « Il significato della “Fiammetta” » [1944], in La coscienza letteraria del Medioevo, Napoli, Liguori, 1965, p. 659-668.

- SEGRE, Cesare, Le strutture e il tempo, Torino, Einaudi, 1974, p. 87-115.

- SURDICH, Luigi, « L’Elegia di Madonna Fiammetta : l’eroina elegiaca e il suo libro », in La cornice d’amore. Studi sul Boccaccio, Pisa, ETS, 1987, p. 155-223.

Articles de revues consacrés à l’Elegia di madonna Fiammetta :

- PORCELLI, Bruno, I tempi e la dimensione elegiaca della Fiammetta del Boccaccio, « Critica letteraria », X (1982), p. 3-14.

- NAVONE, Paola, Fiammetta tra classici e medievali : appunti sulla fortuna di letteratura ovidiana e pseudo-ovidiana nell’Elegia, « Studi di Filologia e Letteratura », VI (1984), p. 45-64.

- BARILLI, Renato, La retorica nella narrativa del Boccaccio. L’« Elegia di Madonna Fiammetta », « Quaderni d’italianistica », VI 2 (1985), p. 241-248.

- NATALI, Giulia, La « diceria » di Madonna Fiammetta, « La Rassegna della letteratura italiana », XC (1986), p. 55-70.

- DESIDERIO, Italo, Cultura e fonti nell’Elegia di Madonna Fiammetta, « Critica letteraria », anno XXXIII, IV / 129 (2005), p. 627-654.

- DOGLIO, Maria Luisa, Il libro, « lo ’ntelletto e la mano » : Fiammetta o la donna che scrive, « Studi sul Boccaccio », 33 (2005), p. 97-115.

- DI FRANZA, Concetta, L’Elegia di Madonna Fiammetta : la descriptio tra modelli retorici e questioni di genere, « Filologia e critica », 34.1 (2009), p. 42-76.

- SAPEGNO, Maria Serena, Il discorso dell’auctor nella Elegia di Madonna Fiammetta, « Critica del testo », XV / 3 (2013), p. 323-334.

- CHIECCHI, Giuseppe, Elegia di Madonna Fiammetta : in margine alla mitologia del personaggio, « Studi sul Boccaccio », 43 (2015), p. 77-122.

Etudes sur le Corbaccio :

- MARTI, Mario, « Introduzione », in Il Corbaccio, La Galatina, Congedo editore, 1982, p. V-XXXIV.

- HOLLANDER, Robert, Boccaccio’s Last Fiction : « Il Corbaccio », Philadelphia, University of Pennsylvania Press, 1988.

- VEGLIA, Marco, Il corvo e la sirena. Cultura e poesia del Corbaccio, Roma-Pisa, Istituti editoriali e poligrafici internazionali, 1998.

- RICO, Francisco, « Il Secretum di Boccaccio », in Ritratti allo specchio (Boccaccio, Petrarca), Roma-Padova, Antenore, 2012, p. 97-131.

Articles de revues consacrés au Corbaccio :

- ILLIANO, Antonio, Corbaccio : precisazioni e proposte su autobiografismo, età e datazione, « Italianistica », 19, 2/3 (1990), p. 239-252.

- MAZZONI PERUZZI, Simonetta, Medioevo francese nel Corbaccio, Firenze, Le Lettere, 2001.

- USHER, Jonathan, Lattanzio Firmiano nel « Corbaccio » ?, « Studi sul Boccaccio », 29 (2001), p. 187-197.

- PANZERA, Maria Cristina, Rire pour guérir de l’amour, les mots fétides du Corbaccio, « Filigrana », 7 (2002-2003), p. 33-58.

- TUFARO, Ilaria, La cattedra della cianghellina. Monna Diana e Cianghella nel Corbaccio, « La parola del testo », XI / 2 (2007), p. 395-408 (repris avec quelques ajustements in TUFARO, I., Imago mulieris. Figure femminili del Trecento letterario italiano, Manziana, Vecchiarelli, 2009, p. 67-86).

- RINOLDI, Paolo, Boccaccio e il « Gouffre de Setalie », « Studi sul Boccaccio », 36 (2008), p. 89-109.

- CASTIGLIA, Ignazio, Il labirinto d’amore. Istanze morali e ragioni artistiche nel « Corbaccio » di Giovanni Boccaccio, Caltanissetta-Roma, Sciascia, 2011 (lien: http://opac.regesta-imperii.de/lang_en/suche.php?page=2&qs=&ts=&ps=&tags...).

- MALDINA, Nicolò, Retoriche e modelli della predicazione medievale nel « Corbaccio », « Studi sul Boccaccio », 39 (2011), p. 155-187.

- PSAKI, F. Regina, Giving them the bird: figurative language and the ‘woman question’ in the « Decameron » and the « Corbaccio », « Studi sul Boccaccio », 41 (2013), p. 207-237.

- CHIODO, Domenico, Un labirinto di allegorie : il Corbaccio e l’amore, « Levia Gravia », 15-16 (2013-2014), p. 73-84.

- ZACCARELLO, Michelangelo, Del corvo, animale solitario. Ancora un'ipotesi per il titolo del « Corbaccio », « Studi sul Boccaccio », 42 (2014), p. 179-194.

Etudes sur la question féminine au Trecento :

- KLAPISCH-ZUBER, Christiane, « La donna e la famiglia », in Le Goff, Jacques (a cura di), L’uomo medievale, Roma-Bari, Laterza, 1987, 2006 (éd. poche), p. 321-349 (en français : « Les femmes et la famille », in Le Goff, J. [dir.], L’Homme médiéval, Paris, Seuil, 1989, p. 315-343).

- KLAPISCH-ZUBER, Christiane (dir.), Storia delle donne. Il medioevo, Bari, Laterza, 1990, t. 2 de Duby, Georges, Perrot, Michelle, Storia delle donne in Occidente, 5 vol., Bari, Laterza, 1990-1992 (ouvrage de consultation : v. les chap. 3, 4, 5, 9, 10, 11, 12 ; version française Histoire des femmes en Occident. Le Moyen Âge, Paris, Plon, 1991 ; repris au format poche sous le même titre, Paris, Perrin, 2002).

Tempi e spazi di vita femminile tra medioevo ed età moderna, a cura di S. Seidel Menchi, A. Jacobson Schutte, T. Kuehn, Bologna, Il Mulino, 1999 (en particulier : S. Seidel Menchi, « La fanciulla e la clessidra. Nota sulla periodizzazione della vita femminile nelle società preindustriali », p. 105-155 ; et T. Kuehn, « Figlie, madri, mogli e vedove. Donne come persone giuridiche », p. 431-460).

- MOULINIER, Laurence, Esthétique et soins du corps dans les traités médicaux à la fin du Moyen Âge, « Médiévales », 46 (2004), p. 55-72 (consultable en ligne : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00009214/document).

Sur la langue de la Fiammetta et du Corbaccio :

- MANNI, Paola, La lingua di Boccaccio, Bologna, Il Mulino, 2016.

- PATOTA, Giuseppe, La grande bellezza dell’italiano. Dante, Petrarca, Boccaccio, Roma-Bari, Laterza, 2015, p. 214-219 et 248-258.

 

Question n° 2 : Léonard de Vinci. Art, science et écriture.

 

TEXTES

1/ Anthologies et éditions partielles :

- Scritti, a cura di C. Vecce, Milano, Mursia, 1992 (édition conseillée par le B.O.)

Scritti artistici e tecnici, a cura di B. Agosti, BUR, Milano, 2007 [1e éd. 2002]*.

L’uomo e la natura, introduzione e cura di M. De Micheli, Milano, Feltrinelli, 192, 1991, 2012.

Leonardo « omo sanza lettere », a cura di G. Fumagalli, Firenze, Sansoni, 1939 (1943, 1952, 1970).

Scritti scelti, a cura di Anna Maria Brizio, Torino, UTET, 152, 1966, 1980 (molto larga nella scelta e criterio cronologico).

The Literary Works of Leonardo da Vinci, compiled and edited from the original Manuscripts by Jean Paul Richter. Commentary, C. Pedretti ed., 2 vols., Oxford and Los Angeles 1977.*

2/ Éditions des manuscrits :

- Présentation des mss : A. MARINONI, « Sulla tipologia dei mss. vinciani », Raccolta vinciana, XXIV, 1992, pp. 189-199. (http://bibdig.museogalileo.it/Teca/Viewer?an=337232)

- Le programme e-Leo (ou Leonardo digitale) de la Biblioteca Leonardiana de Vinci – http://www.leonardodigitale.com – rend accessible la totalité des manuscrits de Léonard. Reproduits en mode image, les feuillets sont accompagnés de leurs transcriptions. Il est ainsi possible de retrouver dans leur contexte tous les passages retranscrits par Carlo Vecce dans l’édition anthologique au programme.

- Libro di pittura. Codice Urbinate lat. 1270 nella Biblioteca Apostolica Vaticana, a cura di C. Pedretti, C. Vecce, 2 voll., Firenze, Giunti, 1995*. Compilazione dei manoscritti leonardeschi, codice ascrivibile a Francesco Melzi, allievo di Leonardo ed erede dei suoi manoscritti.

1a edizione abbreviata : Parigi, Giacomo Langlois, 1651, a cura di Raphaël du Fresne (lo stesso anno viene pubblicata la traduzione francese).

1a edizione che si presenta come completa : Roma, De Romanis, 1817 (anastatica, Milano, Savelli, 1882). Prima parte del Trattato viene ripubblicata con il titolo di Paragone nel 1939 e nel 1949 da J. P. Richter.

Cfr. aussi : Traité de la peinture, textes traduits et présentés par A. Chastel, Paris, Editions Berger-Levrault (1987), 1993 (1e version : 1960. Contrôle de la traduction et notes de Robert Klein ; cfr. aussi l’autre version, toujours revue par R. Klein, La peinture, Paris, Hermann, 1964).

Les manuscrits de Léonard de Vinci de l’Institut de France (publiés en fac-similé), avec transcription littérale et traduction française, préface de M. Charles Ravaisson-Mollien, Paris, A. Quantin, 1881-1891, 6 vol. [185/1-6, fonds ancien BU R2].

ÉTUDES

NOTA BENE : De nombreux articles ‘classiques’ sont accessibles sur le site Franuvolo : http://www.franuvolo.it/sito/leonardo-in
NOTA BENE : La plupart des articles de Carlo Vecce sont disponibles sur le site de l’Istituto universitario Orientale: http://opar.unior.it/view/people/Vecce,_Carlo.html

1/ Publications périodiques de référence

Letture Vinciane, Biblioteca Leonardiana di Vinci, publiées chez Giunti.

52 livraisons à ce jour (depuis 1960). Les douze premières ont été rassemblées en un volume: Leonardo da Vinci letto e commentato da Marinoni, Heydenreich, Brizio, Reti, De Toni, Mariani, Salmi, Pedretti, Steinitz, Maccagni, Garin, Vasoli. Letture Vinciane I-XII (1960-1972), a cura di P. Galluzzi, Firenze, Giunti-Barbèra, 1974.*

Raccolta Vinciana, Ente Raccolta Vinciana, Milano. 33 livraisons à ce jour (depuis 1905). Les numéros 1-28 (1905-1999) sont consultables sur le site ‘Biblioteca digitale del Museo Galileo’ : http://bibdig.museogalileo.it/Teca/Viewer?an=337232

- Achademia Leonardi Vinci. Journal of Leonardo studies & bibliography of Vinciana, edited by Carlo Pedretti, Firenze, Giunti, 10 vol., 1988-1997.*

2/ Synthèses

- P.C. MARANI, s. v. « Leonardo da Vinci » in Dizionario biografico degli Italiani, vol. 64, Istituto della Enciclopedia Italiana, Roma 2005, ad vocem : http://www.treccani.it/enciclopedia/leonardo-da-vinci_%28Dizionario-Biog...

- L. BATKIN, Leonardo da Vinci, Roma-Bari, Laterza, 1988*.

- D. ARASSE, Léonard de Vinci : le rythme du monde, Paris, Hazan, 1997.

- C. VECCE, Leonardo, presentazione di C. Pedretti, Roma, Salerno editrice, (1998) 20062 (trad. française de la 1e édition : C. Vecce, Léonard de Vinci, traduit de l’italien par M. Fusaro, Paris, Flammarion, 2001).

- M. KEMP, Leonardo da Vinci : The Marvellous Works of Nature and Man, Oxford, Oxford University Press 2006 (accessible en ligne par le site de la BU de R2 - 1re éd. : London/Melbourne/Toronto, 1981, trad. it. : Leonardo da Vinci, le mirabili operazioni della natura e dell’uomo, trad. di F. Saba Sardi, Milano, Mondadori, 1982)*.

-- P. C. MARANI, Leonardiana. Studi e saggi su Leonardo da Vinci, Milano-Ginevra, Skira, 2010.

F. CAPRA, Léonard de Vinci homme de sciences, Actes sud, 2010.

3/ Léonard « écrivain »

- F. CHIAPPELLI, « Osservazioni su alcuni testi di Leonardo », in Leonardo nel V centenario, Liceo Scientifico Leonardo da Vinci, Firenze 1952 (ora in Id., Il legame musaico, a cura di P.M. Forni, Roma, Edizioni di Storia e Letteratura, 1984, p. 181-188).

- F. FLORA, Leonardo, Mondadori, 1952.

- N. SAPEGNO, « Leonardo scrittore », in Atti del Convegno di studi vinciani (15-18 gennaio 1953), Olschki, Firenze, 1953, p. 115-124 (anche in Pagine di storia letteraria, Palermo, 1960).*

- C. DIONISOTTI, « Leonardo uomo di lettere », Italia medioevale e umanistica, V (1962), pp.183-216 (ora in Un maestro della letteratura : Carlo Dionisotti tra storia e filologia, 1908-1998, a cura di R. Cicala e M. Ferrari, Novara, Interlinea, 2008).

- C. SEGRE, « La descrizione al futuro: Leonardo da Vinci », in Id., Semiotica filologica, Torino, Einaudi, 1979, p. 131-160 (ora in Opera critica, a cura di A. Conte e A. Mirabile, con un saggio introduttivo di G. L. Beccaria, Milano, Mondadori, 2014 p. 1421-1455).

- M. L. ALTIERI BIAGI, « Considerazioni sulla lingua di Leonardo », Notiziario vinciano, 22, 1982, p. 11- 29.*

- C. SCARPATI, « Leonardo e i linguaggi » (1981), in Id., Studi sul Cinquecento italiano, Milano, Vita e Pensiero, 1982, p. 3-26.*

- C. VECCE, « Scritti di Leonardo da Vinci », in Letteratura italiana. Le Opere, vol. II, Dal Cinquecento all’Ottocento, a cura di A. Asor Rosa, Torino, Einaudi, 1993, pp. 95-124.

- I. CALVINO, « Esattezza », in Lezioni americane : sei proposte per il nuovo millennio, Milano, Mondadori, 2006 (1a ed. 1993).

- C. VECCE, « Favole e facezie di Leonardo da Vinci », in Letteratura italiana. Dizionario delle Opere, a cura di A. Asor Rosa, vol. I, Torino, Einaudi, 1999, p. 456-457.

- C. SCARPATI, Leonardo scrittore, Milano, Vita e Pensiero, 2001.

- R. DESCENDRE, « La biblioteca di Leonardo », in Atlante della letteratura italiana, vol. I, Dalle origini al Rinascimento, Torino, Einaudi, 2010, p. 592-595.

- C. VECCE, « La parola del corpo : i testi anatomici di Leonardo », in Leonardo da Vinci’s Anatomical World. Language, Context and “Disegno”, A. Nova and D. Laurenza ed., Venezia, Marsilio, 2011, p. 17-42.

4/ Autres études (art, science, philosophie, politique)

- P. VALERY, Introduction à la méthode de Léonard de Vinci (1894), Paris, Folio Gallimard 1992.

- S. FREUD, Un souvenir d’enfance de Léonard de Vinci (1910), Paris, Gallimard, 1991.

- E. PANOFSKY, Le codex Huygens et la théorie de l’art de Léonard de Vinci, traduit et présenté par D. Arasse, Paris, Flammarion (1940), 1996.

- E. H. GOMBRICH, « I precetti di Leonardo per comporre delle storie » (1952), in Id., Norma e forma, Torino, Einaudi, 1973, p. 84-92.*

- C. LUPORINI, La mente di Leonardo, Firenze, Sansoni, 1953 (philosophie)*

- A. CHASTEL, « Léonard de Vinci et le néoplatonisme », in Id., Art et humanisme à Florence au temps de Laurent le Magnifique, Paris, PUF, 1961, p. 403-440 (philosophie).

- E. GARIN, « La culture florentine à l’époque de Léonard de Vinci », in Id., Moyen Age et Renaissance, Paris, Gallimard, 1969, p. 235-257 (philosophie).

- C. VECCE, « Parola e immagine nei manoscritti di Leonardo da Vinci », in Percorsi tra parole e immagini, a cura di A. Guidotti e M. Rossi, Lucca, Maria Pacini Fazzi, 2000, p. 19-35.

- E. GARIN, La cultura filosofica del Rinascimento italiano, Bompiani, 2001 (cfr. il problema delle fonti).*

- R. PAPA, La ‘scienza della pittura’ : analisi del ‘Libro di pittura’, Milano, Medusa, 2005.

- F. ZOLLNER, Léonard de Vinci : tout l’œuvre peint et graphique, Köln-Paris, Taschen, 2011.

- F. FROSINI, C. VECCE, « Leonardo da Vinci », in Enciclopedia Italiana di Scienze, Lettere ed Arti, Il contributo italiano alla storia del pensiero. Filosofia, a cura di M. Ciliberto. Istituto dell’Enciclopedia Italiana, Roma, Treccani, 2012, p. 140-148 : http://www.treccani.it/enciclopedia/leonardo-da-vinci_%28Il-Contributo-i... del-Pensiero:-Filosofia%29/

- A. SCONZA, « Les anecdotes vasariennes sur Léonard de Vinci », in La théorie subreptice Les anecdotes dans la théorie de l'art (XVIe-XVIIIe siècles), E. Hénin, F. Lecercle, L. Wajeman (éds.), Turnhout, Brepols, 2012*.

- M. VERSIERO, Il dono della libertà e l’ambizione dei tiranni. L’arte della politica nel pensiero di Leonardo da Vinci, presentazione di P.C. Marani, Napoli, Istituto Italiano per gli Studi Filosofici, 2012.*

- C. VECCE, Codex Atlanticus (16) Leonardo: favole e facezie. Disegni di Leonardo dal Codice Atlantico, Novara, De Agostini, 2013.

- R. DESCENDRE, « ‘È certo che più vale la pratica che la teorica’ : premières remarques sur l’expérience comme enjeu de savoir au début du XVIe siècle (Léonard, Vespucci, Machiavel) », in Catégories et mots de la politique à la Renaissance italienne, J.-L. Fournel, H. Miesse, P. Moreno et J.-C. Zancarini, Bruxelles, P. Lang, 2014, p. 179-198*.

- M. VERSIERO, Leonardo in « chiaroscuro ». tra Savonarola e Machiavelli ca. 1494-1504, Il Rio, 2015 (art et politique).

5/ Traductions

Léonard de Vinci, Traité de peinture, Paris, Michel de l’Ormeraie, 1977 (reproduction de l’édition originale parue en 1651 de la première traduction ; R. Fréart et Nicolas Poussin).

Léonard de Vinci, Traité de peinture, trad. et présenté par A. Chastel Paris, Berger-Levrault, 1987.

Léonard de Vinci, Traité de la peinture/ Trattato della pittura, édité, présenté et annoté par Anna Sconza. Avant-propos de Pierre Rosenberg. Préface de Carlo Vecce, Paris, Les Belles Lettres, 2012.

Léonard de Vinci, Les carnets de Léonard, Introduction, classement et notes par E. Maccurdy, traduction de L. Servicen, préface de P. Valéry, Paris, Gallimard, (1942) 1987.

Léonard de Vinci, Traité de perspective linéaire, traduction de V. Gréby, Paris, L’Harmattan, 2007.

Léonard de Vinci, Maximes, fables et devinettes, choisi, présenté et traduit par C. Mileschi Paris Arléa, 2002.

Léonard de Vinci, Hommes, bêtes et météores, choisi, présenté et traduit par C. Mileschi, Paris Arléa, 2007.

6/ Quelques volumes collectifs, actes de colloques, catalogues

Léonard de Vinci : dessins et manuscrits (catalogue de l’exposition), éd. F. Viatte et V. Forcione, Paris, RMN, 2003.

La mente di Leonardo. Nel laboratorio del Genio Universale, catalogo della mostra (Firenze, 28 marzo 2006-7 gennaio 2007), a cura di P. Galluzzi, Firenze, Giunti, 2006.

Léonard de Vinci : peintre à la cours de Milan (catalogue d’exposition), éd. Luke Syson et al., London, 2011.

La mente di Leonardo. Al tempo della battaglia di Anghiari. Catalogo della mostra (Firenze 28 marzo 2006-7 gennaio 2007), Firenze, Giunti editore, 2006.

Leonardo da Vinci. L’uomo universale. Catalogo della Mostra tenuta a Venezia nel 2013, a cura di A. Perissa, Firenze, GAMM Giunti, 2013.

 

Question n° 3 : Giuseppe Verdi. Opéra et politique.

Éditions de référence :

Tutti i libretti d’opera, a cura di MIOLI, Piero, Roma, Newton Compton [EBOOK 2012]

Autobiografia dalle lettere, a cura di OBERDORFER, Aldo, Milano, Rizzoli [EBOOK, 2013]

Bibliographie non exhaustive sur les opéras au programme et sur Verdi :

L’Avant-scène opéra (Nabucco, n° 86, Ernani, n° 296, I vespri siciliani, n° 261, Simon Boccanegra, n° 19, Don Carlos, n° 244, Maestro Verdi, n° 200 et Chantal Cazaux, Verdi mode d’emploi, 2012).

- Julian BUDDEN, The Operas of Verdi, 3 vol., Londres, Cassell, 1973, 1978, 1981 (trad. it., Le opere di Verdi, 3 vol., Torino, EDT, 1985, 1986, 1988).

- Gilles DE VAN, Verdi. Un théâtre en musique, Paris, Fayard, 1992. (Trad. Ital., Verdi : un teatro in musica, Scandicci, La Nuova Italia, 1994).

- Massimo MILA, Verdi, Milano, BUR, 2012.

- Massimo MILA, Il melodramma italiano dell’Ottocento, Torino, Einaudi, 1977.

- Marcello CONATI, Verdi. Interviste e incontri, Torino, EDT, 2000.

- Marcello CONATI, Giuseppe Verdi. Guida alla vita e alle opere, Pisa, ETS, 2003.

- Marcello CONATI, Verdi. Nuove ricognizioni, Reggio Emilia, Diabasis, 2010.

- Mario LAVAGETTO, Quei più modesti romanzi. Il libretto nei melodrammi di Verdi. Tecniche costruttive, funzioni, poetica di un genere letterario minore, Torino, EDT, 2003.

- Fabrizio DELLA SETA, Roberta MONTEMORRA-MARVIN, Marco MARICA, Verdi 2001, Atti del convegno internazionale (Parma, New York, New Haven 2001), Firenze, Olschki, 2003.

Sur l’opéra du XIXe siècle :

- Carl DALHAUS, Drammaturgia dell’opera italiana, Torino, EDT, 2005.

- Folco PORTINARI, Pari siamo ! Io la lingua, egli ha il pugnale. Storia del melodramma ottocentesco attraverso i suoi libretti, Torino, EDT, 1981.

- Luca ZOPPELLI, L’opera come racconto. Modi narrativi nel teatro musicale dell’Ottocento, Venezia, Marsilio, 1994.

- Fabrizio DELLA SETA, Italia e Francia nell’Ottocento, Torino, EDT, 1993.

Sur les aspects métriques et linguistiques :

- Paolo FABBRI, Metro e canto nell’opera italiana, Torino, EDT, 2007.

- Daniela GOLDIN, La vera fenice. Libretti e librettisti fra Sette e Ottocento, Torino, Einaudi, 1985.

Opera e Risorgimento :

- Marcello DE ANGELIS, La musica considerata filosoficamente. Echi del Risorgimento e del « Bello ideale » (avec en appendice le texte de Giuseppe Mazzini, Filosofia della musica), LoGisma, Biblioteca dell’Accademia Florentia, 2011.

- Enrico FONDI, Giuseppe Mazzini e il dramma musicale, Roma, Tipografia Attero, 1903.

- Gilles PECOUT, Il lungo Risorgimento. La nascita dell’Italia contemporanea (1770-1922), Milano, Mondadori, 2002.

- Lorenzo SANTORO, Musica e politica nell’Italia unita. Dall’Illuminismo alla repubblica dei partiti, Venezia, Marsilio, 2013.

- Giovanni GAVAZZENI, Armando TORINO, Carlo VITALI, ‘O mia patria’. Storia musicale del Risorgimento, tra inni, eroi e melodrammi, Milano, Dalai, 2011.

- Lucio VILLARI, Bella e perduta. L’Italia del Risorgimento, Bari, Laterza, 2009.
 

Question n° 4 : Curzio Malaparte.

Bibliographie critique sélective :

- Giuseppe PANELLA, L'estetica dello choc : la scrittura di Curzio Malaparte tra esperimenti narrativi e poesia, Firenze, Editrice Clinamen, 2014.

- Alessandro ANDREINI, Lorenzo ARTUSI, Carlo FIASCHI, Curzio Malaparte: una sofferta scrittura dentro la storia, Panzano in Chianti, Edizioni Feeria, 2010.

- Luigi MARTELLINI, Invito alla lettura di Curzio Malaparte, Milano, Mursia, 1981.

- Renato BARILLI e Vittoria BARONCELLI, Curzio Malaparte: il narratore, il politologo, il cittadino di Prato e dell'Europa, Napoli, CUEN, 2000.

- Orfeo TAMBURI, Malaparte à contre-jour: suivi d'écrits sur Malaparte, Paris, Denoel, 1979

- Maurizio SERRA, Malaparte. Vite e leggende (traduzione di Alberto Folin), Venezia, Marsilio, 2012.

- Enzo Rosario LAFORGIA, Malaparte, scrittore di guerra, Firenze, Vallecchi, 2011.

- Michel OSTEND, Intellectuels italiens et fascisme. 1915-1929, Paris, Éditions Payot, coll. « Bibliothèque historique », 1983.

 

PROGRAMME DE L’AGREGATION INTERNE D'ITALIEN
SESSION 2018

N.-B. Le programme du concours fait l’objet d’une publication annuelle au Bulletin officiel du ministère de l’Éducation nationale : http://media.devenirenseignant.gouv.fr/file/agregation_interne/08/8/p201...

 

i. Questions

 

Question n° 1 : Giovanni Boccaccio, Elegia di Madonna Fiammetta / Corbaccio.

Édition de référence : Giovanni Boccaccio, Elegia di Madonna Fiammetta / Corbaccio, a cura di Francesco Erbani, Milano, Garzanti (« i grand libri »), 2016 (1re éd. 1988).

Question n° 2 : Curzio Malaparte.

Édition de référence : Curzio Malaparte, Opere scelte, a cura di Luigi Martellini, Milano, Mondadori (« I Meridiani »), 1997.

 

ii. Textes pour les explications orales

 

Question n° 1 : Giovanni Boccaccio, Elegia di Madonna Fiammetta / Corbaccio.

Elegia di Madonna Fiammetta

Prologo, p. 3-4

p. 7 (« A me, nello ampissimo letto… ») à p. 10 (« … a quel giorno si celebrava ») 

p. 11 (« Mentre che io… ») à p. 13 (« … se non di piacergli. »)

p. 18 (« Ecco che li cresciuti ornamenti,… ») à p. 22 (« … per troppo bene. »)

p. 57 (« Quale voi avete di sopra udito… ») à p. 59 (« … da altro accidente noioso me ’l guarderebbero. »)

p. 66 (« Quando il cielo… ») à p. 69 (« … il quale io invano e ingannata ingannata aspettava. ») 

p. 74 (« Ma tra gli altri che me più forte gravava… ») à p. 76 (« … che non veniva. »)

p. 92 (« E questo detto… ») à p. 95 (« … la quale troppo era lontana a potermi giovare. »)

p. 95 (« ‒ Donna, come tu sai… ») à p. 100 (« …più contenta [se essere si può contenta di male avere] sono d’avere fedelmente amato. »)

p. 105 (« Ma poi che quelle danze… ») à p. 109 (« … si vedrà da tutti. ») 

p. 109 (« Egli avvenia spesse volte… ») à p. 113 (« … a femina umana. »)

p. 117 (« ‒ Oh, felice colui… ») à p. 123 (« … volgere la mente mia. »)

p. 127 (« “O bellezza…” ») à p. 128 (« “… ne’ termini primi laudevoli si sarebbe” »)

p. 145 (« ‒ O iniquissima donna… ») à p. 147 (« … lieta ricercherei le triste case. »)

p. 149 (« ‒ O cara figliuola… ») à p. 152 (« …come la nuova donna ha forse te della sua tratta. ») 

p. 160 (« ‒ O letto, rimanti… ») à p. 163 (« …anzi piagnendo in me usavano pietoso oficio. »)

Corbaccio

p. 206 (« Non è ancora molto tempo… ») à p. 207 (« …non è ora da andar cercando questa giustizia. »)

p. 210 (« Per che essendo io… ») à p. 213 (« …e in parte mi recò speranza. »)

p. 216 (« ‒ Questo luogo è da vari… ») à p. 218 (« … che a voi stessi. »)

p. 230 (« E cominciando da quello che promesso abbiamo… ») à p. 233 (« … tutti ’l dí vi dimostrano. »)

p. 233 (« La femina è animale… ») à p. 235 (« …chiaramente può conscere sé donna e signoreggiante. »)

p. 237 (« E sono certo che… ») à p. 241 (« …per ciò che quelle sempre le vogliono. »)

p. 246 (« Ma vegniamo ad altro…) à p. 249 (« … alle virtuose opere. »)

p. 253 (« E, acciò che io dalla sua principale cominci… ») à p. 260 (« … piú che alcuna altra esser degna. »)

p. 263 (« Alcuni sono chiamati… ») à p. 267 (« … donde tanta lena le venga. »)

p. 270 (« E perciò, tornando… ») à p. 272 (« … gittare alla francesca. »)

p. 276 (« Né prima fu l’anima mia… ») à p. 280 (« … chi lavora i suoi. »)

p. 281 (« Egli è il vero… ») à p. 283 (« … avessono detto. »)

p. 290 (« Ma non sai tu qual sia… ») à p. 291 (« … costei amando. »)

 

Question n° 2 : Curzio Malaparte.

La rivolta dei santi maledetti

Tecnica del colpo di stato

Racconti

Kaputt

La pelle

 

  • Attention : à partir de la session 2018, concernant les questions 3 et 4, le jury ne propose plus une liste de textes inscrits au programme, mais la seule liste des œuvres dont seront extraits les textes proposés aux candidats admissibles lors des épreuves orales d’admission.

 

BIBLIOGRAPHIES

 

Question n° 1 : Giovanni Boccaccio, Elegia di madonna Fiammetta / Corbaccio.

1) Textes

Édition conseillée (“de référence”) :

- Giovanni BOCCACCIO, Elegia di Madonna Fiammetta, Corbaccio, Introduzione e note di Francesco Erbani, Milano, Garzanti, 1988, 2016 (6e éd.).

Édition critique (à consulter) :

Tutte le opere di Giovanni Boccaccio, a cura di Vittore Branca, V / 2, Elegia di Madonna Fiammetta, a cura di Carlo Delcorno, Corbaccio, a cura di Giorgio Padoan, Consolatoria a Pino de’ Rossi, a cura di Giuseppe Chiecchi, Buccolicum carmen, a cura di Giorgio Bernardi Perini, Allegoria mitologica, a cura di Manlio Pastore Stocchi, Milano, Mondadori (« I classici italiani Mondadori »), 1994.

Traductions :

- BOCCACE, Fiammetta, Traduit de l’italien et présenté par Serge Stolf, Paris, Arléa, 2003.

- BOCCACE, Corbaccio / Corbeau de malheur, Édition bilingue, Introduction de Guido Baldassarri, Traduction de Pauline Pionchon, Texte italien établi par Giorgio Padoan, Paris, Les Belles Lettres, 2010.

2) Études

Biographies et présentations d’ensemble de l’auteur et de son œuvre, textes au programme compris :

- BRANCA, Vittore, « Giovanni Boccaccio. Profilo biografico », vol. I de Tutte le opere di Giovanni Boccaccio, Milano, Mondadori, 1967, p. 3-197.

- MUSCETTA, Carlo, Giovanni Boccaccio, Roma-Bari, Laterza (LIL), 1972.

- TATEO, Francesco, Boccaccio, Roma-Bari, Laterza, 1998.

- BATTAGLIA RICCI, Lucia, Boccaccio, Roma, Salerno, 2000.

- SURDICH, Luigi, Boccaccio, Roma-Bari, Laterza, 2001.

Etudes sur l’œuvre boccacienne, comprenant chapitres ou paragraphes sur l’Elegia et le Corbaccio :

- PADOAN, Giorgio, Il Boccaccio. Le Muse, il Parnaso e l’Arno, Firenze, Olschki, 1978.

- BRUNI, Francesco, Boccaccio. L’invenzione della letteratura mezzana, Bologna, Il Mulino, 1990.

- ZACCARIA, Giuseppe, Giovanni Boccaccio. Alle origini del romanzo moderno, Milano, Bompiani, 2014 (pour les chap. II, « Il romanzo di costume : la Fiammetta », p. 37-59 et VI, « La chiusura del cerchio : il Corbaccio », p. 117-142).

Etudes sur l’Elegia di madonna Fiammetta :

- DE ROBERTIS, Giuseppe, « La “Fiammetta” », in Studi, Firenze, Le Monnier, 1944, p. 48-54.

- BATTAGLIA, Salvatore, « Il significato della “Fiammetta” » [1944], in La coscienza letteraria del Medioevo, Napoli, Liguori, 1965, p. 659-668.

- SEGRE, Cesare, Le strutture e il tempo, Torino, Einaudi, 1974, p. 87-115.

- SURDICH, Luigi, « L’Elegia di Madonna Fiammetta : l’eroina elegiaca e il suo libro », in La cornice d’amore. Studi sul Boccaccio, Pisa, ETS, 1987, p. 155-223.

Articles de revues consacrés à l’Elegia di madonna Fiammetta :

- PORCELLI, Bruno, I tempi e la dimensione elegiaca della Fiammetta del Boccaccio, « Critica letteraria », X (1982), p. 3-14.

- NAVONE, Paola, Fiammetta tra classici e medievali : appunti sulla fortuna di letteratura ovidiana e pseudo-ovidiana nell’Elegia, « Studi di Filologia e Letteratura », VI (1984), p. 45-64.

- BARILLI, Renato, La retorica nella narrativa del Boccaccio. L’« Elegia di Madonna Fiammetta », « Quaderni d’italianistica », VI 2 (1985), p. 241-248.

- NATALI, Giulia, La « diceria » di Madonna Fiammetta, « La Rassegna della letteratura italiana », XC (1986), p. 55-70.

- DESIDERIO, Italo, Cultura e fonti nell’Elegia di Madonna Fiammetta, « Critica letteraria », anno XXXIII, IV / 129 (2005), p. 627-654.

- DOGLIO, Maria Luisa, Il libro, « lo ’ntelletto e la mano » : Fiammetta o la donna che scrive, « Studi sul Boccaccio », 33 (2005), p. 97-115.

- DI FRANZA, Concetta, L’Elegia di Madonna Fiammetta : la descriptio tra modelli retorici e questioni di genere, « Filologia e critica », 34.1 (2009), p. 42-76.

- SAPEGNO, Maria Serena, Il discorso dell’auctor nella Elegia di Madonna Fiammetta, « Critica del testo », XV / 3 (2013), p. 323-334.

- CHIECCHI, Giuseppe, Elegia di Madonna Fiammetta : in margine alla mitologia del personaggio, « Studi sul Boccaccio », 43 (2015), p. 77-122.

Etudes sur le Corbaccio :

- MARTI, Mario, « Introduzione », in Il Corbaccio, La Galatina, Congedo editore, 1982, p. V-XXXIV.

- HOLLANDER, Robert, Boccaccio’s Last Fiction : « Il Corbaccio », Philadelphia, University of Pennsylvania Press, 1988.

- VEGLIA, Marco, Il corvo e la sirena. Cultura e poesia del Corbaccio, Roma-Pisa, Istituti editoriali e poligrafici internazionali, 1998.

- RICO, Francisco, « Il Secretum di Boccaccio », in Ritratti allo specchio (Boccaccio, Petrarca), Roma-Padova, Antenore, 2012, p. 97-131.

Articles de revues consacrés au Corbaccio :

- ILLIANO, Antonio, Corbaccio : precisazioni e proposte su autobiografismo, età e datazione, « Italianistica », 19, 2/3 (1990), p. 239-252.

- MAZZONI PERUZZI, Simonetta, Medioevo francese nel Corbaccio, Firenze, Le Lettere, 2001.

- USHER, Jonathan, Lattanzio Firmiano nel « Corbaccio » ?, « Studi sul Boccaccio », 29 (2001), p. 187-197.

- PANZERA, Maria Cristina, Rire pour guérir de l’amour, les mots fétides du Corbaccio, « Filigrana », 7 (2002-2003), p. 33-58.

- TUFARO, Ilaria, La cattedra della cianghellina. Monna Diana e Cianghella nel Corbaccio, « La parola del testo », XI / 2 (2007), p. 395-408 (repris avec quelques ajustements in TUFARO, I., Imago mulieris. Figure femminili del Trecento letterario italiano, Manziana, Vecchiarelli, 2009, p. 67-86).

- RINOLDI, Paolo, Boccaccio e il « Gouffre de Setalie », « Studi sul Boccaccio », 36 (2008), p. 89-109.

- CASTIGLIA, Ignazio, Il labirinto d’amore. Istanze morali e ragioni artistiche nel « Corbaccio » di Giovanni Boccaccio, Caltanissetta-Roma, Sciascia, 2011 (lien: http://opac.regesta-imperii.de/lang_en/suche.php?page=2&qs=&ts=&ps=&tags...).

- MALDINA, Nicolò, Retoriche e modelli della predicazione medievale nel « Corbaccio », « Studi sul Boccaccio », 39 (2011), p. 155-187.

- PSAKI, F. Regina, Giving them the bird: figurative language and the ‘woman question’ in the « Decameron » and the « Corbaccio », « Studi sul Boccaccio », 41 (2013), p. 207-237.

- CHIODO, Domenico, Un labirinto di allegorie : il Corbaccio e l’amore, « Levia Gravia », 15-16 (2013-2014), p. 73-84.

- ZACCARELLO, Michelangelo, Del corvo, animale solitario. Ancora un'ipotesi per il titolo del « Corbaccio », « Studi sul Boccaccio », 42 (2014), p. 179-194.

Etudes sur la question féminine au Trecento :

- KLAPISCH-ZUBER, Christiane, « La donna e la famiglia », in Le Goff, Jacques (a cura di), L’uomo medievale, Roma-Bari, Laterza, 1987, 2006 (éd. poche), p. 321-349 (en français : « Les femmes et la famille », in Le Goff, J. [dir.], L’Homme médiéval, Paris, Seuil, 1989, p. 315-343).

- KLAPISCH-ZUBER, Christiane (dir.), Storia delle donne. Il medioevo, Bari, Laterza, 1990, t. 2 de Duby, Georges, Perrot, Michelle, Storia delle donne in Occidente, 5 vol., Bari, Laterza, 1990-1992 (ouvrage de consultation : v. les chap. 3, 4, 5, 9, 10, 11, 12 ; version française Histoire des femmes en Occident. Le Moyen Âge, Paris, Plon, 1991 ; repris au format poche sous le même titre, Paris, Perrin, 2002).

Tempi e spazi di vita femminile tra medioevo ed età moderna, a cura di S. Seidel Menchi, A. Jacobson Schutte, T. Kuehn, Bologna, Il Mulino, 1999 (en particulier : S. Seidel Menchi, « La fanciulla e la clessidra. Nota sulla periodizzazione della vita femminile nelle società preindustriali », p. 105-155 ; et T. Kuehn, « Figlie, madri, mogli e vedove. Donne come persone giuridiche », p. 431-460).

- MOULINIER, Laurence, Esthétique et soins du corps dans les traités médicaux à la fin du Moyen Âge, « Médiévales », 46 (2004), p. 55-72 (consultable en ligne : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00009214/document).

Sur la langue de la Fiammetta et du Corbaccio :

- MANNI, Paola, La lingua di Boccaccio, Bologna, Il Mulino, 2016.

- PATOTA, Giuseppe, La grande bellezza dell’italiano. Dante, Petrarca, Boccaccio, Roma-Bari, Laterza, 2015, p. 214-219 et 248-258.

 

Question n° 2 : Curzio Malaparte.

Bibliographie critique sélective :

- Giuseppe PANELLA, L'estetica dello choc : la scrittura di Curzio Malaparte tra esperimenti narrativi e poesia, Firenze, Editrice Clinamen, 2014.

- Alessandro ANDREINI, Lorenzo ARTUSI, Carlo FIASCHI, Curzio Malaparte: una sofferta scrittura dentro la storia, Panzano in Chianti, Edizioni Feeria, 2010.

- Luigi MARTELLINI, Invito alla lettura di Curzio Malaparte, Milano, Mursia, 1981.

- Renato BARILLI e Vittoria BARONCELLI, Curzio Malaparte: il narratore, il politologo, il cittadino di Prato e dell'Europa, Napoli, CUEN, 2000.

- Orfeo TAMBURI, Malaparte à contre-jour: suivi d'écrits sur Malaparte, Paris, Denoel, 1979

- Maurizio SERRA, Malaparte. Vite e leggende (traduzione di Alberto Folin), Venezia, Marsilio, 2012.

- Enzo Rosario LAFORGIA, Malaparte, scrittore di guerra, Firenze, Vallecchi, 2011.

- Michel OSTEND, Intellectuels italiens et fascisme. 1915-1929, Paris, Éditions Payot, coll. « Bibliothèque historique », 1983.


Master Arts, Lettres, Langues - Mention Lettres et Humanités
Parcours Littérature et culture italiennes
Parcours International bi-diplômant

Responsable de la mention : Emmanuel Buron
Responsable du parcours Littérature et culture italiennes : Claire Lesage
Responsable parcours International bi-diplômant : Claire Lesage et Claudia Zudini


Domaine scientifique de la Mention

Le master « Lettres et humanités » est un master recherche en littérature, dont le champ d’étude englobe les littératures française, italienne, latine et grecque antique. Ce domaine n’est par ailleurs limité ni dans le temps – il interroge la littérature de l’Antiquité à la période contemporaine – ni dans l’espace – la « nationalité » d’une œuvre dépend de la langue dans laquelle l’auteur écrit, pas de sa carte d’identité ou de son lieu de naissance. Le champ d’étude du master peut inclure des œuvres d’autres espaces linguistiques dans la mesure où elles entrent en relation avec des œuvres écrites dans les langues indiquées précédemment. Toutes les approches critiques peuvent être envisagées.

Les études conduites dans ce master peuvent s’étendre à tout fait de culture dans les aires linguistiques considérées, dès lors qu’il entre en rapport avec une pratique élaborée de la langue, orale ou écrite. À côté de la littérature au sens strict, on pourra ainsi s’intéresser à la chanson, à la traduction ou aux adaptations, à la littérature populaire ou à la littérature de jeunesse, aux relations entre la littérature et les autres arts, à l’écriture de l’histoire ou de la science, à la rhétorique politique, etc. Cet intérêt pour la contextualisation culturelle des œuvres se traduit aussi par l’attention portée aux conditions de réception et de publication des œuvres, aux effets de sens qu’elles induisent et à l’usage des textes.

Compétences et débouchés de la formation

Le master « Lettres et humanités » vise à compléter et à consolider la culture littéraire acquise par les étudiants en licence, à leur apporter rigueur et méthodes critiques et à les initier au travail et à l’actualité de la recherche en littérature française et italienne. Il les achemine de la licence vers le doctorat. L’initiation à la recherche consiste notamment à rédiger mémoire d’une centaine de pages environ au fil des deux années du master et à participer activement à des séminaires de recherche.

Par sa large ouverture culturelle et par l’exigence qu’il fait porter sur l’analyse et sur la maîtrise de la langue et de l’expression, il transmet aussi les connaissances et les compétences nécessaires aux étudiants qui souhaitent passer l'agrégation après le M2 et à ceux qui souhaitent acquérir une formation disciplinaire élevée avant de s'inscrire au CAPES (lettres ou italien).

Plus généralement, ce master propose des instruments solides pour ceux qui se destinent aux métiers de la culture. Il sensibilise aussi les étudiants aux problèmes de l'édition et de la publication (y compris numérique), les amenant à interroger la notion de public et les problématiques de la médiation culturelle. Cette formation garantit donc de grandes capacités de conceptualisation, de synthèse et d'analyse, d'expression et de communication claire et aisée, en français et en italien.

Enfin, les étudiants ayant obtenu un Master 1 « Lettres et humanités », parcours Littérature et culture italiennes pourront faire le choix de s’inscrire en Master 2 dans le parcours International, afin d’enrichir leur formation scientifique – théorique et pratique – par un séjour diplômant à l’étranger (convention entre les universités Rennes 2 et Salerne).

Organisation de la formation

Le master « Lettres et humanités » est appuyé sur les départements de lettres et d’italien pour sa partie pédagogique et sur le CELLAM, pour l’encadrement de la recherche et de la rédaction du mémoire des étudiants. Il propose des cours portant sur des grandes problématiques de l’analyse littéraire, dans une approche générale (cours fondamentaux) ou dans une approche centrée sur des œuvres, des corpus ou des époques spécifiques (cours de spécialité). Les étudiants doivent en outre participer aux travaux des groupes de recherche du CELLAM.

Les cours des parcours Littérature et culture italiennes et International sont mutualisés, d’une part, avec les autres parcours de la Mention « Lettres et humanités », Littérature et pratiques critiques et Littérature et culture : le partage du discours et, d’autre part, avec les cours de littérature du Master « MEEF », parcours italien.

  • Le parcours International prévoit que les étudiants de Rennes 2 passent le semestre 10 du Master 2 à l’université de Salerne. L’architecture des deux parcours est détaillée ci-dessous.

Parcours Littérature et culture italiennes
Semestre 7

UE 1 Méthodologie / 3 ECTS

- Méthodologie de la recherche

UE 2 : Fondamentaux / 9 ECTS

- Sociologie du discours littéraire : Littérature et pratiques sociales

- La part collective de l’écriture : Les genres littéraires

- Etude de la langue littéraire : Histoire de la langue

- Approche anthropologique de la littérature : Littérature et exemplarité

UE 3 : Spécialités / 12 ECTS

Un cours de « Littérature et culture italiennes » au choix :

- Littérature et culture italiennes XIIe-XVIIIe

- Littérature et culture italiennes XIXe-XXIe

et deux autres cours au choix : 

- Histoire et théorie des littératures européennes : Présence de l’antiquité

- La relation littéraire : La Publication, formes et enjeux

- D'une œuvre à l'autre : imitation, réécriture et appropriation des modèles

UE 4 : Mémoire / 3 ECTS

- Projet de recherche élaboré

UE 5 : Langue / 3 ECTS

- Langue


Parcours Littérature et culture italiennes
Semestre 8

UE 1 Méthodologie / 3 ECTS

- Méthodologie de la recherche

UE 2 : Fondamentaux / 9 ECTS

- La relation littéraire : La réception, le lecteur et l'effet de l'oeuvre

- D'une œuvre à l'autre : Enjeux et pratiques de la traduction

- Anthropologie du fait littéraire : Littérature, spiritualité, religion

UE 3 : Spécialités / 12 ECTS

Un cours de « Littérature et culture italiennes » au choix :

- Littérature et culture italiennes XIIe-XVIIIe (voir descriptif ci-dessous)

- Littérature et culture italiennes XIXe-XXIe siècles (voir descriptif ci-dessous)

et deux autres cours au choix : 

- Histoire et théorie des littératures européennes : Héritages et réécritures (du Moyen Âge à nos jours)

- La part collective de l'écriture : Littérature et groupes humains

- La matière de l'œuvre : La fiction : miroir du monde ou construction imaginaire ?

UE 4 : Mémoire / 3 ECTS

- Rédaction partielle du mémoire : Introduction problématique, chapitre(s) rédigé(s), plan détaillé, bibliographie complète


Parcours Littérature et culture italiennes
Parcours International
(à Rennes 2)
Semestre 9

UE 1 : Fondamentaux / 9 ECTS

- Littérature et Histoire

- Littérature et arts

- Séminaire : Analyse de textes narratifs et théâtraux

- La matière de l'œuvre : Accidents, circonstances et faits divers

- Sociologie du discours littéraire : Le champ littéraire à travers les âges

UE 2 : Spécialités / 12 ECTS

Un cours de « Littérature et culture italiennes » au choix :

- Littérature et culture italiennes XIIe-XVIIIe (voir descriptif ci-dessous)

- Littérature et culture italiennes XIXe-XXIe siècles (voir descriptif ci-dessous)

et deux autres cours au choix : 

- Histoire et théorie des littératures européennes : Les discours de la modernité

- Le partage des discours : L’écrit et l’image

- Littérature et savoirs : Littérature et économie

- La littérature comme critique des discours et des représentations

- La construction éditoriale du texte : L'édition critique

- Situation de la critique littéraire : Littérature et rhétorique

UE 3 : Mémoire / 6 ECTS

- Rédaction partielle (1/3 environ du mémoire final)

UE 5 : Langue (facultatif)

Langue


Parcours Littérature et culture italiennes
Semestre 10

UE 1 : Fondamentaux / 5 ECTS

- Séminaire : Analyse de textes poétiques

- Approche anthropologique de la littérature : Géographie de la littérature française

- La matière de l'œuvre : La subjectivité, les passions et le statut du discours littéraire

UE 2 : Spécialités / 5 ECTS

Un cours de « Littérature et culture italiennes » au choix :

- Littérature et culture italiennes XIIe-XVIIIe (voir descriptif ci-dessous)

- Littérature et culture italiennes XIXe-XXIe siècles (voir descriptif ci-dessous)

et deux autres cours au choix : 

- Histoire et théorie des littératures européennes : Modernisme, postmodernisme… et après ?

- Le partage des discours : Littérature et performance

- Littérature et savoirs : Littérature et éthique

- Séminaire : Analyse d'œuvres critiques

- Situation de la critique littéraire : Lieux, formes, contenus et enjeux du discours sur la littérature

- La construction éditoriale du texte : Recueil, anthologie, cycle et œuvres en série. L'unité de l'œuvre en question

UE 3 : Mémoire / 20 ECTS

- Rédaction du mémoire

- Soutenance du mémoire


Parcours International (à l'Université de Salerne)
Semestre 10

Un cours au choix (6 ECTS) entre :

- Histoire de la langue latine

- Didactique du latin

- Géographie humaine

Un cours au choix (9 ECTS) parmi :

- Tradition et réception des textes littéraires latins

- Histoire médiévale

- Histoire moderne

- Histoire contemporaine (XIXe siècle)

- Histoire contemporaine (XXe siècle)

Stage (4 ECTS, 25h) et Rédaction et soutenance du mémoire de recherche (14 ECTS)

Suivi bibliographique (2 ECTS)


Littérature et culture italiennes
Descriptif des enseignements

  • Les cours sont assurés en italien et sont mutualisés avec le Master MEEF, Parcours italien, Semestres 7 et 8.

Littérature et culture italiennes (XIIe-XVIIe s.)
Philogynie et misogynie dans la littérature italienne du XIVe siècle : Fiammetta et Corbaccio de Boccace

2h par semaine sur les deux semestres

Enseignante : Claire Lesage

Semestre 1 : semaines 1-6, mardi 13h45-15h45, semaines 7-12, mardi 16h-18h

Semestre 2 : semaines 1-10

La Fiammetta et le Corbaccio de Boccace auraient pu être écrits par deux auteurs différents tant les représentations du féminin que l’une et l’autre proposent divergent : en effet, dans la première, un je féminin raconte sa propre histoire d’amour malheureuse, tandis que le deuxième dessine le portrait féroce et monstrueux d’une veuve dont le narrateur est tombé amoureux. Cependant, l’analyse croisée de la Fiammetta et du Corbaccio cherchera à montrer que l’intérêt de ces deux textes en prose écrits par Boccace va au-delà de la question – certes fondamentale – de la coexistence chez le même auteur de deux veines opposées. Pour ce faire, les principaux points abordés seront les suivants : l’invention d’une prose en langue vulgaire, l’hybridation de différentes formes d’écriture et l’invention d’un nouveau genre, le roman sentimental.

Édition conseillée : G. Boccaccio, Elegia di Madonna Fiammetta, Corbaccio, introduzione e note di F. Erbani, Milano, Garzanti, 1988, 20166

Traductions : Boccace, Fiammetta, traduit de l’italien et présenté par S. Stolf, Paris, Arléa, 2003 ; Boccace, Corbaccio / Corbeau de malheur, édition bilingue, introduction de G. Baldassarri, traduction de P. Pionchon, texte italien établi par G. Padoan, Paris, Les Belles Lettres, 2010

Bibliographie sélective : V. Branca, « Giovanni Boccaccio. Profilo biografico », vol. I de Tutte le opere di Giovanni Boccaccio, Milano, Mondadori, 1967, p. 3-197; L. Battaglia Ricci, Boccaccio, Roma, Salerno, 2000; L. Surdich, Boccaccio, Roma-Bari, Laterza, 2001.


Littérature et culture italiennes (XVIIIe-XXIe s.)
Hybridation des modèles et des genres dans Pinocchio de Collodi (1883).

Enseignante : Claudia Zudini

2h par semaine sur les deux semestres

Semestre 1 : semaines 1-12, mardi 8h15-10h15

Semestre 2 : semaines 1-10

Ecrit en 1883 par Carlo Collodi, vendu au XXe siècle, en Italie, à 9 millions d'exemplaires, Les aventures de Pinocchio. Histoire d'une marionnette (Le avventure di Pinocchio. Storia di un burattino) a été traduit dans plus de 80 langues différentes et a fait l’objet d'innombrables réécritures et adaptations, en dépassant les bornes du roman d’enfance pour s’imposer en véritable monument de la littérature mondiale. Ce cours se propose de rendre compte de son succès en analysant la présence des matériaux culturels hétérogènes dissimulés sous la fable (archétypiques, mythologiques, bibliques) ainsi que l’hybridation des différentes genres/modes littéraires que le récit de Collodi semble exploiter (conte de fée, roman de formation, roman d'aventures, récit picaresque, récit fantastique).

Edition conseillée : Collodi, Les aventures de Pinocchio. Le avventure di Pinocchio, édition bi-lingue français-italien, traduit de l'italien par I. Violante, Paris, Flammarion, 2001.

Bibliographie sélective : M. Bonanni « Pinocchio, eroe di legno. Modelli mitologici, fiabeschi, realistici », Cahiers d'Etudes Italiennes, 2012, 12, p. 229-240 ; M. Colin, « La naissance de la littérature romanesque pour la jeunesse au XIXe siècle en Italie ; entre l'Europe et la nation », Revue de littérature comparée, 2002, 4, p. 507-518 (consultable en ligne : https//www.cairn.info/revue-de-litterature-comparee-2002-4page-507.htm).


Contacts

Accueil de l’UFR Arts, Lettres, Communication : B120 (ouvert du lundi au jeudi de 14h à 17h et le vendredi de 13h30 à 16h30)

Enseignant responsable de la mention : Emmanuel Buron, emmanuel.buron [at] univ-rennes2.fr

Enseignantes responsables des parcours : Claire Lesage, claire.lesage [at] univ-rennes2.fr et Claudia Zudini, claudia.zudini [at] univ-rennes.2.fr

Scolarité Inscription Lettres : 02.99.14.15.84, ufr-alc-inscription-let-com [at] univ-rennes2.fr

Enseignant responsable du Parcours International à l'Université de Salerne : Stefano Grazzini, sgrazzini [at] unisa.it


Enseignants-chercheurs du Département d’italien :

 

LESAGE Claire (14e section CNU, CELLAM)

Enseigne en langue et littérature italiennes

Domaines de recherche : la littérature féminine en Italie aux XVIe et XVIIe siècles ; les poétiques du XVIe ; la pensée esthétique au XVIe.

Contact : bureau E 211 ; courriel : claire.lesage [at] univ-rennes2.fr

 

SPARACELLO Giovanna (14e section CNU, CELLAM)

Enseigne en langue et littérature italiennes

Domaines de recherche : littérature théâtrale italienne ; histoire du théâtre italien (tragédie, commedia dell’arte, opéra) des XVIIIe-XIXe siècles.

Contact : bureau L 211 ; courriel : giovanna.sparacello [at] univ-rennes2.fr

 

SPINELLI Manuela (14e section CNU, CELLAM)

Enseigne en langue et littérature italiennes

Domaines de recherche : littérature italienne contemporaine ; gender studies ; la figure de l'« inetto » ; roman et société au XXe et au XXIe siècles.

Contact : bureau L 213 ; courriel : manuela.spinelli [at] univ-rennes2.fr

 

VITTORI Gérard (14e section CNU, CELLAM)

Enseigne en langue et littérature italiennes

Domaines de recherche : Pirandello romancier et dramaturge ; théâtre italien ; la limite et la frontière (Pirandello, Montale, etc.). Axes de recherche appuyés sur la psychanalyse et l’anthropologie girardienne.

Contact : bureau E 213 ; courriel : gerard.vittori [at] univ-rennes2.fr

 

ZUDINI Claudia (14e section CNU, CELLAM)

Enseigne en langue et littérature italiennes

Domaines de recherche : littérature italienne médiévale (l'oeuvre latine de Boccace) ; littérature italienne contemporaine (poésie et prose) : le fantastique ; le plurilinguisme ; adaptation, réécriture, traduction.

Contact : bureau L 117 ; courriel : claudia.zudini [at] univ-rennes2.fr

Informations pratiques
Campus Villejean
01 septembre 2017
-
31 août 2018
Contact

Direction du Département d'italien:

Claudia Zudini, L 117, claudia.zudini [at] univ-rennes2.fr